Au coeur de l'Histoire Forum Index
Au coeur de l'Histoire Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Au moyen age.

 
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Autres histoires -> Mode, Costumes et Uniformologie -> L'histoire de la Mode , de ses Costumes et Accessoires -> Les Parfums de l'Histoire
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Paulina
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Jan 2009
Posts: 8,736
Féminin
Point(s): 8,859
Rang: Animateur/trice
Concours: 3ème
Quizz Napoléon: 2ème
Moyenne de points: 1.01
C.USA: 2ème

PostPosted: Wed Mar 11 2009, 16:10    Post subject: Au moyen age. Reply with quote

L'art du parfum progresse grâce aux arabes,ce qui leur vaut de devenir pour plusieurs siècles,les maîtres incontestés de la parfumerie.
Ils inventent en effet la technique de la distillation,et introduisent la culture des plantes a grande échelle,et trouvent de nouvelles substances odorantes comme le musc.
Cependant la montée du christianisme s'accompagne de la régression  de l'utilisation des parfums et des cosmétiques.
Des plantes odorantes et médicinales "les simples" demeurent cependant dans les jardins et couvents.
Il faut attendre que les croisés reviennent d'orient avec dans leurs bagages,des huiles,des potions et des senteurs nouvelles pour réintroduire  dans toute l'Europe un véritable engouement
pour les parfums.
En 1190,le roi Philippe Auguste autorisait l'existence d'une corporation de parfumeurs gantiers.
Envies par les merciers.
En 1594,un édit interdit de s'intituler "parfumeurs"
Vingt plus tard,les gantiers reconquièrent le droit de s'appeler "parfumeurs" a condition de ne vendre des produits de leur fabrication.
Le parfum est utilisé sous toutes les formes:poudres,lotions;ils sont réputés pour leurs vertus purificatrice.
Mais il est aussi un outil de séduction les femmes n'hésitent pas a glisser dans leurs vêtements des sachets de poudre d'iris.
Pour séduire le jeune roi de Pologne,la reine Elizabeth de Hongrie fit fabriquer la fameuse
"Eau de Hongrie" mélange de fleur d'orangers,de rose,de mélisse,de citron et surtout de romarin.
Ce fut la première préparation alcoolique connue.
Chapelets odorants,pommes piquées de clous de girofles et fourrures imprégnées participaient à l'atmosphère parfumée des demeures princières..



Bain mediéval.



Elizabeth de Hongrie.



source:www.chaalis.fr
                  miniature-angel.com.
                  imagesgoogle.fr
_________________

"Prenez le temps comme il vient,le vent comme il souffle,la femme comme elle est"
Alfred de Musset


Back to top
Publicité






PostPosted: Wed Mar 11 2009, 16:10    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
orev
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Feb 2009
Posts: 5,067
Localisation: S D F
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 3,981
Rang: Animateur/trice
C. Flavien: 2ème
Moyenne de points: 0.79

PostPosted: Sat Oct 24 2009, 12:02    Post subject: Au moyen age. Reply with quote

Pour compléter le début des parfums :

Pommes d’ambre et Eau de la Reine de Hongrie


A l’époque médiévale, la parfumerie connaît en Occident un recul certain. Depuis que Rome s’est écroulée, au Ve siècle après J.C., sous les coups des barbares, l’art du parfum s’est réfugié dans l’empire byzantin. De plus, à la suite des Pères de l’Eglise, l’usage profane des senteurs, symbole de la frivolité du monde païen, est condamné.


Mais, au fur et à mesure que les croisés reviennent de leurs lointaines expéditions en Orient, ils en rapportent cosmétiques et senteurs (en particulier, l’eau de rose). On attribue aux Arabes, héritiers des connaissances antiques en la matière, un rôle déterminant dans l’évolution de la parfumerie grâce à la mise au point de l’alambic et du serpentin. Ces instruments permettent la distillation de l’alcool, technique qui ouvre la voie aux parfums modernes.


Le premier produit parfumé à substrat alcoolique apparaît en Europe au XIV e siècle : c’est la célèbre "Eau de la Reine de Hongrie", à base d’esprit de vin et de romarin. Considérée comme une véritable panacée, elle protège de tout, même de la peste. L’arrivée de ce fléau qui frappe la France de plein fouet en 1348 et décime en quelques années le quart de la population européenne favorisera un usage intensif des parfums. Soupçonnant l’eau d’ouvrir les pores de la peau à l’air pestilent, les médecins conseillent de recourir, pour se nettoyer, aux vertus purifiantes et protectrices des substances aromatiques.


On les trouve sous des formes très diverses. Poudres, lotions, sirops, boîtes de senteurs, "oiselets de chypre" (pâte parfumée moulée en forme d’oiseau), sont censés faire barrage à la pénétration de l’air putride.


L’accessoire le plus sophistiqué de cette arômathérapie est sans doute la pomme d’ambre. D’origine orientale, c’est une boule en or ou en argent, souvent incrustée de perles et de pierres précieuses. Elle contient, comme son nom l’indique, de l’ambre, substance parfumée provenant des concrétions intestinales du cachalot. Mais la pomme d’ambre, en raison de son prix, est réservée aux rois, aux princes et aux plus fortunés. Les personnes de condition plus modeste se contentent de pommes de senteurs garnies d’ingrédients moins rares (aloès, camphre, basilic, menthe sèche), ou même d’une simple éponge imbibée de vinaigre.


Annick Le Guérer

www.parfumeur-createur.com

_________________


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Autres histoires -> Mode, Costumes et Uniformologie -> L'histoire de la Mode , de ses Costumes et Accessoires -> Les Parfums de l'Histoire All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  
Heberger image

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group