Au coeur de l'Histoire Forum Index
Au coeur de l'Histoire Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

BATIMENTS SOUS LOUIS XVI ET PENDANT LA REVOLUTION

 
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Zoom sur l'Histoire -> L'Histoire De Versailles
Previous topic :: Next topic  
Author Message
orev
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Feb 2009
Posts: 5,067
Localisation: S D F
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 3,982
Rang: Chef Animatrice
C. Flavien: 2ème
Moyenne de points: 0.79

PostPosted: Sun Jun 14 2009, 21:17    Post subject: BATIMENTS SOUS LOUIS XVI ET PENDANT LA REVOLUTION Reply with quote

BATIMENTS SOUS LOUIS XVI

Sous Louis XVI, la vie à Versailles déclinait de jours en jours, la famille royale et les courtisans fuyaient. Le château se révéla un gouffre financier. Une rénovation profonde des bâtiments devenait urgente en raison de l’absence de commodités : salle de bains, chauffage dans les appartements. Le projet fut ajourné jusqu’à la Révolution. Marie Antoinette imposa d’importantes dépenses pour l’aménagement du Petit Trianon. Les grandes fêtes à Versailles n’eurent plus lieu, sauf celle de l’Assomption le 15 août où tous les courtisans devaient être présents ; c’est au cours de la cérémonie de 1785, que le roi fit arrêter le Cardinal de Rohan, compromis dans l’affaire du Collier de la Reine.

Lors de son avènement, Louis XVI fit construire et aménagée une pièce pour lui : la Bibliothèque. La décoration est confiée à Gabriel, les sculptures à Rousseau, deux globes terrestre et céleste complètent le décor en 1777.

C’est dans cette bibliothèque que Louis XVI décide l’arrestation du grand aumônier, après avoir été conseillé par le baron de Breteuil et le Garde des Sceaux Miromesnil.

En 1783, le Cabinet doré reprend sa première destination : Louis XIV y abritait ses collections, Louis XV y exposait sa vaisselle en or, mais Madame Adélaïde rattacha cette pièce à ses appartements et en fit son cabinet de Musique. Louis XVI y exposa à nouveau ses collections, ce cabinet deviendra le Cabinet des Papillons.

 

VERSAILLES PENDANT LA REVOLUTION

Versailles a vu l’apogée des Bourbons, mais aussi la chute : les Etats Généraux de 1789 se tinrent à Versailles.

En octobre 1789, le peuple de Paris, conduit par les femmes marche sur Versailles, les grilles du château sont fermées, une fusillade éclate, le peuple pénètre malgré tout dans le château et ramène la famille royale à Paris. Le château ne retrouvera jamais ses fastes.
 




VERSAILLES 1789
 

La ville de Versailles se dépeuple : de 51 000 habitants, elle passera à 39 000 en 1791.

Le mobilier est transporté dans des gardes meubles. Le magnifique bureau de Louis XV sera affecté au Ministère de la Marine.
 




SECRETAIRE LOUIS XV
 

Début 1791, les tableaux, les glaces et les emblèmes royaux sont décrochés des murs, les œuvres d’art envoyées au Louvre, devenu Musée Central des Arts en 1792 : « Versailles fut déroyalisé », la bâtisse échappa à une vulgaire démolition. Les livres et les médailles allèrent à la Bibliothèque municipale de la ville de Versailles

La résidence royale fut transformée en cité des arts : l’appartement de Mesdames, au  rez-de-chaussée de l’aile nord se transforma en Musée d’histoire Naturelle, l’aile des Ministres accueillit l’Ecole Centrale de Seine et Oise, le salon d’Hercule fut transformé en école du modèle vivant, future école des Beaux Arts, la salle de l’Opéra en conservatoire de musique.

En 1793, la Convention vend à l’encan le mobilier du château : 17 180 lots étalés sur les années 1793 à 1796, les plus belles pièces partent en Angleterre, meublant le Palais de Buckingham ou le Château de Windsor.


Sources :
Wikipédia
Chateauversailles.fr
Histoire de Versailles de Jean François Solnon
Derrière la Façade de William Ritchey Newton
Louis XIV et sa cour de Saint Simon
Visiter Versailles de Béatrix Saule – Conservateur en chef


_________________


Back to top
Publicité






PostPosted: Sun Jun 14 2009, 21:17    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
orev
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Feb 2009
Posts: 5,067
Localisation: S D F
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 3,982
Rang: Chef Animatrice
C. Flavien: 2ème
Moyenne de points: 0.79

PostPosted: Sat Jul 4 2009, 13:55    Post subject: BATIMENTS SOUS LOUIS XVI ET PENDANT LA REVOLUTION Reply with quote

SOUS LOUIS XVI :

La méridienne est une chambre que Louis XVI fit décorer pour Marie Antoinette puisse venir s’y reposer le midi, après la naissance de leurs enfants. C’est une pièce modeste, dans les bleus ressemblant à une chambre de jeune fille. Pas de lit, juste une banquette pour permettre à la reine de trouver l’isolement. Marie Antoinette tenait à son intimité et elle fit placarder à l’entrée de ses appartements une consigne :


Consigne de la sentinelle de la reine  
 
La sentinelle de la salle de la Reine ne laissera passer aucun prêtre ni moine inconnu sans un billet du capitaine, même avec un billet du capitaine, il ne les laissera point entrer au grand couvert à moins d’un ordre express.Il ne laissera passer aucune autre personne inconnue, de mauvaise mine ou nouvellement marquée de la petite vérole.

Il ne restera dans la salle d’autres chaises à porteurs, que celle de la famille royale, des princes et princesses de sang.

Il n’y souffrira rester aucun homme de livrée. La livrée des princes et princesses de sang, du chevalier d’honneur, des dames d’honneur et d’atours, du grand aumônier de la reine passeront dans l’antichambre.

Il laissera passer un seul domestique, des cardinaux et des ministres.


Marie Antoinette tenait à son intimité dans son petit appartement.

l'Amour à Versailles de A. Baraton
_________________


Back to top
vinz
Membre
Membre

Offline

Joined: 02 Jul 2009
Posts: 162
Point(s): 200
Moyenne de points: 1.23

PostPosted: Sat Jul 4 2009, 14:39    Post subject: BATIMENTS SOUS LOUIS XVI ET PENDANT LA REVOLUTION Reply with quote

Louis XVI en ses appartements
par Xavier Salmon(Dossier de l'art,1999)

Il est aujourd'hui presque impossible d'imaginer l'aspect que pouvait avoir l'appartement interieur du roi lorsque Louis XVI fut contraint à le quitter pour les Tuileries en octobre 1789. En effet, si les boiseries sbsistent encore et constituent un écrin pour certains des meubles et des objets d'art les plus célèbre du chateau, elles ne s'ornent malheureusement plus des inombrables oeuvres qui jusqu'enn 1791, y furent accrochées. parmi celles-ci on comptait en premier lieu les portraits des membres de la famille royale tels que ceux du dauphin et de la Dauphine, parents de Louis XVI, ou ceux des archiducs d'AutricheFerdinant et maximilien, frères de Marie-Antoinette. Exposéess dans le cabinet de la pendule ou dans la pièce de la vaiselle d'or, ces effigies peintes au pastel par ds maitres aussi célèbre qu'Alexandre Roslin,Maurice-Quentin de La Tourou Joseph Ducreux, etaient avant tout là pour onserver le souvenir d'etres proches.
la vocation dynastique de l'appartement se voulait aussi perceptible par la presence d'effigies des ancêtres les pluss célèbres(un tableau fait à la plume represeentant Henri IV et Gabrielle d'Estrée;un petit tableau sous verre figurant Louis XIV) et par celle de documents encadrés permettant au roi et à ses invités de se remémorer le nom de chacun d ceux qui avaient ceint la couronne de France( sur la porte de la salle à manger intérieure etait diposée une chronologie des rois de France ecrite àa la main par le chanoine Philippe-Charles Gallande).Les dessins tracés à l'encre de Chine par le Dauphin et par Madame Clotilde ou le tableau contenant les dernières paroles du fils de Louis XV à ses enfants, révélaient d'autres liens plus empreints de tendresse. Curieux de tout, Louis XVI s'était aussi entouré d'estampes. Appartenant à la suite des batailles d'Alexandre d'aprés Charles Le Brun ou à celle des ports de France d'aprés Joseph Vernet, elles représentaient egalement la construction du port de Cherbourg ou le lafond du Grand Théatre de Bordeaux. tableaux peints sur émail et sur porcelaine(d'aprés Jean Barbault ou jean Baptiste Oudry) et grande gouaches de Louis-Nicolas van Blarenberghe illustrant les batailles et les sièges de Louis XV( exposées dans le cabinet de la pendule, le cabinet de la vaiselle d'or, et le salon des jeux) pouvaient cotoyer une miniature indienne figurant le nabab d'Oudh, Shuja-ud-daula, et sa famille, comme une composition de fleurs naturelles collées sur papier blanc et mise sous verre(dans l'arrière-cabinet) ou un tableau presentant la trisection de l'angle, demontrée geomatriquement, figuré et ecrit a la main. De toutes ces oeuvres, fort peu subsistent aujourd'hui à Versailles. Tout au plus les plaques de porcelaine, de la salle à manger aux salles neuves, et les gouaches de van Blarenberghe esposées dans le cabinet du billard et le salon des jeux peuvent-elles encore donner une idée de ce que fut un appartement décoré par un roi.


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 19:27    Post subject: BATIMENTS SOUS LOUIS XVI ET PENDANT LA REVOLUTION

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Zoom sur l'Histoire -> L'Histoire De Versailles All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group