Au coeur de l'Histoire Forum Index
Au coeur de l'Histoire Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

VERSAILLES : UN LIEU DE POUVOIR

 
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Zoom sur l'Histoire -> L'Histoire De Versailles
Previous topic :: Next topic  
Author Message
orev
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Feb 2009
Posts: 5,067
Localisation: S D F
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 3,982
Rang: Chef Animatrice
C. Flavien: 2ème
Moyenne de points: 0.79

PostPosted: Sun Jun 14 2009, 21:56    Post subject: VERSAILLES : UN LIEU DE POUVOIR Reply with quote

Au XVIIe siècle, les théologiens, en particulier Bossuet, développent le thème du pouvoir sacré du roi, montrant que le pouvoir et la puissance sont des concepts d’origine divine. L’exercice du pouvoir par le roi est défini par les lois fondamentales du royaume : loi de succession et loi d’inaliénabilité du Domaine qui assure au souverain la charge de l’Etat et exclue les femmes de la succession du trône.

Le Conseil du roi
Après le décès de son Premier ministre Mazarin en 1661, Louis XIV décide de ne pas réattribuer cette charge et se place ainsi à la tête de toutes les affaires du royaume. Le roi gouverne, entouré de ses ministres, secrétaires d’Etat, officiers… On appelle Conseil du roi l’organe au sein duquel le roi déclare sa volonté et définit son action. De la réorganisation imposée par Louis XIV au début de son règne personnel subsiste encore, en 1715, quatre conseils principaux qu’il préside.

Le Conseil d’en haut
Il a pour objet toutes les questions importantes de politique intérieure ou extérieure et a lieu au moins trois fois par semaine, réunissant le roi et les ministres d’Etat.

Le Conseil des dépêches
Conseil de haute administration, ses réunions ont lieu tous les 15 jours. Le chancelier, les ministres d’Etat, les secrétaires d’Etat, le chef du conseil royal des finances participent à ce conseil qui est ouvert à des membres de la famille royale. Monsieur, frère du roi, y est admis. C’est aussi le lieu de formation politique du Dauphin et de ses fils.

Le Conseil royal des finances
Ce conseil a lieu deux fois par semaine et consacre le rôle de plus en plus important du contrôleur général des finances Colbert.

Le conseil de conscience
Ce conseil, qui comprend principalement le roi et son confesseur, a pour charge la distribution des bénéfices ecclésiastiques. Ces réunions, non soumises au regard de a cour, montrent le roi entouré de quelques personnes de confiance placées à des postes-clés. On voit se constituer de véritables dynasties au service de l’Etat : Colbert, Le Tellier, Phélypeaux.


Sources :
Chateauversailles.fr



_________________


Back to top
Publicité






PostPosted: Sun Jun 14 2009, 21:56    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
orev
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Feb 2009
Posts: 5,067
Localisation: S D F
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 3,982
Rang: Chef Animatrice
C. Flavien: 2ème
Moyenne de points: 0.79

PostPosted: Wed Jun 17 2009, 14:35    Post subject: VERSAILLES : UN LIEU DE POUVOIR Reply with quote


Sous Louis XIV
le développement de l’administration royale, la complexité des services administratifs, le volume des archives n’autorisait plus comme au Moyen Age l’errance de la monarchie. Le renforcement de l’Etat exigeait la stabilité, même si le pouvoir s’exerçait aussi lors des voyages que le Roi faisait en France afin de mieux connaître ses sujets.

Le conseil du roi siégeait donc à Versailles, l’architecte d’Orbay avait élevé un hôtel dans la ville, Colbert résidait à l’hôtel de la surintendance près de l’orangerie, Louvois lui succéda.  L’aile des ministres abritait les services des secrétaires d’Etat.

Versailles devint après 1682 une gigantesque cité administrative.
Au fond de la cour de marbre, 3 pièces étaient consacrées au gouvernement de Louis XIV.
Dans le cabinet de conseil, tous les matins, chacun recevait les ordres de la journée.
Sa Majesté accordait ses audiences, officielles ou familières : lorsqu’il recevait assis sur le bas bout de la table du conseil,  semi publiques : portes restées ouvertes,  ou discrètes.
Le Cabinet du Conseil : Louis XIV gouvernait sa famille (enfants, petits enfants), hiérarchisait ceux (premiers valets de chambre, leurs subordonnés : les garçons bleus) qui avaient l’autorisation de le retrouver dans cette pièce. Ce privilège portait le nom : les entrées par derrière.

Le Conseil d’En Haut ou Conseil d’Etat se tenait souvent le dimanche après la messe, ou encore le lundi ou le mercredi.

Le Conseil Royal des Finances : le mardi ou le samedi.

Les Affaires d’Eglise se tenaient le vendredi

Mais le pouvoir de Louis XIV s’affirmait dès son lever… voici un petit passage que je trouve « extraordinaire » :
La chorégraphie des lever et coucher ressemble à un mécanisme d’horlogerie bien réglé. Ce cérémonial fait la force de la monarchie, c’est un instrument de règne, Louis XIV ajoute : « ceux-là s’abusent lourdement qui s’imaginent que ce ne sont là que des affaires de cérémonie. Les peuples sur qui nous régnons, ne pouvant pénétrer le fond des choses, règlent d’ordinaire leurs jugements sur ce qu’ils voient au-dehors, et c’est le plus souvent sur les préséances et les rangs qu’ils mesurent leur respect et leur obéissance »



source :
JF SOLNON - Histoire de Versailles
_________________


Back to top
orev
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Feb 2009
Posts: 5,067
Localisation: S D F
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 3,982
Rang: Chef Animatrice
C. Flavien: 2ème
Moyenne de points: 0.79

PostPosted: Thu Jun 18 2009, 10:44    Post subject: VERSAILLES : UN LIEU DE POUVOIR Reply with quote

Sous Louis XV :

Versailles restera le centre du gouvernement : beaucoup de ministres logeaient dans le château et comme du temps de Louis XIV leurs services administratifs restèrent sur Paris, d’où des allées et venues incessantes, des pertes de temps, etc.

En 1759, Louis XV décida de rapatrier quelques ministères : ministère de la Guerre, ministère des Affaires Etrangères et de la Marine, ainsi que leurs archives.

Cette petite cité administrative fit l’unanimité : « on ne pouvait se lasser de ce superbe établissement, écrivit le duc de Croÿ, et de trouver la terre, la mer et les négociations pour ainsi dire sous la main et à portée ». L’Anglais Horace Walpole renchérissait en jugeant les bâtiments comme une « magnificence utile ».

Source : JF Solnon - l'Histoire de Versailles
_________________


Back to top
orev
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Feb 2009
Posts: 5,067
Localisation: S D F
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 3,982
Rang: Chef Animatrice
C. Flavien: 2ème
Moyenne de points: 0.79

PostPosted: Fri Jun 26 2009, 13:53    Post subject: VERSAILLES : UN LIEU DE POUVOIR Reply with quote

Sous Louis XVI
Pour gouverner la France, il faut connaître les Français. Louis XIII et Louis XIV ont parcouru les provinces. Louis XVI n’est jamais allé qu’à Reims pour le sacre et à Cherbourg pour une inspection maritime, il connaitra son royaume qu’au travers des gazettes, de la correspondance ministérielle et des audiences aux agents de l’Etat.

Marie Antoinette restreindra son carré : Versailles, Marly, Trianon, Fontainebleau, Saint Cloud, Rambouillet. La reine a eu le tort de s’éloigner de Versailles, en séjournant trop souvent à Trianon, en accordant ses faveurs uniquement à ses ami(e)s intimes. Les courtisans s’indignent, deviennent jaloux, les plaintes naissent. La reine sera victime des commérages et des calomnies.

Ainsi le château peut paraître comme une prison dorée pour Leurs Majestés, un univers artificiel coupé du reste du royaume : chaque sujet sait que le roi réside à Versailles, mais la majorité des Français ignore tout du roi, et s’intéresse à la littérature à scandale, alimentée de confidences et d’indiscrétions d’antichambre. La mécanique interne n’est connue que d’une poignée de proches.

L’un des péchés majeurs de Versailles fut de ruiner les finances de la monarchie. Marie Antoinette eut d’ailleurs le surnom de Madame Déficit ! Versailles fut un gouffre et la Cour mange le royaume ! (certaines dépenses sont détaillées dans le chapitre Coût de Versailles).

Louis XVI et Marie Antoinette ont commis l’erreur d’étaler leurs dépenses trop voyantes et de négliger la colère des contribuables. Sans parler de l’affaire du Collier qui ruina la crédibilité de la Reine.

Les journées d’Octobre 1789 furent fatales à la monarchie  et à Versailles : Versailles avait abrité les monarques les plus puissants de l’Histoire de France, il est devenu en quelques semaines le berceau de la Démocratie Française. Versailles symbolisait tous les crimes, à la fin Versailles fut un château vide.



JF Solnon - Histoire de Versailles
_________________


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 20:11    Post subject: VERSAILLES : UN LIEU DE POUVOIR

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Zoom sur l'Histoire -> L'Histoire De Versailles All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group