Au coeur de l'Histoire Forum Index
Au coeur de l'Histoire Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Le Bernin a Versailles

 
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Zoom sur l'Histoire -> L'Histoire De Versailles
Previous topic :: Next topic  
Author Message
vinz
Membre
Membre

Offline

Joined: 02 Jul 2009
Posts: 162
Point(s): 200
Moyenne de points: 1.23

PostPosted: Sat Jul 4 2009, 09:50    Post subject: Le Bernin a Versailles Reply with quote

Louis Le Vau qui dirigeait les rénovations du Louvre depuis 1654 pour loger la  Cour fut sollicité par Colbert pour envoyer un plan au Bernin selon les idées de Mazarin. Le projet du Bernin pour le Louvre fut plutôt bien accueilli entre goût « romain » et « français » et on l’invita en France. Le roi écrivit une lettre au Bernin où il montre son admiration  pour le romain : « Seigneur Cavalier Bernin, je fais une estime si grande de votre mérite que j’ai un grand désir de voir et de connaître une personne aussi illustre, pourvu que ce que je souhaite se puisse accorder avec le service que vous devez à Notre Saint Père le pape […]  je vous prie de me donner satisfaction et de vouloir entreprendre le voyage en France[ …] »
Il quitta Rome le 29 avril 1665 avec ses élèves Mathias Rossi ,Julio et son fils Paul : est-ce encore un affront de Louis que de « voler » un des meilleurs artistes de son temps au Pape ? Le Bernin est accueilli avec les honneurs par le roi et la cour. L’organisateur du voyage est l’amateur d’art Chantelou (1609-1694) qui nous a laissé le Journal de Voyage du Cavalier Bernin en France. En dehors de son troisième plan du Louvre, le Bernin visite le château  de Versailles et le parc avec le roi ou le Notre. Le cavalier  à propos du château de Versailles : « Cela est galant ; tout ce qui est proportionné est beau ; ce palais est proportionné. Dans ces palais, on ne recherche pas la solidité ,et c’est pour cela qu’on arrive à un bel effet. Tout ce que l’on a fait ici est élégant. »(Chantelou)

Colbert  lui ayant commandé un portrait du roi , le Bernin se met à l’ouvrage avec ardeur.
Il rencontre souvent le roi mais au lieu de lui imposer une séance de pose, il le suit dans ses déplacements : il faisait des croquis de ses attitudes et pour le voir sous tous les angles. Il se penchait, gesticulait, sans s’en apercevoir autour du roi ce qui faisait rire les courtisans.
Le 23 juin, le Bernin réalisa plusieurs croquis  notamment  « une tête de face et une de profil »( Rossi) et cinq jours plus tard d’autres dessins sans que le roi soit « assujetti à demeurer en une place ».Ces feuilles de croquis lui serviront a réaliser un modèle en argile afin d’ébaucher l’action avant de s’attacher à la ressemblance.
 Louis XIV qui parlait un peu italien s’osa à la conversation :- Sto rubando.(Je suis en train de voler disait le Bernin en prenant un trait à la dérobée)-Si, ma e per restituere.(Oui, mais pour restituer répondait gracieusement le roi)-Pero per restituere meno del rubato.(mais pourtant moins que ce que j’aurais volé répondit le Bernin).
Le Bernin sait aussi manier la flatterie : il déclara que « la tête du Roi avait quelque de celle d’Alexandre »(Chantelou).
Le Cavalier termina les esquisse en juin mais continua à les travailler deux mois encore. Le Bernin voulait reproduire sur le portrait la « manière forte » qu’il avait donné au buste de François d’Este : la ressemblance ne suffisait pas.

Portrait de Louis XIV par le Bernin(Gian Lorenzo Bernini1598-1680),buste en marbre
H. 1,05 ; L. 0,99 ; Pr. 0,46.
 Le Bernin ne fit pas un buste, œuvre statique par excellence. C’est plutôt davantage avec un vent de gloire et un souffle «  baroque ».Il a recherché la ressemblance jusqu’au réalisme ne cachant pas la petite dissymétrie des traits du roi ; il avait reproduit l’expression de la sensualité gourmande du roi qui correspond bien a cette période de la vie de Louis. Mais il fallais surtout que ce portrait ait de la noblesse et qu’en reconnaissant le personnage ont su que c’était le roi de France : la tête relevé d’un port fier, le visage grave et sans le sourire de la jeunesse. Le Bernin rajouta un enchevêtrements de lignes et de volume encadrant la tête : la longue perruque bouclée, la dentelle du rabat et surtout l’écharpe froissée entraînée dans le vent, envolée de l’épaule droite jusque bien au delà du socle à l’air libre.

Le Bernin avait pensé mettre le buste sur un piédestal en forme de globe terrestre reposant sur un tapis émaillé et orné de trophées de guerre :la draperie du buste devait recouvrir d’un vent de puissance le globe mais ce projet ne vit pas le jour.
Des critiques furent faites sur le nez « trop serré » (Perrault), sur le front «  trop reculé au dessus des yeux » et « trop creux »(Chantelou) mais on releva généralement l’air de noblesse.
 Le buste est remarqué par Colbert « M.Colbert a admiré combien il avait de majesté et de ressemblance » qui l’avait mis en concurrence avec un buste de Jean Varin ou Warin(orfèvre flamand vers 1596-1672) . Ce dernier avait réalisé une histoire métallique du règne de Louis XIV. Mais le buste de Varin représentait un personnage guindé  pourtant de grande précision, mais froid et ne pouvant soutenir la comparaison avec le Bernin. Le cavalier quitte la France le 19 octobre 1665 et Colbert lui annonce le 15 juillet l’abandon de son projet pour le Louvre.
 De retour à Rome, le Bernin avait pourtant commencé une statue équestre du roi qui selon lui « avez un goût remarquable en architecture »(Chantelou).Bernin avait admiré le palais du Luxembourg qui avait prit comme modèle le Palais Pitti ou l’église de la Sorbonne qui avait prit comme modèle les églises romaines. Il finit la statue équestre du roi en 1674.



Le Bernin reconnaît que Colbert a joué contre lui et que l’opinion était contre lui mais que « si le pape avait voulut un bâtiment à la Française et qu’il eut appelé un architecte de France, il n’y aurait rien trouvé à redire ; que le roi avait voulu un palais à la romaine, qu’ils [les architectes français] ne devaient point les trouver mauvais ».Il reconnaissait alors que le l’architecture « à la française »  équivalait l’italien. Les dehors a l’italienne et les dedans a la française seront le compromis entre italiens et français. Mais l’enjeu essentiel était que la France devait jouer la première place dans l’art en Europe. D’après l’architecte Claude Perrault1(613-1688)  l’architecture française devait même dépasser les italiens et il prévoit pour le décor intérieur du Louvre que « la France est comme un abrégé du monde »(JF Blondel).Ce sera une partie du décor de l’escalier des ambassadeurs.

Il a en effet déplacé le buste du Roi  par le Bernin  du Louvre a Versailles au salon de Diane. L’œuvre est placé dans une niche :  son piedestral n’est pas le globe prévu par Le Bernin mais un piedestral en marbre surmonté d’un arc sur lequel, deux amours de bronze dorés en haut relief tiennent au dessus du Roi la couronne royale tandis que de chaque coté du piedestral sont posés deux trophées en bronze d’armes sculptés ou l’on voit la Renommée et Pégase. Ces ornements ont été fondus par Balthasar Keller le 6 septembre 1685 d’après les modèles de Pierre Mazeline et Noel Jouvenet. Ceux-ci ont reçu le 18 août 1686 un parfait paiement de 1451 livres « pour les ouvrages de sculpture et d’architecture de marbre par eux faits autour du buste de Sa Majesté dans la salle de Billard à Versailles ».Les bronzes ont été dorés par Devaux. Deux bustes des Douze César cantonne celui du Roi. Les bustes de la série des Douze Césars avec tètes de porphyre et draperie en albâtre furent acheté pour le grand appartement du roi (salon de l’Abondance et salon de Diane).Au XVII , on les considérées comme antique mais elles avaient été faites en Italie a la fin du XVI début XVII
A cause du conflit avec le Pape la statue équestre de Louis arrive en France en 1685 ou le roi la découvre en revenant de chasse mais il ne s’y reconnaît pas dans cette œuvre « mal faite ». Il la fait modifier par Girardon en statue de Marcus Curtius car son sourire n’avait pas plus au roi. Le roi était pauvre en statue antique, Colbert en acheta en 1685 a Rome : le Cincinnatus et le Germanicus de la galerie Suvelli. Il charge aussi Varin de lui faire un portrait en habit romain : Le Mercure Galant de décembre 1682 « Dans une niche entre deux grandes portes est une statue du roi en relief, vêtu a la romaine, elle est de feu M.Warin. » ; elle fut remplacé par le Cincinnatus acheté a Rome.
Conclusion
A Versailles, le classicisme domine mais sans exclure tous les caractères baroques comme s’ils étaient indispensables au décor de grandeur et de la gloire royale. Le Bernin n’est pas rejeté pour son manque de savoir faire mais par ce qu’on voulait construire une image de roi glorieux qui n’avait  de difficultés que pour les surmonter et n’a fait que punir les nations qui se sont révoltés a la domination du soleil. « A Peine parles-tu que son obéissance/convainc tout l’Univers de ta toute puissance »(Corneille) Le roi est paré de toutes les perfection : c’est un héros hors du temps dépassant Alexandre , Hercule ou ses prédécesseurs de Saint louis a Louis XIII. Mais la création du mythe du roi garant de la paix en Europe cache en vérité une certaine impuissance en ce qui concerne son pouvoir à l’intérieur de son royaume. Le roi n a un pouvoir absolu mais le roi se voulant un grand marionnettiste n’est en vérité qu’un jouet des évènements. La société baroque à créer la théâtralisation du pouvoir qui cache les problèmes de réformes économiques et sociales dont le royaume aurait besoin.


Last edited by vinz on Sun Jul 5 2009, 19:54; edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat Jul 4 2009, 09:50    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Amaranthys
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 11 May 2009
Posts: 7,225
Féminin
Point(s): 6,768
Rang: Chef Animatrice
Moyenne de points: 0.94
C.Europe: 3ème

PostPosted: Sat Jul 4 2009, 11:08    Post subject: Le Bernin a Versailles Reply with quote

Bonjour! Article intéressant! Sur quels ouvrages t 'es tu appuyé pour cet exposé? ^^
_________________
Hé bien ! la guerre. ..(Les liaisons dangereuses, Laclos)



Back to top
vinz
Membre
Membre

Offline

Joined: 02 Jul 2009
Posts: 162
Point(s): 200
Moyenne de points: 1.23

PostPosted: Sat Jul 4 2009, 11:50    Post subject: Le Bernin a Versailles Reply with quote

La meme que celle pour les Grands appartements:
Bluche, Louis XIV, Fayard , Paris, 1986.
Petitfils, Louis XIV, Perrin, Paris, 1995.
Marie, Versailles au temps de Louis XIV : son histoire, Fréa , Paris, 1972.
Cornette, Versailles le palais du roi Louis XIV, Selection du Reader's Digest , Paris , 1999.

Milovanovic,  Les grands appartements de Versailles sous Louis XIV, Réunion des musées nationaux, Paris  2005.

Hoog , Les sculptures : [catalogue] / Musée national du Château de Versailles, Réunion des Musées nationaux, Paris 1993.

Mignot et Rabreau, Histoire de l'art 3, Temps modernes : XVe-XVIIIe siécles ,  Flammarion, Paris , 1996.
Chastel, L'art italien, Flammarion, Paris, 1995.
Burke, Louis XIV  : les stratégies de la gloire , Éd. du Seuil , Paris , 2007.
L.Tapié, Baroque et classicisme, Hachette Littératures, Paris, 2005.


Back to top
Amaranthys
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 11 May 2009
Posts: 7,225
Féminin
Point(s): 6,768
Rang: Chef Animatrice
Moyenne de points: 0.94
C.Europe: 3ème

PostPosted: Sat Jul 4 2009, 12:53    Post subject: Le Bernin a Versailles Reply with quote

Merci pour ces références^^
_________________
Hé bien ! la guerre. ..(Les liaisons dangereuses, Laclos)



Back to top
vinz
Membre
Membre

Offline

Joined: 02 Jul 2009
Posts: 162
Point(s): 200
Moyenne de points: 1.23

PostPosted: Sat Jul 4 2009, 12:58    Post subject: Le Bernin a Versailles Reply with quote

Pour connaitre  d'autre projet d'architecture du Cavalier Bernin (au Louvre notament) , on peut se référer a Perouse de Montclos,Histoire de l’architecture francaise.(qui est une belle somme!)

Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 19:27    Post subject: Le Bernin a Versailles

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Zoom sur l'Histoire -> L'Histoire De Versailles All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group