Au coeur de l'Histoire Forum Index
Au coeur de l'Histoire Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Marie de Hautefort, dite l'Aurore (1616- 1691)

 
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Les Epoques de l'Histoire -> Le grand-siècle
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Almarah
Membre
Membre

Offline

Joined: 27 Apr 2010
Posts: 45
Localisation: Nord
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu May 6 2010, 21:53    Post subject: Marie de Hautefort, dite l'Aurore (1616- 1691) Reply with quote

Marie de Hautefort  

  
Partie 1 : 1616-1637 : 1er amour avec le Roi.
  

  
  Née le 16 février 1616, elle est la dernière enfant du marquis Charles de Hautefort et de Renée de Bellay. Elle avait deux frères : Jacques François de Hautefort et Gilles de Hautefort, marquis de Montignac, qui devint plus tard marquis de Hautefort, et trois sœurs : 2 mortes très jeunes et Melle d’Escarts qui épousa en 1653 François de Choiseul.
Ses parents moururent très vite après sa naissance et elle fut confiée à sa grand-mère, Mme de La Flotte Hauterive.
Emmenée à Paris par sa grand-mère, elle fut admise chez les dames d’honneur de la reine Marie de Médicis en 1628, Marie avait alors 12 ans. Elle y montra des qualités qui la firent vite aimer et admirer : piété, bonté, esprit, et grande beauté. Elle fut surnommée « L’Aurore » pour marquer son extrême jeunesse et son innocent éclat.
Louis XIII la vit la première fois à Lyon, en 1630, alors qu’elle suivait la Reine Mère venue voir son fils tombé sérieusement malade. Très vite il ne put s’empêcher de se passer d’elle et il la donna à la Reine Anne d’Autriche. Tout d’abord méfiante envers la jeune fille (était-elle une espionne ? une rivale ?), la favorite du roi Louis XIII devint également celle de la Reine Anne.
La première galanterie déclarée du Roi envers Melle de Hautefort fut à un sermon où la Reine était avec toute la Cour. Les filles d’honneurs étaient, selon l’usage, assises par terre. Le Roi prit alors le carré de velours sur lequel il était à genoux et l’envoya à Marie de Hautefort afin qu’elle puisse s’asseoir plus à son aise. Cependant elle reçut ce carreau de manière si modeste et le posa à côté d’elle sans avoir l’intention de s’en servir malgré l’encouragement de la Reine, que tout le monde l’admira et la Reine elle-même voyant tant de vertu chez Marie et d’estime chez le Roi devint leur confidente.
Les amours entre Marie de Hautefort et le Roi Louis XIII restèrent strictement platoniques, ce qui n'empêcha pas  le Roi d'être victime de crises de jalousies car bien que Marie ne semblait aimer aucun homme à la Cour, elle n’en était pas moins aimée par nombre d’entre eux. Cette jalousie provoquait régulièrement des démêlés souvent orageux et des raccommodements qui ne duraient pas.
Mme de Motteville déclare d’ailleurs que bien que Marie soit sensible aux hommages du Roi, elle ne l’aimait pas et de ce fait le maltraitait.
De nombreux démêlés avaient pour sujet La Reine que le Roi ne pouvait aimer, en partie à cause de ses soupçons suite à l’affaire de Chalais, et vers laquelle Marie était irrésistiblement attirée. Le Roi lui dit même : « Vous aimez une ingrate, vous verrez un jour comment elle paiera vos services. »
Le Cardinal de Richelieu, quant à lui, vit d’abord avec plaisir cette relation entre le Roi et la jeune fille et il les aida souvent à mettre fin à leurs querelles, mais voyant qu’il ne parvenait pas à ranger Marie à ses intérêts et qu’elle dédaignait son amitié, il décida de la perdre dans l’esprit du Roi. De bienfaiteur dans leurs querelles, il devint alors juge sévère.
Ce ne fut qu’en 1635 qu’une querelle plus violente que les autres sépara les deux amants, et ce pendant 2 ans. Ce fut alors que le Roi se dirigea vers Melle de La Fayette, d’abord pour faire dépit à Marie, puis par inclination.
En 1637, Marie de Hautefort se retrouva au centre d’une grave crise auprès de la Reine. De plus en plus délaissée par le Roi, la Reine avait en effet, avec l’aide de Mme de Chevreuse, tenu une correspondance avec le cardinal Infant et Phillipe IV, ses 2 frères, alors que la France était en guerre avec l’Espagne. La Porte, fut emprisonné à la Bastille. La Reine avoua plus tard une partie des faits. Elle souhaitait que La Porte n'avoue ni plus ni moins qu'elle et que Mme de Chevreuse se tint sur ses gardes, mais elle ne savait comment faire. Marie joua alors un rôle important, elle signifia d'abord à Mme de Chevreuse de se tenir prête et à attendre le signal sous la forme d’Heures reliées en rouge ou en vert selon ce qu’il fallait faire, puis elle s’habilla en grisette, se fit conduire à la Bastille et obtint une entrevue avec le chevalier des Jars, qui jouissait de quelques libertés, dont celle de recevoir des visiteurs. Marie lui demanda alors de faire parvenir à La Porte une lettre cachetée qui indiquait jusqu’où celui-ci pouvait aller dans ses déclarations. Le message parvint à La Porte et Marie s’empressa d’envoyer des Heures à Mme de Chevreuse, qui soit par une erreur de couleur ou une erreur d’interprétation, comprit que tout allait mal et s’enfuit. La Reine lui témoigna alors une vive reconnaissance.


Back to top
Publicité






PostPosted: Thu May 6 2010, 21:53    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
orev
First Lady
First Lady

Offline

Joined: 10 Feb 2009
Posts: 5,067
Localisation: S D F
Féminin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 3,982
Rang: Chef Animatrice
C. Flavien: 2ème
Moyenne de points: 0.79

PostPosted: Fri May 7 2010, 06:26    Post subject: Marie de Hautefort, dite l'Aurore (1616- 1691) Reply with quote

Bonjour Almarah

Sympa ta bio.

Je connais bien la dame en question pour avoir lu beaucoup d'ouvrages. L'un d'entre eux par contre m'a déçu : "Marie de Hautefort, le grand amour de Louis XIII" de Magne

Pourrais tu nous indiquer tes sources pour ce sujet ?

Merci beaucoup
_________________


Back to top
Almarah
Membre
Membre

Offline

Joined: 27 Apr 2010
Posts: 45
Localisation: Nord
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Sat May 8 2010, 15:03    Post subject: Marie de Hautefort, dite l'Aurore (1616- 1691) Reply with quote

Voici (enfin) la deuxième partie. Je m'excuse Orev, j'avais effectivement oublié de citer ma source. Il s'agit de Madame de Hautefort, nouvelles études sur les femmes illustres et la société du XVIIeme siècle, par M. Victor Cousin,en 1828 (ce n'est pas très récent, mais complet et agrémenté de nombreux extraits de mémoires, de lettres etc. si vous voulez le consulter :    http://books.google.fr/books?id=AzYvAAAAYAAJ&printsec=frontcover&dq=madame+de+hautefort#v=onepage&q&f=false  , j'ai d'autres sources d'après d'autres livres, mais c'est ma principale)               



                                  Marie de Hautefort, 1637 – 1643 : 2ème amour avec le Roi et exil.
 
Quand la grossesse de la Reine fut déclarée, début 1638, la situation redevint plus calme dans l’entourage de celle-ci. Marie de Hautefort était alors âgée de 22 ans, devenait de plus en plus belle, et le Roi Louis XIII vit se produire en lui un retour de passion, d’autant plus que Melle de La Fayette était à présent loin de là. Cette nouvelle passion dura 2 ans, et la seule grâce qu’elle consentit à recevoir de ce retour en faveur fut la survivance de la charge de dame d’atours qu’occupait sa grand-mère, Mme de La Flotte. Elle fut dès lors appelée Madame.
A la naissance du Dauphin de France, Mme de La Flotte poussa sa petite-fille à lui obtenir la charge de gouvernante du petit dauphin. Marie fit donc sa requête au Roi et même à Richelieu, en vain. (Cette charge fut donnée à Mme de Lansac).
Richelieu avait toujours les mêmes sentiments envers Marie mais avait compris avec l’expérience que rien ne pourrait séparer les deux amants si ce n’est s’il parvenait à faire Marie quitter la Cour et Paris. Il savait également que le Roi Louis XIII ne pouvait rester sans affection et il fit donc venir auprès de lui le Marquis d’Effiat de Cinq Mars, vers lequel le Roi se tourna lentement,n au détriment de Marie. Ce fut lors d’un voyage, alors que le Roi était loin de Marie, que Richelieu joua son va-tout en persuadant le Roi que Marie était mêlée aux complots de la Reine avec Monsieur et autres mécontents (elle transmettait en effet la correspondance de la Reine aux mécontents). Il demanda même au Roi de choisir entre lui et elle. Voyant le Roi ébranlé, Richelieu nuança quelque peu son propos et dit qu’il s’agissait d’éloigner Marie une quinzaine de jours seulement, pour lui montrer que sa faveur n’était pas aussi grande qu’elle ne le pensait.  Un fois que le Roi accepta, Richelieu fit envoyer l’ordre, mais Marie parvint à voir le Roi avant de se retirer et lui annonça que si elle partait, ce ne serait pas pour 15 jours, mais pour toujours. La Reine fut très attristé de perdre son amie. Mme de Hautefort se retira au Mans, dans une terre appartenant à sa grand-mère, accompagnée de son frère M. De Montignac, de sa sœur Melle d’Escars et de son amie Melle de Chémerault (qui en réalité était à la solde de Richelieu). Elle se plaignit d’ailleurs à la Reine de n’avoir pas fait honneur à sa jeune amie lors de son départ.
Au Mans, elle se cloîtra dans une grande solitude et ne reçut que ses très proches amis, tel La Porte, lui aussi exilé. Celui-ci tenta d’ailleurs plusieurs fois de mettre en garde Marie contre Melle de Chemerault, en vain. Ce fut également là qu’elle rencontra Scarron et Loret, qui écrirent tant de vers sur elle. Elle resta au Mans trois ans, pendant lesquels elle recevait de nombreux messages de la Reine (l’assurant de son amitié),  elle vit Cinq-Mars monter au plus haut de la faveur royale avant d’être précipité sur l’échafaud, elle y vit également la mort de Richelieu et du Roi Louis XIII.
A la mort du Roi, elle reçut rapidement un billet de la reine lui demandant de revenir auprès d’elle, ainsi que La Porte. Elle lui envoya même sa propre voiture ! Elle retrouva alors sa place à la Cour et en apparence sa place dans le cœur de la Reine.


Back to top
Niniss
Membre
Membre

Offline

Joined: 02 Oct 2008
Posts: 242
Localisation: nord
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 237
Moyenne de points: 0.98

PostPosted: Sat May 8 2010, 18:18    Post subject: Marie de Hautefort, dite l'Aurore (1616- 1691) Reply with quote

Quote:
Née le 16 février 1616, elle est la dernière enfant du marquis Charles de Hautefort et de Renée de Bellay. Elle avait deux frères : Jacques François de Hautefort et Gilles de Hautefort, marquis de Montignac, qui devint plus tard marquis de Hautefort, et trois sœurs : 2 mortes très jeunes et Melle d’Escarts qui épousa en 1653 François de Choiseul.
 
Concernant les deux soeurs de Marie de Hautefort, mortes jeunes, elles portaient toutes les deux le prénom de Catherine. La première est née vers 1613 et est décédée  en 1630 à l'âge d'environ 17 ans. Elle était fille d'honneur de Marie de Médicis.
La seconde est née vers 1614. Elle était religieuse à Fontevrault et décèdé avant sa soeur aînée.
_________________
Les dames de coeur du Roi Soleil


Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 17:01    Post subject: Marie de Hautefort, dite l'Aurore (1616- 1691)

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Au coeur de l'Histoire Forum Index -> Les Epoques de l'Histoire -> Le grand-siècle All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group