Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La malédiction des Wittelsbach

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Autres histoires -> Histoires Mystérieuses -> Faits Etranges et Inexplicables -> Les Malédictions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 181
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 320
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Ven Nov 8 2013, 11:25    Sujet du message: La malédiction des Wittelsbach Répondre en citant



D'après Marie Larisch, Sissi l'aurait mise en garde de la malédiction des Wittelsbach, d'après elle, elle aurait été lancé pas la duchesse Ludovika le jour de ces nosses... Je laisse la parole a l'impératrice racontant l'histoire a Marie Larisch :

"Marie, murmura t'elle, nous n'avons pas de chance, ni les uns , ni les autres. Cette malédiction qui nous a été jetée. Son pouvoir ne disparaîtra qu'à la mort du dernier d'entre nous."


"A vrai dire, Marie, tu n'es pas au courant. Je crois que , dans toute le famille, il n'y a que ta tante Hélène, ta tante Marie et ton père qui sachent à quoi s'en tenir."


"Je vais te raconter l'histoire parce que tu es, également, sous le coup de cette malédiction qui a frappé tous les Wittelsbach. Et puis, tu as l'air d'être passée à côté du bonheur. Tous les moments heureux de ton existance, tu devras les arrracher au destin... et tu devras les payer cher. Il en sera ainsi tant qu'il restera un Wittelsbach, tant que notre lignée ducal n'aura pas péri. Et cela se produira avant cent ans"
Tante Sissy posa sa main gantée sur mon genou. Ses yeux plongèrent dans les miens.
"Vois-tu, Marie, reprit-elle après une pause, ce fut ta grand'mère qui nous jeta ce sort. Bien entendu, elle a tout oublié maintenant. Quand elle prononça les paroles fatales, elle ne voulait sans doute pas qu'on les prît au sérieux. Mais, Marie, la voix de tante Sissy tremblait, le moine Fegernsee... il entendit... il entendit... tout... et, depuis ce même jour, il nous attend, il ne cesse de nous attendre. Chaque fois que meurt un Wittelsbach, le spectre de se moine se tient à tête du lit. Le moine ne sera pas délivré avant que le dernier d'entre nous n'ait trépassé. Ce fut en 1828, au chateau de Fegersee, m'apprit l'impératrice, que ta grand'mère Ludovica épousa le duc Maximilien de Bavière, tout à fait contre son grè. Ainsi qu'on me l'a dit, elle avait engagé sa foi au duc Miguel de Bragance. Toutefois, à cette époque, l'insécurité politique régnait au Portugal, et les parents de la duchesse Ludovica avaient décidé qu'elle se marierait pllutôt au jeune duc Maximilien.
Ce fut le jour de ces noces que la duchesse Ludovica proonça les térribles paroles en lacérant son voile " Ce mariage et tous ceux qui en découleront ne seront jamais bénis par le seigneur."
Tante Sissy ébauché un sourire.
"La jeune et impulsive duchesse avait, en somme, attaché si peu d'importance à ses paroles qu'au début son union fut vraiment très heureuse, et qu'elle eut des enfants."



"A oui, j'oubliais presque la partie la plus importante de l'histoire. Tu comprends, lorsque l'actuel château de Fegernsee était encor un monastère, un jeune homme de sang froid y fut conduit pour devenir moine malgrè lui. Il s'était épris d'une de ses cousines, fortbelle, qu'on destinait à son frère. La jeune fille épousa celui-ci, mais, à l'église, devant l'hotel ou elle prononçait les vœux de fidélité à son époux, elle jura qu'elle aimerait toujours l'autre. Le jeune chevalier, qu'on avait conrtaint dans l'intervalle à entrer au monastère jeta un beau jour le froc aux orties et alla se précipiter dans les bras de sa bien aimé. Hélas! On les surprit tous les deux! On ignore le châtiment que le mari infligea à ssa jeune femme, mais le frère fut reconduit au monastère ou on l'emmura... vivant. Tu pourras retrouver l'histoire tout entière dans la chronique du monastère."



"Ne sais-tu donc pas, Marie, que les âmes du Purgatoire n'ont pas le droit de prier pour elles, mais qu'elle peuvent prier pour les autres? Quand l'âme du moine eut entendu les paroles inconsidérées de ta grand'mère qui maudissait toutes les générations à venir, il implora la clémence de Dieu. A vrai dire, le moine repentant n'obtient pas le pouvoir d'empêcher le mal, mais on lui accorda le privilège de se tenir auprès de chaque membre de la Maison ducal à l'heure de sa mort, et de prier pour ceux sur qui fut jetée la malédiction. Ce n'est qu'à la mort du dernier Wittelsbach... ce n'est qu'à ce moment-là que le moine sera délivré."


"Grand dieux, ma tante, qui vous a dit cela ?"
"C'est le moine lui-même qui me l'a dir. Souvient toi, Marie, déclara-t-elle, la lignée ducal se sera éteinte avant que cent ans ne s'écoulent".

Ce fut au commencement des années 1880 que tante Sissy me fit cette prédilection. Depuis, il me semble bien que la lignée ducale des Wittelsbach soit en voie de disparition. Le duc Louis-Guillaume le chef actuel de la Maison, n'a pas d'enfants, bien qu'il se soit marié en 1917; les trois fils de feu le duc Max-Emmanuel sont incapables de perpétuer la famille ducale :l'ainé est atteint d'aliénation mentale, les deux autre ne sont pas mariés. Dans ces conditions il semble que la malédiction jetée par ma grand'mère sur les siens doive s'acomplir réellement et que le moine doive être délivré bientôt. Je me demande s'il se tiendra à mon chevet le jour ou je m'en irai..."

Ce livre à été écrit en 1935, on ne sait pas si la malédiction c'est réalisé...

Source : "Les secrets d'une maison royale" (Contesse Larisch von Wallersee-Wittelsbach, Edition Payot, Paris)
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven Nov 8 2013, 11:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Ven Nov 22 2013, 10:34    Sujet du message: La malédiction des Wittelsbach Répondre en citant

Marie Larisch est connue pour avoir raconter pas mal de bobards mais vu tout les malheurs qui a frappe les Wittellsbach comment ne pas croire à une malediction ?
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Oswald
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven Nov 22 2013, 11:19    Sujet du message: La malédiction des Wittelsbach Répondre en citant

Un bon livre : "La dame blanche des Habsbourg", de Paul Morand. Très agréable à lire... si l'on veut.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:05    Sujet du message: La malédiction des Wittelsbach

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Autres histoires -> Histoires Mystérieuses -> Faits Etranges et Inexplicables -> Les Malédictions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com