Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> XIXe Siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  

pour vous le drame de Mayerling c'est :
un suicide comme le dit la thése officielle
0%
 0%  [ 0 ]
un assassinat et si oui par qui
100%
 100%  [ 2 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Sam Mar 1 2014, 10:12    Sujet du message: Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ? Répondre en citant

30 Janvier 1889, 8h30, on vient de découvrir à Mayerling, village situé à quelques 40km au S-O de Vienne,le corps ensanglanté (une balle a emporté la partie supérieure du crâne) de l'archiduc Rodolphe,héritier du trône de l'Empire austo-hongrois.La première version "officielle" de sa mort fut "défaillance cardiaque".Mais l'opinion publique avait du mal à croire à cette version de la mort d'un jeune prince de 30 ans...très vite les rumeurs au sujet d'une mort violente avaient circulé.
Le 1er Février le gouvernement impérial faisait paraître la dépêche suivante :"Son Altesse Impériale et Royale a été trouvée inanimée dans le lit, après que la porte eut été enfoncée.C'est sur cette impression qu'étaient fondés le rapport et l'hypothèse d'une attaque.Mais le Dr. Wiederhoher trouva après examen qu'il y avait une énorme blessure avec arrachement, sur une large surface, du cuir chevelu et des os du défunt, et que cette blessure devait avoir entraîné la mort immédiate.Cette blessure aurait été provoquée par un coup de fusil...la position de l'arme ne permet pas de douter que l'archiduc se soit donné lui-même la mort."A ce moment il n'est pas encore question d'une autre mort, celle de la jeune baronne Marie Vetsera, retrouvée elle ausi morte, quasi nue, dans le même lit avec aussi une balle dans la tête... Mais l'histoire finira par s'ébruiter et on construira alors l'hypothèse (romantique) d'un double suicide par amour.C'est cette version qui est actuellement communément admise par une majorité d'historiens.( Elle fit d'ailleurs le sujet de plusieurs romans et films. )
Mais est-ce la seule ? Dès le début on parla aussi d'assassinat...


























Le pavillon de chasse à Mayerling

Qui était Rodolphe de Hasbourg ?

Né en 1858, il était le fils unique de l'Empereur d'Autriche-Hongrie,François-Joseph (1830-1916)et de son épouse l'Impératrice Elisabeth,dite Sissi (1837-1898, assassinée).





François-Joseph

Elisabeth

Rodolphe, à 7 ans


L'enfance du prince n'est pas très heureuse,tiraillé entre sa grand-mère,l'impératrice-mère Sophie décidée à faire éleverl'héritier du trône durement, "à l'ancienne",comme l'avait été François-Joseph,et sa mère, Sissi, aux idées très libérales.Peu d'amour "exprimé" de la part de tous.Il est brillant et intelligent mais sujet à des sautes d'humeur, peut-être dues à son ascendanceWittelsbach (comme sa mère et le cousin de celle ci Louis II de Bavière.)Dès l'adolescence il affiche des idées libérales qui se renforceront à l'âge adulte et qui inquiètentson père, le gouvernement, l'égliseet l'aristocratie autrichienne.François-Joseph est un autocrate qui n'imagine pas que l'on puisse libéraliser l'Empire qui, pour lui,est et doit rester immuable.Très vite il va se heurter à son héritier dont il redoute les idées et ne lui confie que des tâches de représentation sans vouloir l'associeraux affaires du gouvernement,ce dont celui-ci s'offusque.La Prusse, voisine de l'Autriche, et dont la prépondérance s'est affirmée sur les Etats allemands,sous la conduite de Guillaume Ier,puis du jeune Guillaume II (depuis 1888)et du chancelier Bismark,s'inquiète aussi du libéralisme, qui pourrait être contagieux, du futur successeur de François-Joseph.De là, à imaginer un "assassinat politique" il n'y a qu'un pas... que certains franchiront très vite!
































Cependant, en 1881Rodolphe avait épouséStéphanie, fille du roi des Belges et soeur de Louise, femme de Philippe de Cobourg son ami intimedevenu ainsi son beau-frère. 

Ce mariage, souhaité par François-Joseph afin de contrebalancer à l'ouest de l'Europe l'influence de la Prusse, fut accepté par Rodolphe qui avait conscience de ses devoirs envers l'Autriche.Mais le jeune homme avait déjà au moins une maîtresse en titre, la danseuse Mizzi Caspar,laquelle était encore avec lui en Janvier 1889...Sophie n'était ni très intelligente ni artiste, mais d'humeur assez acariâtre, d'où de fréquentes disputes.Cependant Rodolphe, s'il n'est pas un époux fidèle, conservera toute sa vie une grande tendresse pour sa femme, comme ses lettres en témoignent.Quant à Marie Vetsera, belle et frivole jeune filled'à peine 18 ans, elle n'est présentée à Rodolphequ'en Novembre 1888 et "n'entre dans sa vie privée"probablement pas avant la mi-Janvier 1889...S'il y a drame d'amour, comme la versioncouramment admise le laisse supposer,quelle rapidité de la rencontre à la mort !




















Rodolphe et Stéphanie
Marie Vetsera
Hypothèses" SUICIDE "Rodolphe et Marie vivent un amour fou,impossible à officialiser car le prince impérialest marié (un divorce est impensable) et, d'autre part, Marie est de trop petite noblesse (récente) pour qu'une union soit envisageable avec l'héritier de l'Empire.Dans les jours, semaines, mois et années qui suivront, on affirmera, en se basant surl'interprétation de quelques écrits et de proposrapportés, que le prince avait des tendances suicidaires (toujours la "marque" Wittelsbach) et qu'il n'aurait pas envisagé alors d'autre solution que ce suicide en couple.Les lettres qu'il aurait écrites, expliquant son geste, quelque temps avant ou la nuit du drame ont malencontreusement disparu...On affirmera aussi, sans preuve :1/ Que Rodolphe avait appris une ancienne liaison de son père avec la mère de Marie et que cette dernière était sa demi-soeur, d'où leur décision de suicide devant ce présumé inceste ...2/ Que Rodolphe avait comploté pour s'attribuerau moins le trône de Hongrie au détriment de son père avec lequel il avait de fréquents différentset que, se voyant découvert, il ne lui restait plusqu'à se suicider.Aucun de ces arguments ... et de bien d'autres( vie débauchée, alcool, drogue, maladie,...)n'est impossible, mais aucun non plus n'est certain ! D'où le doute qui subsiste encore.
























Hypothèses " ASSASSINAT "2 théories principales :1/ les Services secrets français

2/ les Services secrets allemands


- La première provient esentiellement d'un entretien d'un journaliste avec l'ex-impératrice d'AutricheZita, en 1983, qui affirmait que Rodolphe avait été contacté par ces Services afin de rompre l'axe austro-allemand et de bâtir un axe Vienne-Paris... donc de conspirer contre François-Joseph. Le prince ayant refusé, afin d'éviter que l'affaire s'ébruite, il aurait été exécuté.Quand on connaît les sentiments très francophiles del'archiduc on peut s'étonner que le Gouvernement français ait voulu suppimer un futur allié,mais, encore une fois, rien n'est impossible,surtout quand on sait les violents sentimentsanti-monarchiques de Clémenceau ...- Pour la seconde, les témoignages de l'entourage du prince à l'époque, bien que "muselés" par la police impériale, laissent planer une forte suspicion (traces de lutte, fenêtre brisée, etc...)
On connait son opposition à la politique impérialiste de Guillaume II et on a vu beaucoup d'allemandsrôder autour de Mayerling avant le drame.

















Rodolphe, sur son lit de mort*Le 5 Février 1889, il fut inhumé dans le tombeau des Hasbourg, dans l'église des Capucins, à Vienne.*( Le 1er FévrierMarie Vestera avait été enterrée,quasi clandestinement, dans un petit cimetièreproche de Mayerling. )






*




Pour des raisons politiques (risque évident de guerre avec l'Allemagne) le Gouvernement autrichien aurait préféré étouffer l'affaire...


Quelle que soit la vérité on peut se demander quel aurait été le destin de l'Autriche... et de l'Europesi Rodolphe avait règné avant la fin de ce XIX° siècle ou au tout début du XX° ?Aurait-il pu libéraliser comme il le souhaitait le vieil Empire austro-hongrois dont la santé économiqueétait bonne car il avait su, de ce côté là, se moderniser ?Une alliance austro-franco-anglaise aurait pu contrebalancer les visées expansionistes de l'Allemagne(l'archiduc était l'ami du prince de Galles, futur Edouard VII) et le dramatique cours de l'Histoire,avec ses deux guerres mondiales, aurait peut-être été modifié ...
François-Joseph n'ayant pas d'autre fils, l'héritier est son neveu François-Ferdinand(avec lequel il s'entend mal et qui s'est marié, contre la volonté impériale, avec une jeune fille de bonne noblesse mais pas de sang royal ;donc les enfants du couple n'étant pas "dynastes" ne pourront pas règner !)François-Ferdinand et son épouse seront assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par un Serbe,le 28 Juin 1914Ce qui, par le jeu des "alliances" entre Pays déclenchera la Ière Guerre mondiale.L'héritier de l'Empire est alors le neveu de François-FerdinandCharles qui deviendra, en pein conflit,à la mort de son grand-oncle François-Joseph, le 22 Novembre 1916, l'Empereur Charles Ier.Malgré tous ses efforts pour sortir de la guerre, le jeune Empereur ne pourra y parvenir et,en Novembre 1918, ce sera l'écroulement de l'Empire austro-hongrois, l'exil pour la famille impériale, démunie de tout,la relégation à Madère où Charles mourra en 1922. Son épouse,l'Impératrice Zita lui survivra jusqu'en 1989.Le couple avait de nombreux enfants et la dynastie des Hasbourg est toujours bien vivante.
























source : http://ancre.chez-alice.fr/

personelement je pense à un assassinat par les Allemands, ces derniers avaient beaucoup à perdre avec une montée sur le trône du tres francophile Rodolphe qui souhaitais une alliance avec la Russie et la France ce qui fais que l'Allemagne aurait été encerclée par ses enemis.  C'est pas precisé dans l'article mais on peut pas exclure a 100 % aussi un assassinat fait par les Hongrois : n'oublions pas que Rodolphe voulait mettre à plat l'Empire, ce dernier trouvait anormal que les Hongrois soient favorisés par rapport aux Tchèques ou aux Croates et il voulait une fois monté sur le trône mettre toutes les ethnies de l'immense Empire des Habsbourg sur le même pied ( ce qui pouvait déplaire aux Hongrois) . D'ailleurs qui nout dit qu'il y aurais eu les deux guerres Mondiales si Rodolphe avait régner ? qui nous dit que l'Empire Austro-Hongrois n'existerais pas encore aujourd'hui si il avait été empereur. Mais tout ça on le saura jamais.

Je vous met une video de la tres bonne emission l'Ombre d'un doute sur le sujet.


_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam Mar 1 2014, 10:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Dim Mar 2 2014, 09:55    Sujet du message: Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ? Répondre en citant

Bonjour, je dis Oui à l'assasisnat...car je pense que Rodolphe n'était plus dépressif , il était justement beaucoup mieux, alors la thèse du suicide, pour ma part, je n'y crois pas.
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Lun Mar 3 2014, 09:47    Sujet du message: Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ? Répondre en citant

oui il etait plus depressif a l'epoque, pour toi qui l'a tué ?
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Lun Mar 3 2014, 11:48    Sujet du message: Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ? Répondre en citant

Il faut retenir ceçi...qui est très suspect.

Dès les premiers jours, plusieurs éléments vinrent jeter le doute sur la version du double suicide et accréditèrent l'hypothèse d'un assassinat.  Plusieurs témoins attestèrent que :


  • le corps de Rodolphe montrait des signes d'une confrontation violente avant sa mort.
  • des lacérations avaient été découvertes sur plusieurs parties du corps.
  • les mains de Rodolphe, très abîmées, montraient des signes de lutte et, contrairement aux usages, l'archiduc fut inhumé avec les mains revêtues de gants noirs.
  • une fenêtre de la chambre avait été défoncée de l'extérieur.
  • le mobilier de la chambre était renversé et fracassé, de larges flaques de sang répandues sur le sol (témoignage du menuisier Frédéric Wolff).
  • le crâne de l'archiduc était enfoncé (témoignage de l'archiduchesse Marie-Thérèse, tante de Rodolphe).
  • le revolver utilisé n'était pas celui possédé par le prince impérial et chacune des six balles en avait été tirée.


Les raisons de ces deux meurtres auraient été d'ordre politique.  Rodolphe, prince libéral, anti-allemand et francophile, aurait pu, après son accession au trône, bouleverser les alliances européennes alors qu'un nouveau conflit devenait de plus en plus probable entre la France et l'Allemagne.
Par ailleurs, sur le plan de la politique intérieure, Rodolphe envisageait une indépendance de la Hongrie, ce qui aurait signifié la fin de l'empire d'Autriche.
Dotés de mobiles aussi sérieux, les assassins auraient commis leur crime en profitant de la fragilité psychologique bien connue de Rodolphe, ainsi que de l'éloignement du pavillon de chasse de Mayerling.

Quels auraient été les coupables ?

    Le premier cité est le parti pangermaniste autrichien ou, éventuellement, les services secrets allemands eux-mêmes.  D'aucun prétendirent même que François-Joseph en personne aurait sacrifié son fils à la raison d'Etat.

    Le second parti cité est celui des opposants hongrois.  Il fut en effet établi que Rodolphe avait eu des contacts avec des opposants, dont Pista Karoly, le chef de l'opposition libérale hongroise.
Dans cette hypothèse, des révolutionnaires hongrois auraient contacté Rodolphe afin de convenir d'un complot destiné à renverser François-Joseph et à le remplacer par son fils.
Rodolphe aurait choisi de dévoiler la chose à son père et les Hongrois se seraient vengés par l'assassinat.
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Lun Mar 3 2014, 15:17    Sujet du message: Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ? Répondre en citant

je pense plutot à un crime des Allemands, comme j'ai mis plus haut Rodolphe voulait faire une alliance avec la France et la Russie, les Allemands en cas de conflits se seraient alors retrouver encerclés par leurs enemis, de plus beaucoup d'habitants de Mayerling disent avoir vu dans la ville les jours precedants la mort de Rodolphe beaucoup de gens avec un accent Allemand.

Pour les Hongrois j'avais cru comprendre que Rodolphe voulait faire perdre aux Hongrois leurs prerogative et mettre tout les peuples de l'Empire a égalité

Qaund a l'hypothése François-Joseph ca tiens pas la route
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar Mar 4 2014, 14:05    Sujet du message: Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ? Répondre en citant

Oui, les habitants de Mayerling disent avoir vu beaucoup de gens, mais pour ce qui est de l'accent Allemand, il n'y a rien de certain , je pense bien que les habitants aurait dit : ces gens parlait Allemand mais rien de concluant dans ses dires , et je pense que la famille Royale aurait tout fait pour retrouver ses fameux Allemands , les Assassins de leur Fils ? c'est ce qui me semble étrange aussi, le gant pour cacher la main, et pas plus sur les causes du décès à part que c'est un suicide.
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mar Mar 4 2014, 15:07    Sujet du message: Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ? Répondre en citant

je suis entrain de lire la biographie de Jean des Cars consacré a Sissi "Sissi ou la fatalité " et je suis justement au chapitre consacre a Mayerling . Dedans Jean des Cars parle de son entrevue en 1983 avec Zita la derniere Imperatrice d'Autriche-Hongrie dans laquelle elle dit que dans la famille Habsbourg c'etais connu que c'etais un crime. Elle a dit a Jean des Cars que François-Joseph n'arretait pas de dire "je n'ai pas eu le choix, l'existence de la monarchie etait en jeu"  autre fait etrange il aurait fait jurer sur la Bible a toute personne sachant la verite de ne jamais la reveler a qui que ce soit, Bratfisch le cocher de Rodolphe n'arretait pas de dire "ca c'est pas passer comme on le raconte"
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:46    Sujet du message: Mayerling : pour vous c'est un suicide ou un assassinat ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> XIXe Siècle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com