Se connecter pour vérifier ses messages privés
Les Plantagenêt 2

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum » Les Epoques de l'Histoire » Le Moyen âge
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
.: Siorac :.
Membre
Membre


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 940
Localisation: Annemasse
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Point(s): 4 014
Rang: Animateur/trice
Moyenne de points: 1,02
MessagePosté le: Sam Mar 22 2014, 22:45    Sujet du message: Les Plantagenêt 2 Répondre en citant
J'ouvre un nouveau sujet sur cette dynastie car les rois en sont nombreux, il n'est pas trop de deux posts pour cela. Nous nous sommes arrêté à Richard II, dernier roi de la branche aînée. Dans ce post, figureront les derniers rois Plantagenêt issus des familles Lancastre et York.

Henry IV Bolingbroke, roi d'Angleterre:

Il nait en en 1367 et meurt en 1413. Il est le petit-fils d'Edouard III par son père Jean de Gand, troisième fils d'Edouard. Henry se sent coupable tout au long de son règne d'avoir fait tué son cousin Richard II. Il peut prétendre au trône par son père et par sa mère, qui est la descendante directe d'Henry III. Il est élevé par des partisans des Lancastre qui lui resteront fidèles. Il est assez doué dans tous les domaines: musique, combat, religion... A 14 ans, il est marié à Marie de Bohun, qui hérite de terres en Angleterre. Ils auront ensemble quatre fils et deux filles et mourra en couche très tôt.

Henry s'oppose à son cousin Richard en rejoignant ce que l'on appelle les Lords appelants. Leur but est de déposer Richard. Au départ de Jean de Gand pour l'Espagne, Henry reste un temps sur ses terres puis en 1390, il part en Lituanie se battre aux côtés des chevaliers teutoniques. Il rentre un an après en Angleterre pour repartir en France, en Italie et en Méditerranée. Richard alors roi fait exiler ou tuer ses ennemis, les Lords appelants. Henry est finalement exilé à vie, ses biens aliénés à la couronne, ce qui fut une erreur stratégique. En effet, le père d'Henry avait toujours été fidèle au roi, cela allait à l'encontre des lois de succession.

Henry débarque en 1399. Avec lui se rallient les autres Lancastre et les York. Le roi prisonnier, il reste à Henry d'obtenir les pleins pouvoirs, notamment par le couronnement. Ses prétentions au trône sont légitimes mais faibles. Le roi n'a pas abdiqué, le droit de conquête ne s'applique pas et se prétendre élu par le Parlement signifie être à leur merci. Finalement, un peu toutes ces raisons font qu'il obtient la couronne. La cérémonie ne se déroule pas sans heurt. En effet, à trois reprises de petits évènements présagent de grands malheurs.

Le premier: le soulèvement des barons contre le nouveau roi. Les rebelles sont finalement exécutés.
Suit ensuite le retournement d'alliance de son plus fidèle conseiller, Percy. Celui-ci s'allie avec Glendower, un châtelain gallois avec lequel Henry était déjà en conflit. Le roi part tout de suite régler l'affaire par une bataille qui se termine par une victoire écrasante. De nouveaux complots sont ensuite déjoués et Henry IV se montre moins clément. Il fait exécuter les conspirateurs. Au même moment, Henry est frappé d'une maladie qui le paralyse partiellement. Ceci est vu comme un châtiment de Dieu pour tous ses crimes et l'usurpation du trône.

Toutes les campagnes d'Henry ont mis à mal le trésor du royaumes. Les administrations se sont succédées sans succès pour rétablir les finances. Ses relations avec le Parlement n'étaient pas mauvaises, bien que celui-ci était plus franc avec Henry qu'avec ses prédécesseurs. Le fils aîné du roi, le prince Henry, prend de plus en plus d'importance et forme ainsi le noyau de l'opposition du gouvernement. Finalement, Henry meurt en 1413, laissant son fils Henry comme successeur.

Descendance avec Marie de Bohun:
Édouard d'Angleterre,
Henri V d'Angleterre, roi d'Angleterre,
Thomas de Lancastre,
Jean, duc de Bedford,
Humphrey, duc de Gloucester,
Blanche qui épouse Louis III de Bavière,
Philippa qui épouse Éric de Poméranie, roi du Danemark, de Norvège et de Suède.



Henry V d'Angleterre:
Il naît en 1387 et meurt en 1422. Dès le couronnement de son père, Henry est très actif dans le gouvernement. Il a pour tuteur Percy, qui lui apprend la guerre, ce qui lui est fort utile en 1400, contre son propre tuteur qui est passé du côté des rebelles. Il se bat beaucoup en Pays de Galles par la suite, afin de mater la rébellion.

Henry veut assez vite prendre la place de son père malade. Il s'entoure de plusieurs conseillers: Arundel, Neville et les Beaufort (fils de Jean de Gand). Henry s'oppose à son père dans ses relations avec la France. En 1400, la veuve de Richard II, fille du roi de France Charles VI, est renvoyée en France avec ses joyaux obtenus en Angleterre. Les Français prennent aussi parti pour les rebelles gallois. Pour rajouter à toutes ces tensions, Charles VI est malade, il souffre de crises de démence. Lors de ces crises, ce sont ses cousins duc d'Orléans et duc de Bourgogne qui s'occupent du royaume, or ils sont opposés. Le duc d'Orléans est assassiné, s'ensuit ce que l'on appelle la guerre entre les Bourguignons et les Armagnacs. Henry IV se place du côté des Armagnacs et son fils de l'autre.Un petit peu plus tard, Henry se retrouve aussi opposé à son frère Thomas, qui s'est rangé auprès de son père.

Son couronnement apaise les tensions dans le royaume entre les nobles. En effet, Henry est très conciliant et répare les dommages subis au cours du dernier règne. Il souhaite rallier tout le monde pour pouvoir attaquer la France. Cela réussit plutôt bien puisqu'une seule conspiration qui n'aboutit pas viendra troubler le nouveau roi. Henry part en France pour négocier avec les Bourguignons et les Armagnacs. Il sait déjà pourtant qu'il fera la guerre. En 1415, il remporte la fameuse bataille d'Azincourt. Henry compte récupérer la Normandie, ainsi que la France toute entière. La Normandie est soumise en 1419. Les hostilités entre les deux factions françaises ne cessent. Le duc de Bourgogne Jean sans Peur est assassiné. Ses hommes se tournent alors vers Henry pour en faire l'héritier de Charles VI. Henry se marie avec sa fille Catherine et fait une entrée en grande pompe dans Paris.

Henry rentre en Angleterre pour y faire couronner sa femme. Il y reste peu de temps puisqu'il apprend la mort de son frère Thomas, alors en France. Il repart sur le continent mais tombe malade sur place. Il meurt peu de temps après. Son fils a neuf mois.



Henry VI d'Angleterre:
Il naît en 1421 et meurt cinquante ans plus tard. Il grandit très exposé et proche de sa mère, qui s'en éloigne petit à petit du fait de sa liaison avec le seigneur gallois Owen Tudor (père du futur Henry VII). Il a pour tuteur le comte de Warwick. En 1429, le Dauphin français est couronné sous le nom de Charles VII. Henry est vite couronné roi de France en 1431 mais la situation des Anglais en France ne s'améliore pas. Pour couronner le tout, les oncles d'Henry se disputent en Angleterre.

En 1437, Henry est majeur. C'est un homme très pieux. Il fonde les célèbres écoles d'Eton et King's College. Il n'aime pas la violence, pas plus que les femmes. Il est très sobre et même les jours de fête, alors qu'il doit porter sa couronne, il se repent en portant une haire, vêtement de pénitence. Tout dans son attitude montre son désintérêt pour les affaires du royaume. Il est très généreux, trop, puisqu'il donne un petit peu à n'importe qui. Ses favoris complotent toujours pour conserver leur influence auprès du roi. Suffolk, son plus proche conseiller, négocie le mariage du roi avec Marguerite d'Anjou, nièce du roi de France, en espérant la paix. Celle-ci l'influence beaucoup et Henry abandonne ses vues sur le comté du Maine. Peu de temps après, Suffolk provoque le duc de Bretagne, la Normandie est perdue. L'Aquitaine tombe ensuite. Suffolk est assassiné en 1450 alors qu'il partait en exil, décision prise par Henry pour protéger son favori.

Une autre querelle s'élève entre deux lords, les plus puissants après le roi: Somerset (descendant de Jean de Gand) et York (descendant de Lionel d'Anvers, frère aîné de Gand). Leur confrontation donnera lieu à la Guerre des Deux Roses. 1453 marque la fin de la Guerre de Cent Ans, en défaveur des Anglais. Le roi devient de plus en plus impopulaire. De plus, commencent les crises de folie qui ne le quitteront pas jusqu'à la mort et dont il a hérité de son grand-père Charles VI.

La même année, Marguerite donne naissance à un fils, le prince Edouard. Le couple ne va pas très bien ensemble, ils n'ont pas le même caractère. Elle influence beaucoup son mari. De son côté, York est écarté de la couronne par la naissance d'Edouard. La rivalité avec Somerset atteint son apogée. Ils s'affrontent à Saint-Albans en 1455, Somerset est tué et Henry blessé. La reine prend part à ses affrontements en se plaçant du côté des héritiers de ceux qui sont morts lors de la bataille contre York. Ils se réconcilient en apparence. York ne peut être victorieux contre la reine, il remet donc au Parlement sa candidature au trône. Henry semble accepter York comme héritier mais Marguerite ne veut pas que son fils soit déshérité. Elle mène victorieusement une bataille dans laquelle le duc d'York est tué.

En 1461, le fils aîné d'York, Edouard, entre dans Londres et se fait couronner roi. Marguerite et Henry fuient. Neuf ans s'écoulent sous le règne d'Edouard. Il est restauré sur le trône par Warwick, le faiseur de rois en 1470 sans rien vraiment comprendre ce qui lui arrive. Il était enfermé dans la Tour de Londres. L'ennemi de York, Warwick est tué lors d'une bataille. La reine Marguerite est bientôt vaincue aussi. Henry est tué peu de temps après à la tour de Londres.



Edouard IV d'Angleterre:
Il nait en 1442 et meurt en 1483. Son père est le duc d'York et sa mère Cécile Neville. Il est l'arrière-petit-fils d'Edmond Langley, fils du roi Edouard III. Il devient roi en 1461 grâce à son cousin Neville, le comte deWarwick, appelé aussi le faiseur de roi. Il est en rivalité profonde avec lui. Warwick est plus vieux et possède beaucoup plus de terres.

Edouard est réputé pour être un Don Juan. Il séduit beaucoup de femmes, peu importe leur âge et leur condition. Cela l'amène à se marier secrètement avec Elizabeth Woodville en 1464. Or, cette même année, au même moment, Warwick est en France où il parlemente avec le roi Louis XI pour marier Edouard à l'une des filles de France. Warwick est furieux, d'autant plus qu'Elizabeth Woodville est la veuve d'un Lancaster. Sa famille l'accompagne à la cour pleine d'ambitions.

Les deux hommes sont toujours en confrontation et en 1469, Warwick complote avec le frère du roi, le duc de Clarence en lui promettant la couronne. Il lui fait épouser sa fille aînée Isabelle. Edouard se remet à Warwick, qui ne réussit pas à le faire déposer légalement. Edouard peut donc rentrer à Londres mais Warwick lance de nouveau une rébellion l'année suivante, qui se solde par un échec et sa fuite en France, accompagné du frère du roi. Là-bas, Louis XI le réconcilie avec la reine Marguerite d'Anjou. Warwick rentre en Angleterre et rappelle Henry VI sur le trône. Edouard est obligé de fuir.

Edouard revient en 1471 et défait l'armée de Warwick puis celle de Marguerite. Henry VI est assassiné. Les années qui suivent sont prospères. Edouard parvient à rembourser une grande partie des dettes du royaumes, il ne fait pas lever de taxes par le Parlement. Son pouvoir est renforcé par la naissance de son fils. Quant à ses ambitions sur la France, Edouard ne parvient pas à les mener à terme, ses alliées lui faisant défection. La paix est signée en 1475 par le traité de Picquigny. Son frère Clarence lui posera toujours problème, changeant constamment de côté. Edouard le fait légalement exécuter en 1478.

Le roi meurt en 1483, alors qu'il préparait une campagne dans le Nord. Il laisse derrière lui son fils de douze ans, roi sous protectorat de son oncle, Richard.

Descendance:
Elizabeth d'York;
Edouard, qui lui succède pour deux mois seulement;
Richard de Shrewsbury



Richard III d'Angleterre:
Il nait en 1452 et meurt en 1485. Nommé Lord Protecteur à la mort de son frère Edouard, il fera emprisonner ses neveux donc Edouard V, roi légitime, pour prendre le trône. Il est le dernier roi Plantagenêt ainsi que le dernier à mourir sur le champ de bataille. Shakespeare en a fait un roi cruel mais rien ne reste aujourd'hui pour éclairer la personnalité de cet homme.

Très tôt, il doit fuir avec sa mère face aux Lancastre lors de la Guerre des Deux Roses. Ce n'est qu'à la victoire de son frère aîné Edouard en 1461 qu'il peut rentrer en Angleterre. Richard restera toujours loyal à son frère, contrairement à George, duc de Clarence. Lors des batailles pour reprendre le trône, il est du côté d'Edouard et commande même une partie de l'armée. C'est un très bon stratège militaire. Il est envoyé plusieurs années dans le Nord faire face aux rébellions écossaises.

En 1471, il épouse Anne Neville, veuve du prince Edouard, fils d'Henry VI. Ils ont fils prénommé Edouard en 1473. A la mort de son frère, il est nommé Protecteur, ce qui ne convient pas aux Woodville, qui ne l'apprécient guère. Ils veulent transformer son Protectorat en régence et envoient rapidement Edouard V à Londres afin qu'il soit couronné pour mettre fin au protectorat. L'enfant est arrêté en route par des proches partisans de Richard. Richard fait enfermer ses neveux à a tour de Londres. Ceux qui s'y opposent sont décapités. Les jeunes princes sont déclarés bâtards.

Peu de temps après son couronnement, Richard doit faire face à la rébellion de son conseiller Buckingham accompagné d'Henry Tudor. Il triomphe mais ses ennemis complotent de nouveau. Elisabeth Woodville promet sa fille Elisabeth en mariage à Henry Tudor. La mort de son fils unique en 1484 et celle de sa femme l'année suivante ne vient pas aider Richard dans le dénouement de ses affaires. 1485 est aussi l'année où Tudor revient à la charge. L'affrontement se termine à la bataille de Bosworth Field. Richard est tué lors d'une charge contre son ennemi.





Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plantagenêt
Rois et reines d'Angleterre, Antonia Fraser


Revenir en haut
.: Publicité :.


MessagePosté le: Sam Mar 22 2014, 22:45    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum » Les Epoques de l'Histoire » Le Moyen âge Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by Taloche Town © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com