Se connecter pour vérifier ses messages privés
le destin tragique des frères Sullivan

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum » Les Epoques de l'Histoire » XXe Siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
.: Cédric42 :.
First Lord
First Lord


Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02
MessagePosté le: Ven Mai 16 2014, 09:35    Sujet du message: le destin tragique des frères Sullivan Répondre en citant



Les 5 frères à bord du Juneau; de gauche à droite: Joseph, Francis, Albert, Madison et George Sullivan 
 
 
   




L'USS Juneau quittant le port de New York en juin 1942 
 
 
   
Les frères Sullivan sont cinq membres d'une même fratrie américaine qui périrent lorsque le croiseur léger USS Juneau (CL-52), sur lequel ils servaient tous les cinq, fut coulé le 13 novembre 1942 lors de la bataille navale de Guadalcanal par des sous-marins japonais.Ils étaient originaires de Waterloo, dans l'Iowa, fils de Tom et Alleta Sullivan. Les cinq frères étaient :
  • George Thomas Sullivan, 27 ans (né le 14 décembre 1914), canonnier de seconde classe
  • Francis "Frank" Henry Sullivan, 26 ans (né le 18 février 1916), timonier
  • Joseph "Joe" Eugene Sullivan, 24 ans (né le 28 août 1918), matelot de seconde classe
  • Madison "Matt" Abel Sullivan, 23 ans (né le 8 novembre 1919), matelot de seconde classe
  • Albert "Al" Leo Sullivan, 20 ans (né le 8 juillet 1922), matelot de seconde classe

Le croiseur léger touché à deux reprises par une torpille se brisa en deux et coula en moins de 20 secondes. Une centaine de marins réussirent à s'échapper du navire dont deux des frères Sullivan. Mais au contact de l'eau et secourus seulement plusieurs jours après le naufrage, seuls dix d'entre eux survécurent aux éléments et aux attaques répétées de requins. Les survivants rapportèrent que Frank, Joe et Matt étaient morts lors du naufrage, qu'Al se noya le lendemain et que George survécut quatre ou cinq jours.
Pour ne pas fournir d'informations à l'ennemi, la Marine américaine ne révéla pas la perte de l'USS Juneauou d'autres navires. Les lettres de leurs fils ayant cessé d'arriver, leurs parents commencèrent légitimement à s'inquiéter. Ils furent informés officiellement de leur mort le 12 janvier 1943. Ce matin-là, alors que leur père se préparait à aller travailler, trois hommes en uniforme approchèrent de la porte d'entrée, un capitaine de corvette (lieutenant-commander) , un médecin et un officier-marinier : « J'ai des nouvelles pour vous concernant vos garçons » indiqua l'officier. « Lequel ? » répondit le père. « Je suis désolé, les cinq » répondit l'officier.
Ils laissèrent une sœur, Genevieve qui s'était engagée dans les WAVES, le personnel féminin de l'US Navy, et qui avait perdu son petit ami dans l'attaque de Pearl Harbor. L'attaque japonaise et la mort de leur futur beau-frère avaient d'ailleurs poussé les cinq frères à s'engager dans la marine. Al Sullivan laissa une femme et un fils.
Le président Franklin Roosevelt écrira personnellement une lettre de condoléances à Tom et Alleta et le pape Pie XII leur enverra une médaille religieuse et un rosaire avec un message. La disparition complète de cette fratrie conduisit les États-Unis à adopter la Sole Survivor Policy pour protéger des membres d'une famille de la conscription ou de servir au front s'ils avaient déjà perdu des membres de leur famille durant leur période militaire. Les différentes armées (Terre, Air, Mer et Corps des Marines) des forces américaines adoptèrent immédiatement des règlements visant à ce que des membres d'une même famille ne servent pas dans une même unité ou sur un même navire.
La marine américaine baptisera deux bâtiments The Sullivans en leur honneur, seuls cas où un bâtiment de l'US Navy sera nommé d'après plusieurs personnes : les destroyers The Sullivans (DD-537) lancé en 1943 et The Sullivans (DDG-68) lancé en 1995. James Sullivan, le fils de Al, servit à bord du premier.
Le film The Fighting Sullivans, dont le titre français est J'avais cinq fils, retrace cette histoire.
Le film Il faut sauver le soldat Ryan (1998)  c'est inspiré de ce fait divers


source : wikipedia

_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
.: Publicité :.


MessagePosté le: Ven Mai 16 2014, 09:35    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
.: Oswald :.
Invité


Hors ligne

MessagePosté le: Ven Mai 16 2014, 10:50    Sujet du message: le destin tragique des frères Sullivan Répondre en citant
C'était une bonne idée d'avoir affecté les cinq frères sur le même bateau ! Qui doit-on féliciter ? 

Revenir en haut
.: cinarca :.
Modérateur
Modérateur


Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2014
Messages: 404
Localisation: ajaccio
Masculin
Point(s): 499
Rang: Modo du forum
Moyenne de points: 1,24
MessagePosté le: Ven Mai 16 2014, 13:16    Sujet du message: le destin tragique des frères Sullivan Répondre en citant
tragique destin.........

Revenir en haut
.: Contenu Sponsorisé :.


MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:45    Sujet du message: le destin tragique des frères Sullivan
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum » Les Epoques de l'Histoire » XXe Siècle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by Taloche Town © 2001, 2016 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com