Se connecter pour vérifier ses messages privés
The Stolen Generations (Les Générations Perdues)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum » Les Epoques de l'Histoire » XXe Siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
.: Siorac :.
Membre
Membre


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 940
Localisation: Annemasse
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Point(s): 4 014
Rang: Animateur/trice
Moyenne de points: 1,02
MessagePosté le: Ven Sep 26 2014, 22:47    Sujet du message: The Stolen Generations (Les Générations Perdues) Répondre en citant
 


Sont désignés sous le nom de Stolen Generations en anglais des enfants d'origine aborigène enlevés à leur famille en Australie et dans les îles du détroit de Torres de la fin du XIXème siècle jusqu'aux années 1970. L'administration alors en place s'est chargée de retirer ces enfants de leur famille et de les placer ensuite soit dans des centres d'accueil, soit de les faire adopter par des familles blanches. Cette politique était tout à fait légale puisque des actes ont été passés par les parlements territoriaux. 



La fin du XIXème est marquée par des croyances racistes et ethnocentriques en Europe et dans le monde occidental. En effet, on pense que la civilisation blanche est la meilleure en tout point, et l'on se doit alors de la répandre. Cela passe notamment par le besoin de colonisation par les grandes puissances, mais aussi par ce besoin de civiliser les populations indigènes considérées comme inférieures. C'est ainsi qu'une politique dite d'assimilation prend peu à peu forme en Australie.


Le principe d'une politique d'assimilation est de faire se fondre une population "inférieure" dans une autre, afin de supprimer toute trace de cette première civilisation. L'un des burs en Australie était de faire croire aux colons qu'il fallait à tout prix passer les valeurs anglaises aux indigènes, afin de pouvoir ensuite bénéficier d'une main d'oeuvre facile à trouver, l'autre but étant de séparer les familles et ainsi briser l'identité aborigène.


Beaucoup d'enfants enlevés provenaient de familles aborigènes, mais de nombreux autres avaient souvent un parent blanc. Les Aboriginal Protection Boards (comités s'occupant des affaires aborigènes) pensaient plus efficace la stratégie d'assimiler des enfants métisses dans une société blanche, afin de "nettoyer" au fils des années la race aborigène.


Le film Rabbit Proof Fence (Le chemin de la liberté), tourné en 2002 et inspiré du livre Follow the Rabbit Proof Fence de Doris Pilkington Garimara, elle-même inspirée de la vie de sa mère, montre comment les enfants étaient traités dans les centres d'accueil. On y voit trois fillettes enlevées à leur famille dans les années 1930. Elles sont envoyées dans un centre à environ 2400 km de chez elles. Dans le centre, les enfants font diverses corvées et sont interdits de parler dans leur langue, sous peine d'avoir la bouche passée au savon. La plus grande des trois décide un jour de s'évader avec les deux autres et de retourner chez elles. Pour cela, elles longent la rabbit proof fence, une clôture construite sur des kilomètres pour empêcher les lapins d'envahir le pays.


Dans les années 1970, les placements se font de moins en moins nombreux mais les derniers centres ferment au début des années 1980. Les conséquences de cette politique sont profondes: les liens familiaux ont été détruits dans beaucoup de communautés, ce qui a contribué à la hausse de la violence, de problèmes comme l'alcoolisme ou de maladies psychologiques. De nos jours, les enfants d'origine aborigène retirés à leurs parents sont plus nombreux que les enfants des Stolen Generations.


Petit à petit, la société australienne se rend compte du désastre causée par la politique d'assimilation. En 1995, un rapport est ouvert pour mesurer l'impact qu'a eu la politique et trouver des solutions pour aider les victimes. C'est alors l'occasion pour ces dernières de témoigner. Le rapport avec témoignages est publié deux ans plus tard mais ce n'est qu'en 2008 que le gouvernement australien prononce des excuses officielles. Depuis 1998, on fête en Australie le National Sorry Day, en souvenir des Stolen Generations.


Voici deux témoignages en anglais:


"It’s very important to tell people our stories because we are hurting. It hurts. We lost our family and we didn’t bring that on. It was the Government. Why? We don’t know why. We’re just as human as everybody and we’re hurting. People in the past thought white man was superior but we all breathe the same air, have the same blood. He not better than me, that’s the way I see it. I’m as good as everyone else. I can do anything what they can do, you know."
Frank Byrne, né en 1937.


"Most of us girls were thinking white in the head but were feeling black inside. We weren't black or white. We were a very lonely, lost and sad displaced group of people. We were taught to think and act like a white person, but we didn't know how to think and act like an Aboriginal. We didn't know anything about our culture.We were completely brainwashed to think only like a white person. When they went to mix in white society, they found they were not accepted [because] they were Aboriginal. When they went and mixed with Aborigines, some found they couldn't identify with them either, because they had too much white ways in them. So that they were neither black nor white. They were simply a lost generation of children. I know. I was one of them."Confidential submission 617, New South Wales: woman removed at 8 years with her 3 sisters in the 1940s; placed in Cootamundra Girls' Home.






Sources:
http://stolengenerationstestimonies.com/index.php/testimonies/index.1.html
http://www.creativespirits.info/aboriginalculture/politics/stolen-generations-timeline
http://en.wikipedia.org/wiki/Stolen_Generations
http://www.nsdc.org.au/stolen-generations/history-of-the-stolen-generations/the-history-of-the-stolen-generations
http://www.creativespirits.info/aboriginalculture/politics/a-guide-to-australias-stolen-generations
http://en.wikipedia.org/wiki/Rabbit-Proof_Fence_(film)


Rabbit Proof Fence, Philip Noyce, 2002
https://www.humanrights.gov.au/sites/default/files/content/pdf/social_justice/bringing_them_home_report.pdf


Revenir en haut
.: Publicité :.


MessagePosté le: Ven Sep 26 2014, 22:47    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
.: Nessie :.
Reine
Reine


Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 19 898
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 036
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06
MessagePosté le: Sam Sep 27 2014, 17:51    Sujet du message: The Stolen Generations (Les Générations Perdues) Répondre en citant
Bonsoir, Merci Siorac pour ce topic! Very Happy  je viens d'apprendre un peu plus sur l'histoire de l'Australie.... les peuples premiers de certains territoires comme pour exemple au Canada et états-unis ,ils ont été traités d'une très mauvaise façon, les blancs ont voulus conquérir les terres , nous avons les chefs chez moi...Ce sont les cinqs nations Iroquoises au Canada et aux états-unis.

_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
.: Siorac :.
Membre
Membre


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 940
Localisation: Annemasse
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Point(s): 4 014
Rang: Animateur/trice
Moyenne de points: 1,02
MessagePosté le: Sam Sep 27 2014, 21:43    Sujet du message: The Stolen Generations (Les Générations Perdues) Répondre en citant
Je sais que pour les indiens d'Amérique il y a eu aussi une politique d'assimilation oui. Les enfants enlevés par la Stasi aussi, c'est du même genre ... J'ai travaillé sur l'Australie en troisième année de licence et j'ai fait tout mon rapport de fin d'année sur les Stolen Generation, j'ai lu une grande partie du Bringing Them Home, c'était dur de ne pas pleurer ...

Revenir en haut
.: Contenu Sponsorisé :.


MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:50    Sujet du message: The Stolen Generations (Les Générations Perdues)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum » Les Epoques de l'Histoire » XXe Siècle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by Taloche Town © 2001, 2016 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com