Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Calamity Jane

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> XIXe Siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Lun Oct 27 2014, 09:12    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

Bonjour,

Calamity Jane, de son vrai nom Martha Canary, Naissance de Calamity Jane en1852,

était une aventurière pendant la conquête de l'Ouest réputée pour ses capacités de pister les Amérindiens, de tuer le gibier et de tirer au revolver.

En 1865, la famille émigra au Montana. Elle avait alors 13 ans et pendant le voyage qui dura cinq mois, elle partait à la chasse avec les hommes. Arrivée à destination, sa mère (Charlotte Canary) y mourut un an plus tard. La même année, la famille partit pour Salt Lake City, Utah, où son père décéda en 1868.





C'est alors que commença sa trépidante vie solitaire. Elle rejoignit deux ans plus tard le général Custer en qualité de scout. Elle fit campagne en Arizona contre les Indiens. C'est à cette époque qu'elle commença à porter des habits d'homme. Elle exécuta de dangereuses missions, participa à plusieurs campagnes et devint très habile au tir.
Un jour, le détachement tomba dans une embuscade. Le capitaine fut blessé. Martha se retourna et vit que l'officier allait tomber de son cheval. Elle galopa alors vers lui et l'attrapa avant qu'il ne chute au sol. Elle le hissa sur son cheval, devant elle, et le ramena au fort, lui sauvant la vie. Une fois guéri, le capitaine lui aurait dit, en plaisantant : « Je vous baptise Calamity Jane, l'héroïne des plaines. » Ce surnom ne l'aurait plus jamais quittée.





http://fr.wikipedia.org/wiki/Calamity_Jane

_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun Oct 27 2014, 09:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Lun Oct 27 2014, 09:47    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

merci Nessie pour cette bio   un des vrais personnages historiques qu'on voit dans Lucky Luke 
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Siorac
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 940
Localisation: Annemasse
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Point(s): 4 014
Rang: Animateur/trice
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Lun Oct 27 2014, 10:02    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

Je connaissais pas du tout ce personnage à part dans Lucky l'une, merci! 

Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Lun Oct 27 2014, 16:02    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

Bonjour à vous deux , de rien pour le topic, personnage plus que captivant...Calamity Jane était une femme d'un caractère exceptionelle et d'un sang froid , alcoolique, orphéline, errant seule, elle a aussi été prostituée pour survivre.
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Lun Déc 8 2014, 23:28    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

Suite....

Elle commence à porter des habits d'hommes. Elle exécute de dangereuses missions, participe à plusieurs campagnes et devient très habile au tir.D'après ses mémoires, c'est pendant sa période scout qu'elle gagne le surnom de Calamity Jane. Engagée par le général George Crook, il lui est ordonné de partir avec un détachement dans le Wyoming. Parti pour plusieurs jours, le groupe de soldats subit plusieurs escarmouches amérindiennes au cours desquelles six soldats sont tués et de nombreux autres sérieusement blessés. De retour vers le fort, à quelques kilomètres seulement de celui-ci, le détachement tombe dans une embuscade. Le capitaine est blessé. Se retournant, Martha s'aperçoit que l'officier va tomber de son cheval. Elle galope alors vers lui et l'attrape avant qu'il ne tombe. Elle le hisse sur son cheval, devant elle, et le ramène au fort, lui sauvant la vie. Une fois guéri, le capitaine lui aurait dit, en plaisantant  : « Je vous baptise Calamity Jane, l'héroïne des plaines. ». Ce surnom ne l'aurait plus jamais quittée.


Au cours de ses campagnes, elle est la première femme blanche à pénétrer dans les Black Hills, alors contrôlées par les Sioux, dont ce sont les montagnes sacrées. En 1875, elle fait partie de l'expédition géologique menée par le professeur Walter Jenney, l'Expédition des Collines noires, c'est à cette occasion qu'apparaît dans la presse Calamity Jane. Elle doit ensuite rejoindre le général Custer à Little Big Horn. Durant son voyage, elle est contrainte de traverser à la nage la rivière Platte, à la suite de quoi elle tombe malade. Elle est rapatriée au Fort Fetterman, où elle reste quatorze jours. Puis, ayant récupéré, elle se met en route pour Fort Laramie. Là, elle rencontre Wild Bill Hickok. Elle fait la route avec lui jusqu'à Deadwood. Puis elle assure la liaison, en qualité de courrier, entre Custer, encore dans les Black Hills, et Deadwood. Un jour d'août 1876, son ami Wild Bill Hickok est tué d'une balle derrière la tête dans un "saloon" de Deadwood. Bien que l'on prête à Calamity Jane une aventure avec ce dernier, il semblerait qu'ils n'aient été en fait que de très bons amis, sans plus, et que le père de son enfant (Janey) ne soit autre qu'un lieutenant avec qui elle aurait eu une liaison quelque temps.
Elle serait alors partie à la recherche de l'assassin, un nommé Jack McCall, et l'aurait attrapé pour le livrer à la justice. Mais celui-ci se serait échappé. Il a été repris quelque temps plus tard, jugé puis pendu.
Elle quitte Deadwood en 1877 avec le septième de cavalerie. L'année suivante, elle fait un peu de prospection. Puis elle fait des navettes entre différents forts et villes, convoyant un attelage de bœufs, les animaux les plus résistants pour ce genre de trajets dans cette région précisément. Elle ne cesse de changer d'activité (cuisinière pour les ouvriers de chemins de fer ou pour les cow-boys dans des ranchs ou saloons, infirmière lors d'une épidémie de variole à Deadwood en 1878, lingère dans des bordels tenus par son amie Dora DuFran (en)) et de voyager, allant du Wyoming, vers l'Oregon, ou encore vers la Californie, élevant du bétail ou le convoyant. En 1882, elle refuse de participer au spectacle populaire de Buffalo Bill, le Buffalo Bill’s Wild West.
Elle se marie avec une brute, William Steers avec qui elle a un fils Little Calamity qui meurt nourrisson, puis rencontre en 1885 à El Paso Clinton Burke, un Texan avec qui elle veut enfin se poser. Ils se marient en 1887 et donnent naissance à une petite fille, Jessie. La famille part alors pour le Colorado, où ils ouvrent un hôtel. Puis ils voyagent encore de ville en ville pour revenir à Deadwood, dix-sept ans après le départ de Martha. Ses anciens amis sont ravis de la revoir ; certains veulent mettre par écrit ses aventures et d'autres lui proposent de les jouer. Entre temps son mari la quitte. Elle est alors engagée au Palace Museum de Minneapolis en 1896. Elle participe ensuite à plusieurs spectacles centrés sur le mythe de l'Ouest américain (Wild West Shows, Great Rocky Mountain Show de Tom Hardwick en 1884), en vogue à l'époque. En 1896, elle est conviée à l’Exhibition de Khol & Middelton à Chicago et Minneapolis, dont elle profite pour publier son autobiographie. En 1901, elle est internée dans une maison de pauvre : une journaliste de New York vient la chercher pour la faire participer à l’Exposition Pan Américaine de Buffalo mais, alcoolique et ingérable, elle est vite renvoyée.
Elle meurt le 1er août 1903 d'une pneumonie. Deux de ses amis transportent son corps de la ville de Terry à Deadwood, où les membres de la Société des Pionniers des Black Hills organisent des funérailles prestigieuses. Habillé de blanc, placé dans un cercueil capitonné, son corps est exposé dans l'arrière-salle d'un saloon, où tous les habitants de Deadwood peuvent venir lui faire un dernier adieu.
Elle est enterrée à cimetière du mont Moriah (en) (Deadwood), à côté de Wild Bill Hickok, selon sa volonté.
[url:44b319886e=http://fiftizpourtoujours.soforums.com/image/104/7/b/c/maison-de-la-faun...07109020-4693477.jpg.htm]



[/url:44b319886e]

Son Autobiographie est une petite brochure en anglais, qu'elle a distribuée à partir de 1896 pour des spectacles organisés à Minneapolis, remplie d'imprécisions et d'actes héroïques inventés. Même son âge est sujet à caution : dans cette brochure, elle dit être née « Marthy Cannary à Princeton, Missouri, en mai 1852 ». Or, sa première pierre tombale, au cimetière du mont Moriah (en), à Deadwood, était gravée « âgée de 53 ans », ce qui la ferait naître en 1850. De plus, le recensement de 1860 indique qu'elle est née en 1856 (voir paragraphe Recherches historiques).
Calamity Jane étant considérée comme quasi-analphabète (en particulier par les auteurs qui invalident les lettres à sa fille), il est vraisemblable qu'elle ait dicté ce court texte.
Dans cette brochure, elle dépeignait Wild Bill Hickock comme un « ami », mais il fallut attendre la sortie de lettres présentées comme authentiques de Martha à sa fille, en 1941, par Jean Hickok McCormick, se présentant elle-même comme la fille de Calamity Jane et de Wild Bill Hickock, pour qu'on imagine une histoire plus intime entre ces deux grandes figures de l'Ouest américain.
Des historiens réputés remettent depuis longtemps en cause l'authenticité de ces lettres. J. Leonard Jennewein, l'historien du Dakota du Sud, a notamment conclu après une recherche méticuleuse, au « canular complet du début à la fin » de ces lettres. Cela n'a toutefois pas empêché leur diffusion importante et l'amplification du mythe de Calamity Jane.
Les lettres de Jane à sa fille Jane Hickok Burkhardt Mc Cormick (du nom de son 3e mari) apparaissent pour la première fois en 1941 lorsque Jane Hickok les lit à la radio à l'occasion de la fête des mères, en se présentant elle-même comme la fille de Calamity Jane. On croyait ensuite les lettres manuscrites perdues, mais à la mort de Jane Hickock en 1951, le musée dans lequel elle travaillait les retrouve et les conserve. Lorsque le musée ferme, la propriétaire du musée les conserve à son tour, jusqu'à ce que le français Grégory Monro récupère le manuscrit pour le ramener en France.
Ces lettres fictives s'étalent sur 25 ans. Elles éclairent le personnage d'un jour différent. Elles révèlent une autre facette de sa personnalité, celle de l'amour maternel, très touchant dans ces lettres. Calamity Jane aurait toujours voulu garder le contact avec sa fille, alors même qu'elle ne les aurait jamais envoyées.
Selon ces lettres, Jane Hickok Burkhardt Mc Cormick naquit en 1873 de Calamity Jane et Wild Bill Hickok (James Butler Hickok). Elle fut confiée par sa mère à un couple d'origine anglaise, Jim O'Neil et son épouse. Jim O'Neil reçut les lettres de Calamity Jane avant sa mort, en 1912, et les remit à Jane Hickok. Son acte de naissance était inscrit sur une page de la Bible.
Son nom est souvent cité comme Martha Jane Cannary (ou Canary), mais le Jane est sujet à caution : elle ne s'attribue pas ce prénom dans son Autobiographie, il pourrait être un surnom qui apparaît dans la presse vers 1875 et selon Gregory Monro pourrait signifier qu'elle a été « entraîneuse », ou, selon James McLaird, ce Jane est l'équivalent féminin de Joe, et sont tous deux des bases de surnoms très répandus.
Un recensement établi en 1860 dans le comté de Mercer, indique sans ambigüité la présence de R.W. Canary, trente-cinq ans, fermier venant de l'Ohio, de Charlotte, sa femme, vingt ans, et de leurs trois enfants, Martha, quatre ans, Cilus, trois ans et Lana, un an ce qui donne 1856 comme année de naissance (mais pas la date).
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MARCO57
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 8 766
Localisation: Thionville/Moselle
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Point(s): 8 828
Rang: Animateur/Dino
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Déc 9 2014, 11:49    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

merci Nessie

Revenir en haut
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mer Déc 10 2014, 09:52    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

merci Nessie pour ce topic   ça fait bizzare de voir que la veritable Calamity James portait aussi des robes car dans Lucky Luke elle a uniquement un look d'homme   donc du coup je l'imaginais plutot qu'avec ce look 
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam Déc 13 2014, 00:14    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

De rien , c'est vrai que l'on ne peut trop l'imaginer en robe, mais ça reste une femme, moi je suis plus tomboy comme on dit, mais je porte des robes aussi^^.

Une femme exceptionnelle dans un monde d'homme du far west, j'aime bien ! Smile
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Sam Déc 13 2014, 09:55    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

Une feministe avant l'heure 
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam Déc 20 2014, 23:23    Sujet du message: Calamity Jane Répondre en citant

Oui, un peu une John Wayne, j'aime bien!

Voiçi un lien http://www.americancenterfrance.org/front/12-10-1-Musees
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:00    Sujet du message: Calamity Jane

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> XIXe Siècle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com