Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Discussions Libres -> La Politique et son Histoire , Les Pays du Monde..Les régions et départements -> Les Pays , Leur histoire -> Un Pays , Son Histoire..
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 181
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 320
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Ven Déc 26 2014, 21:32    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

George Armstrong Custer est un général de cavalerie américain (5 décembre 1839 New Rumley, Ohio - 25 juin 1876, Montana). Il est célèbre pour ses exploits durant la guerre de Sécession et sa défaite lors de la bataille de Little Big Horn face à une coalition de tribus indiennes. Il est une des principales figures américaines des guerres indiennes du xixe siècle.


George Custer est né à New Rumley (Ohio) le 5 décembre 1839. Il est le fils d'Emanuel Henry Custer (1806–1892), forgeron devenu par la suite fermier, et de Marie Ward Kirkpatrick (1807–1882). Ses frères Thomas Custer (en) et Boston Custer (en) sont tous les deux morts avec lui sur le champ de bataille de Little Bighorn. Il a pour sœur cadette Margaret Emma Custer et plusieurs demi-frères et sœurs plus âgés que lui.
Ambitieux mais insubordonné, il sort dernier de la promotion de 36 cadets de West Point en 1861. Il rejoint alors un régiment de l'US Army à la première bataille de Bull Run. En tant qu'officier d'état-major, son audace et son énergie, en particulier lors de sa fougueuse reconnaissance vers la Chickahominy River, l'amènent à la connaissance du général George McClellan qui en fait son aide de camp, comme capitaine
En 1863, promu brigadier général des engagés volontaires, il se distingue à la bataille de Gettysburg et dans les opérations suivantes de la campagne de 1863. Lorsque la cavalerie de l'armée du Potomac est réorganisée sous le commandement de Philip Sheridan en 1864, Custer prend part à de nombreuses manœuvres de cavalerie à la bataille de la Wilderness et dans l'Armée de la Shenandoah (Union). En février 1864, il attaque un camp de confédérés dans la bataille de Rio Hill. Nommé au commandement d'une division en septembre, il combat le 9 octobre dans une brillante attaque de cavalerie à la bataille de Woodstock.
Toujours capitaine, il reçoit rapidement un brevet lui permettant d'agir en tant que major, lieutenant-colonel, colonel et même major-général des détachements de volontaires pour ses services rendus à Gettysburg, à la bataille de Yellow Tavern, à la bataille de Winchester et surtout à la bataille de Cedar Creek. Custer est à ce jour le plus jeune officier faisant fonction de général de division de l'histoire de l'Armée des États-Unis. Il sert avec le général Philip Sheridan dans le dernier grand raid de cavalerie, l'emporte à la bataille de Waynesboro, la bataille de Dinwiddie et la bataille de Five Forks, où son propre frère obtiendra la plus haute distinction américaine, la Médaille d'Honneur.
Il épouse Elizabeth Clift Bacon (en) le 9 février 1864, le père de la mariée, le juge Daniel Bacon, ayant finalement approuvé le mariage lorsque Custer est nommé général de brigade.
À la fin de la guerre, fait brigadier et major général de l'armée régulière, il est promu major général des troupes volontaires, puis sollicité par les républicains mexicains, en lutte contre les impériaux soutenus par la France, pour prendre le commandement des forces armées de la République. Le gouvernement américain s'y oppose. Custer n'en clame pas moins à Sheridan qu'avec dix mille cavaliers il aurait pris Mexico en moins de six mois


À la fin de la guerre de Sécession, l'armée de 1,5 millions d'hommes est réduite à 30 000 soldats et Custer reprend son grade ordinaire de capitaine. Le 12 novembre 1866, il est fait lieutenant-colonel du 7e régiment de cavalerie, et prend part sous les ordres du général Winfield Scott Hancock à l'expédition contre les Indiens Cheyennes.
La même année, il passe en cour martiale pour abandon de poste (il a voyagé avec escorte pour chercher des fournitures et pour voir sa femme) et parce qu'un déserteur armé avait été abattu par ses troupes. Il est suspendu pour une année mais est rappelé quelques mois plus tard par le général Phillip Sheridan.
Le 27 novembre 1868, il participe à la campagne d'hiver contre les Cheyennes, notamment à la bataille de Washita River. Custer affirma avoir tué 103 guerriers mais il s'agissait surtout de vieillards, de femmes et d'enfants. Selon les Cheyennes, 11 chefs de guerre ont été tués. Les troupes américaines firent prisonniers 53 femmes et enfants. Cet engagement est considéré comme un des premiers succès significatifs de l'armée américaine contre les Indiens des Plaines du Sud. Puis il est chargé en 1871 de traquer le Ku Klux Klan dans les terres hostiles du Kentucky. Il essaie, sans succès, d'investir en bourse.
En 1873, il est envoyé dans le territoire du Dakota pour protéger une ligne de chemins de fer contre les Sioux, la future Northern Pacific Railroad qui reliera le lac Supérieur à l'Océan Pacifique. Le 4 juin 1873, le chemin de fer atteint la petite ville nouvelle de Bismarck, encore en projet et à peine habitée. George A. Custer y est accueilli par son ami Clement A. Lounsberry, un colonel de l'armée américaine pendant la Guerre de Sécession devenu journaliste, qui pour la première fois paraître le 11 juillet le Bismarck Tribune. Custer lance alors à l'été 1873 l'Expédition de la rivière Yellowstone, le long d'un autre affluent du Missouri, dans le Montana. Il s'agit d'étudier la faisabilité d'un futur parcours ferroviaire, sur 500 miles, le long de la rivière. Les ingénieurs chargés d'étudier le tracé sont protégés par 1500 soldats, qui se heurtent aux Sioux. Custer est accompagné du général Tom Lafayette Rosser (1836 – 1910), son ex-camarade de chambrée à West Point, tandis que le chef de l'expédition est le général David Sloane Stanley, un alcoolique qui déteste Custer.
Le 4 août, Custer et le 7e de cavalerie rencontrent les Sioux pour la première fois. Deux assauts indiens sont brisés. Mais de nouveaux affrontements ont lieu les 11 et 16 août. Ces escarmouches réduisent la confiance de Wall Street dans la compagnie des chemins de fer Northern Pacific Railway, qui rate dès septembre le placement d'une émission obligataire, provoquant la quasi-faillite, le 18 septembre 1873, de son principal actionnaire et créancier, Jay Cooke. C'est la Panique du 18 septembre 1873, obligeant Wall Street à fermer ses portes pendant dix jours. En novembre 1873, Custer et son régiment établissent leurs quartiers dans le Fort Abraham Lincoln


En 1874, Custer est à la tête des 1 200 soldats participant à l'expédition des Black Hills, alors territoire indien, afin d'étudier la possibilité d'installer un fort derrière les collines. De l'or est trouvé, conformément aux rumeurs qui attestaient de la présence du métal jaune depuis des années, ce qui provoque la ruée vers l'or dans les Black Hills. Des prospecteurs s'y installent au mépris du traité de Fort Laramie (1868). Le 2 juillet 1874, Custer, que les indiens avaient surnommé "Pahuska" (Cheveux Longs), s'enfonça profondément dans les Black Hills à la tête du 7e régiment de cavalerie, atteignant la région de Paha Sapa, lieu sacré jamais foulé par l'Homme blanc. Il trace ainsi une route sur le passage de ses troupes, que les Indiens surnommeront "La piste des voleurs", car elle sera par la suite empruntée par tous les colons et chercheurs d'or qui profaneront par la suite les Black Hills. Il a amené avec lui une dizaine de journalistes. Le premier journal à sortir le scoop de la découverte de l'or est celui de son ami, le Bismarck Tribune. Custer écrivit dans le même temps, sous le pseudonyme de Nomad, des articles dans les journaux, qui sont réunis dans un livre, Ma vie dans les Plaines qui devint un best-seller
Au printemps 1876, il risque d'être radié de l'armée pour avoir critiqué devant une Commission officielle la politique des réserves indiennes du gouvernement des États-Unis.
En 1876, on lui confie une autre mission qui conduit le 25 juin à la bataille de Little Big Horn où il meurt au combat.

 





_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven Déc 26 2014, 21:32    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Lun Jan 5 2015, 10:07    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

merci Nessie pour ce topic sur le général Custer   dire que ses parents ont perdus leurs 3 fils durant la bataille de Little Big Horn et contrairement à ce qu'on essayent de nous faire croire (comme dans Lucky Luke par exemple ) il detestait pas du tout les indiens. bien au contraire il a donc  jamais dit la célèbre phrase : « Un bon Indien est un Indien mort » qu'on lui prête donc à tord  pour le faire passer pour un homme qui n'aimait pas les indiens. 
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
keramiek
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 325
Localisation: Belgique néerlandophone
Masculin
Point(s): 32
Concours: 1er
Moyenne de points: 0,10

MessagePosté le: Lun Jan 5 2015, 11:12    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

Cédric42 a écrit:
contrairement à ce qu'on essayent de nous faire croire (comme dans Lucky Luke par exemple ) il detestait pas du tout les indiens. bien au contraire il a donc  jamais dit la célèbre phrase : « Un bon Indien est un Indien mort » qu'on lui prête donc à tord  pour le faire passer pour un homme qui n'aimait pas les indiens. 


Il me semblait que cette phrase était attribuée au général Philip Sheridan: "Comanche Chief Tosawi reputedly told Sheridan in 1869, "Me, Tosawi; me good Injun," to which Sheridan supposedly replied, "The only good Indians I ever saw were dead." Sheridan denied he had ever made the statement. Biographer Roy Morris Jr. states that, nevertheless, popular history credits Sheridan with saying "The only good Indian is a dead Indian." This variation "has been used by friends and enemies ever since to characterize and castigate his Indian-fighting career."

Ma source: http://en.wikipedia.org/wiki/Philip_Sheridan


Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 181
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 320
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Lun Jan 5 2015, 19:47    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

Bonsoir, Hello Keramiek, contente de te revoir... Smile  tout à fait plus précisement.

Ce serait son supérieur hiérarchique en 1868, le général Sheridan, qui l'aurait dite, et la phrase précise était : « Les seuls bons Indiens que j'ai vus étaient des Indiens morts »)
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
keramiek
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 325
Localisation: Belgique néerlandophone
Masculin
Point(s): 32
Concours: 1er
Moyenne de points: 0,10

MessagePosté le: Lun Jan 5 2015, 20:04    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

Merci Nessie.
Et moi, je suis bien content d'avoir retrouvé ce forum.

Merci de corroborer ma présomption.


Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 181
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 320
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Lun Jan 5 2015, 20:46    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

Oui, tu est de retour, le forum à bien changer, le temps à passé...tu est chez toi, parcours le forum tu verras qu'il y a surement beaucoup de sujets qui te plairont, et les réguliers au forum sont très sympatiques, un peu timide parfois, mais ils sont très gentils Smile
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mar Jan 6 2015, 10:07    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

il me semblait bien ne t'avoir jamais vu parmis nous Keramiek, re bienvenue parmis nous donc 


Merci des precisions à vous deux 
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
keramiek
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2009
Messages: 325
Localisation: Belgique néerlandophone
Masculin
Point(s): 32
Concours: 1er
Moyenne de points: 0,10

MessagePosté le: Mar Jan 6 2015, 10:34    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

Merci beaucoup, Cédric.
Je suis en effet un 'ancien', que les aléas de la vie ont temporairement éloigné d'ici.


Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 181
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 320
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer Jan 7 2015, 21:44    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession Répondre en citant

Bonsoir, ça fait toujours plaisir de revoir un ancien membre, le forum n'a pas été oublier! Smile
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:56    Sujet du message: Général George Armstrong Custer et la guerre de Sécession

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Discussions Libres -> La Politique et son Histoire , Les Pays du Monde..Les régions et départements -> Les Pays , Leur histoire -> Un Pays , Son Histoire.. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com