Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> La Renaissance
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Angolmois
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 115
Localisation: Franciscanie
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 148
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Mer Juil 8 2015, 20:40    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Salut,

L'entendement populaire voudrait que Nostradamus soit le plus grand des astrologues. Il aurait observé le ciel pendant des nuits entières et par des calculs, il aurait prédit l'avenir de la France et de l'Europe. Je ne partage pas ce point de vue !

D'autres prétendent qu'il était magicien et qu'à la surface d'un seau d'eau, il aurait vu l'avenir se dérouler devant ses yeux. Je ne partage pas cette explication !

Enfin, d'autres soutiennent que par des formules magiques, il serait entré en contact avec Dieu, ou avec quelqu'un d'autre qui lui aurait révélé l'avenir. Je ne partage pas cette croyance !

En fait, Nostradamus n'est ni astrologue, ni magicien, ni médium, mais le plus grand génie de la Renaissance, l'homme le plus cultivé du 16ème siècle, capable d'écrire des énigmes qui ont traversé les siècles sans que nul traducteur n'en réussisse le décryptage. Après des dizaines d'années de recherches personnelles, certains éléments apparaissent pour éclairer les Centuries. Je vais les résumer. Ces éléments sont dissimulés parmi les quatrains; rien n'a été imaginé, ni inventé. Voici la première clef.

Les Centuries sont racontées par un spectateur du théâtre du monde (de l'histoire) assis immobile en 1500 qui regarde sur la scène la représentation des chroniques que rapportent les rédacteurs des événements passés du 16ème siècle. Pour être clair, et ramené à nos jours, cela donnerait ceci : L'histoire du 20ème siècle racontée par un auteur du 21ème siècle et vue par un homme en l'année 1900 ! Voilà, c'est cela Nostradamus ! Cela justifie l'emploi du futur : les chroniques du 16ème siècle sont la connaissance du futur pour l'homme de l'an 1500 !

2ème clef : Elle réside dans les dates de parution qui limitent dans le temps les chroniques qui lui sont antérieures. L'ensemble des Prophéties de Nostradamus est paru en 3 fois.

A/. 1555, jusqu'à la Centurie IV, quatrain 53. Chroniques de 1500 à 1555.

B/. 1566. suite jusqu'à la VII, quatrain 42 avec le mot "FIN" de la main de Nostradmus. Chroniques de 1500 à 1566 avec préférence de 1555-1566.

C/. 1602 ou 1606. suite et fin des Centuries, plus les Présages et les Sixains. Les quatrains sont principalement dus aux héritiers (littéraires) de Nostradamus. Il y a aussi quelques uns du mage de Salon. Les quatrains couvrent le siècle (century, en anglais) avec préférence de 1566 à 1600 !

Désormais on peut commencer le décryptage en communauté.

Présage n° 141. Mort de Nostradamus, 2 juillet 1566.

De retour d'Ambassade, don du Roy mis au lieu
Plus n'en fera : sera allé à Dieu
Parans plus proches, amis, frères de sang,
Trouvé tout mort près du lict et du banc.


"Ce célèbre quatrain où Nostradamus prédit sa mort se retrouve chez tous les exégètes" (Jean-Charles de Fontbrune).

Le quatrain est paru en 1602; Nostradamus est mort en 1566. Le présage n° 141 fait partie des chroniques du 16ème siècle.

Q U E S T I O N S ???

Amicalement. Angolmois.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer Juil 8 2015, 20:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
TartineOMiel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven Juil 10 2015, 08:22    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Salut Angolmois,


Au risque de paraître bête, car j'ai peur de ne pas avoir bien compris, es-tu en train de dire que Nostradamus ne présageait rien, mais qu'il écrivait des événements qui s'étaient déjà déroulés, en donnant la parole à un narrateur imaginaire antérieur aux événements ? 


Revenir en haut
Angolmois
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 115
Localisation: Franciscanie
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 148
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Ven Juil 10 2015, 08:39    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Bonjour T.O.M,

Bravo, vous avez parfaitement compris la manoeuvre de Nostradamus. Il n'a fait que raconter les évènements passés de son siècle en les cryptant pour que les lecteurs pressés et conditionnés ne puissent pas reconnaître les faits en question. On ne doit jamais perdre d'esprit que les Centuries sont devenues un fonds de commerce juteux.

Mon intention est de prouver ce que j'avance, non pas pour ma gloriole personnelle mais plutôt pour donner les moyens à ceux qui le voudraient pour décrypter les 700 quatrains qui m'échappent encore.

Bientôt je remettrai en cause la traduction habituelle du quatrain I.35 (Le lyon jeune, le vieux surmontera,) Alors si vous aimez résoudre des énigmes, si vous aimez les jeux de mots, si vous aimez les traits d'esprit, alors vous allez être comblée. Cela va être jubilatoire !

En attendant, concentrez-vous sur "La balance", qui aimait à dire: "Qui j'aide est le maître de l'Europe !"

Amicalement Angolmois.

PS. Finalement, les Centuries de Nostradamus, ce n'est qu'un compte de faits !


Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Sam Juil 11 2015, 09:26    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Les prophéties de Nostradamus sont fastoches à comprendre, il ne s'agissait pas du futur..... mais du passé. AHH!!G*ù$%%^:;%¨M%¨¨°0KLO%%%ùùùçççHH????^^^^^GGGrrrAAArrrK§§ Grrrrrrrr ! Tonnerre de Brest ! Par les esgourdes (oreilles)d'Hercule !! A moi les légions !! !

(Je plaisante !)
Angolmois, tu as dû pas mal bosser pour cela, et tu vas faire des déçues.. Je pense à mes cousines qui n'ont pas arrêté de nous prouver pendant des années - à chaque Noêl.... - combien c'était facile de comprendre le futur avec leur cher Michel de Notre Dame.

J'ai des armes maintenant, même si c'est compliqué à comprendre. (Ne m'en veux pas pour mes tirades et mes tristes incapacités notoires.) J'attends le prochain Noêl !


Bonne journée à toi,

Very Happy


Dernière édition par Lucien le Dim Juil 12 2015, 16:27; édité 2 fois
Revenir en haut
Oswald
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Juil 11 2015, 10:53    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Cela reste pour moi une profonde énigme.

J'ai rencontré il y a longtemps Jean-Charles de Fontbrune (auteur du best-seller de 1981). Un têtu comme ce n'est pas permis !


Revenir en haut
Angolmois
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 115
Localisation: Franciscanie
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 148
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Lun Juil 13 2015, 14:01    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Bonjour,

@ Oswald,
Je me suis trouvé à "La Forêt des Livres" en 2009 avec Jean-Charles de Fontbrune pour la même raison : parution d'un ouvrage. Lui, chez les V.I.P et moi, chez les inconnus, les sans-grade.
En avançant dans mes explications, j'aurai l'occasion de proposer à la traduction les trois quatrains mentionnant la "rose" qui firent la fortune de Jean-Charles de Fontbrune. A noter qu'il ne traduisit que deux quatrains sur trois. Avant d'en arriver là, il m'incombe un important travail de pédagogie.
A +... j'espère me montrer plus souple.
------------------------------------------------------------

@ Lucien,
La technologie moderne raccourcit le temps; elle permet la venue immédiate de vos cousines dans la conversation. Nous aimerions avoir leur point de vue : ce serait enrichissant pour nous tous. Alors, Lucien, faites-les venir et à Noël vous aurez encore plus de choses à vous raconter.
Nous attendons avec impatience la venue de Luce, Lucie, Lucienne...
A +
------------------------------------------------------------

Informations. N°2

X.39. François II et Marie Stuart.
"Premier fils veuve malheureux mariage
"Sans nuls enfans, deus Isles en discord,
"Avant dixt-huit incompétent âge.
"De l'autre près plus bas sera l'accord."


Commentaire d'Anatole Le Pelletier.
" François II, fils aîné d'Henri II (premier fils), mourra à la fleur de l'âge (incompétent âge), âgé de moins de dix-huit ans (avant dix-huit); il laissera Marie Stuart (veuve) sans enfants, après un malheureux mariage qui aura duré moins de deux années. Sa mort fera éclater une grande discorde entre Elisabeth et Marie Stuart, reines d'Angleterre et d'Ecosse deux Isles en discord). Charles IX, son frère puîné (l'autre après), sera fiancé plus jeune encore avec Elisabeth d'Autriche."

Pages 266-267, on lit dans l'ouvrage : "Le siècle sauvage ou...
"Documentation:
François II, né le 19 janvier 1543, mort le 15 décembre 1560, a vécu dix-sept ans, dix mois et quinze jours. Charles IX, a été fiancé dès l'âge de onze ans à Elisabeth d'Autriche; mais le mariage ne fut célébré qu'en 1570, lorsqu'il eut atteint l'âge de 20 ans.
Notre commentaire: A part l'ellipse "deux Isles en discord", qu'il faut rétablir en deux royaumes de l'Isle en discorde, nous n'avons rien à signaler. Anatole le Pelletier n'a pas réalisé qu'il décryptait un quatrain rédigé plus de quarante ans après les faits !
Jean-Charles de Fontbrune ne fait pas la traduction du quatrain X.39.

Concordance historique (1560) du quatrain X.39, paru pou la première fois en 1602.
"François II fit un malheureux mariage
"Il n'eut pas d'enfants et laissa l'Angleterre
"Et l'Ecosse en conflit, avant ses dix-huit ans.
"Charles IX sera fiancé encore plus jeune."


Amicalement. Angolmois.


Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Mar Juil 14 2015, 16:28    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Pour soutenir une thèse aussi radicalement opposée au fond de commerce des prophéties de Nostradamus, c'est à dire l'extraordinaire chose que sont des prophéties, qu'on y croit ou non -, pour se faire connaître et aller à l'encontre de J-C. de Fontbrune, il vaudrait mieux éditer un ouvrage et en faire une bonne publicité. Passer par un ou des forums où on ne fait que débattre, et de plus via des pages vite tournées et vite oubliées en général, je n'y vois pas un grand intérêt pour l'auteur. Le public est trop restreint.

Angolmois, il te faut publier, et chez un éditeur qui a les moyens d'utiliser les médias. C'est mon conseil.

Par contre, il y a quelque chose qui m'interpelle. Remplacer un mythe, les prophéties de Notradamus, qui intéressent encore beaucoup de gens (et au sujet desquelles des articles de presse sortent encore ici et là dans des revues, certes ésotériques, mais toujours lues) par une thèse plus que terre à terre - et même si elle s'avérerait exacte -, me semble être un exercice qui risque, peut-être, de ne pas intéresser beaucoup de monde. Du moins c'est un risque. Pour la bonne raison que tu détruis alors ce qu'il y a de plus intéressant dans les prophéties de Nostradamus pour celles et ceux qui y croient ou qui s'y intéressent, même s'il n'y croient pas entièrement : le rêve, l'imaginaire, l'extraordinaire. Cette extraordinaire chose qu'est ( que serait) de lire le futur.

Le risque est peut-être là. Mais je peux me tromper.

Qu'en pensent les amis (ies) de ce forum ?

J'avais oublié d'écrire hier, qu'à l'opposé de mon premier avis il n'est pas impossible qu'une thèse qui radicalement s'oppose à celles de J-C. de Fontbrune ( [i]Il n'y aurait pas de prophétie chez Nostradamus, mais un habile tour de passe passe concernant non l'avenir mais le passé[/i]) (Si j'ai bien compris) puisse avoir un public et fasse autant parler d'elle que celle du ''grand spécialiste'' de Nostradamus.

Il te faut agir, Angolmois, non via les technologies de l'instantané et les forums forcément limités, mais avec celle de l'édition, et même, tu es presque obligé, avec du tapage.

Il faut se faire connaître si on veut être connu er reconnu.

Bon courage en tout cas.


Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Mer Juil 15 2015, 20:41    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Pour soutenir une thèse aussi radicalement opposée au fond de commerce des prophéties de Nostradamus, c'est à dire l'extraordinaire chose que sont des prophéties, qu'on y croit ou non -, pour se faire connaître et aller à l'encontre de J-C. de Fontbrune, il vaudrait mieux éditer un ouvrage et en faire une bonne publicité. Passer par un ou des forums où on ne fait que débattre, et de plus via des pages vite tournées et vite oubliées en général, je n'y vois pas un grand intérêt pour l'auteur. Le public est trop restreint.

Angolmois, il te faut publier, et chez un éditeur qui a les moyens d'utiliser les médias. C'est mon conseil.

Par contre, il y a quelque chose qui m'interpelle. Remplacer un mythe, les prophéties de Notradamus, qui intéressent encore beaucoup de gens (et au sujet desquelles des articles de presse sortent encore ici et là dans des revues, certes ésotériques, mais toujours lues) par une thèse plus que terre à terre - et même si elle s'avérerait exacte -, me semble être un exercice qui risque, peut-être, de ne pas intéresser beaucoup de monde. Du moins c'est un risque. Pour la bonne raison que tu détruis alors ce qu'il y a de plus intéressant dans les prophéties de Nostradamus pour celles et ceux qui y croient ou qui s'y intéressent, même s'il n'y croient pas entièrement : le rêve, l'imaginaire, l'extraordinaire. Cette extraordinaire chose qu'est ( que serait) de lire le futur.

Le risque est peut-être là. Mais je peux me tromper.

Qu'en pensent les amis (ies) de ce forum ?

J'avais oublié d'écrire hier, qu'à l'opposé de mon premier avis il n'est pas impossible qu'une thèse qui radicalement s'oppose à celles de J-C. de Fontbrune ( Il n'y aurait pas de prophétie chez Nostradamus, mais un habile tour de passe passe concernant non l'avenir mais le passé) (Si j'ai bien compris) puisse avoir un public et fasse autant parler d'elle que celle du ''grand spécialiste'' de Nostradamus.

Il te faut agir, Angolmois, non via les technologies de l'instantané et les forums forcément limités, mais avec celle de l'édition, et même, tu es presque obligé, avec du tapage.

Il faut se faire connaître si on veut être connu er reconnu.

Bon courage en tout cas.
Voir le profil de l’utilisateurEnvoyer un message privé


Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Mer Juil 15 2015, 20:45    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Je n'arrive pas à ôter ce doublon !

Mr. Green


Revenir en haut
Angolmois
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 115
Localisation: Franciscanie
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 148
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Jeu Juil 16 2015, 17:02    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

@ Lucien

Ne vous inquiétez pas. Vous parlez de faire publier; je répondrai: ISBN 978-2-35508-115-6 ; Vous parlez de revues spécialisées, je vous répondrai : "Le Monde de l'Inconnu", n°340 et n°341 "1999, dix ans après.". Vous demandiez à se faire connaître, je répondrai : salon littéraire... " La Forêt des Livres.". La vie rêvée est une chose, la réalité ce sont les lois du marché.

Malgré tout cela je suis venu sur ce forum confronter mes observations aux autres points de vue et opinions. J'ai parlé d'observations et non de thèse car tout ce que j'affirme se trouve dans le livre de Nostradamus!

Dès le départ, je place la barre très haut. J'en appelle aux internautes qui ont soif d'apprendre et qui refusent la paresse du copié-collé. C'est extraordinaire, dans les 942 quatrains, que contiennent les Centuries, il y a deux points d'explication à la fin du second vers sur les deux tiers des quatrains sans que nul exégète ne vous explique la raison ! Curieux ! Non ?

A+ et sans rancune pour la maladresse.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Informations n° 3.
Voici le quatrain , le plus connu, qui est à l'origine de la légende des Prophéties : I.35.

"Le lyon jeune le vieux surmontera,
En champ bellique par singulier duelle:
Dans cage d'or les yeux lui crèvera,
Deux classes une, puis mourir, mort cruelle."


Dans le livre d'Anatole le Pelletier, on trouve ceci :
"Ce célèbre quatrain existe dans la première édition partielle des Centuries, imprimée à Lyon en 1555. Il éleva à son comble la renommée de Nostredame, qui l'avait appliqué à Henri II plusieurs années avant l'évènement quand il tira l'horoscope de ce prince et de ses enfants en 1556." Vous avez bien lu, je n'ai pas fait d'erreurs !

Traduction de Jean-Charles de Fontbrune : " Mort de Henri II, 10 juillet 1559. Le jeune lion l'emportera sur le vieux par un tournoi dans la lice. Il lui crèvera l'oeil dans le heaume doré, dans l'un des deux combats, puis il mourra de mort cruelle."

Commentaire selon Anatole Le Pelletier : Montgomery (le jeune lion), terrassera Henri II (le vieux lion) en champ clos, dans un tournoi où ils jouteront l'un contre l'autre, seul à seul (par singulier duel); il lui crèvera l'oeil par un coup de lance au travers de la visière d'or de son casque (dans cage d'or). Voici le premier des deux meurtres qui abattront l'arbre dynastique des Valois; ainsi, Henri II, blessé mortellement, périra de mort violente."

Je ne partage pas ces interprétations communément admises, pour plusieurs raisons. Les chroniques doivent être antérieures à 1555. Il y a un thème : le duel et deux faits à résonance historique. La cage d'or ne correspond pas au heaume d'Henri II, lui qui était habillé en noir et blanc, aux couleurs de sa favorite, Diane de Poitiers. En outre, Nostradamus assure que les yeux seront crevés et nos traducteurs affirment qu'un seul oeil sera crevé. Tout ceci n'est pas clair et mérite explications...

Amicalement. Angolmois.


Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Jeu Juil 16 2015, 19:50    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Oui, je comprends, et j'avais oublié de penser - ou alors j'ai passé qqs uns de tes mails - ou alors mal lus ! -, que tu aurais pu, déjà, publier des articles, et c'est le cas. Peut-être un livre un jour ?

J'ai ''publié'' ( un grand mot..) un truc d'une centaine de pages sur Alésia et sur l'autre hypothèse que j'aime bien, grâce à un vieux copain. Pas de chance, j'ai perdu la clef USB qui avait le texte le plus abouti ( disque dur inutilisable et j'avais pas mis en papier...) Résultat, c'est un texte que j'aimais moins qui a été édité à cinquante ex ( d'abord pour voir) et je n'ai pas été plus loin lorsque j'ai vu le résultat. Mais c'était un début, et pourquoi pas un jour m'y remettre... !

Je ne plaisantais pas avec les jumelles, mais elles ne ''internetisent'' pas... Enfin j'avoue ma légèreté avec mon post %¨09§§/. etc, et puis avec Noêl, même si nous nous voyons, idem. Sorry donc.

Nessie a raison, Nostradamus c'est du costaud. Faut être passionné pour ça. Comme pour Alésia... Mais César n'a pas écrit de manière sybilline... et c'est surtout beaucoup plus court, même si c'est pas aussi clair qu'on voudrait le faire croire.

Faut-il encore qu'il y ait public pour cela. Sûrement plus pour Nostradamus que pour Alésia...

M'enfin !!


Revenir en haut
Angolmois
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 115
Localisation: Franciscanie
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 148
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Ven Juil 17 2015, 10:51    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Bonjour Lucien,

Je suis allé voir et lire les messages du topic sur Alésia. Ma conviction est désormais faite. Alors je vous pose la question : Seriez-vous d'accord pour me donner un coup de main ? J'aimerais savoir si vous accepteriez de faire des recherches en vue de la traduction d'un quatrain des Centuries ? Là, il n'est plus question de fouiller le contenu d'Internet, car la solution ne s'y trouve pas ! Ce n'est pas un quizz, c'est mieux, c'est plus profond, c'est du costaud, comme dirait Nessie !

Le quatrain que je vous réserve, je ne suis pas parvenu à le décrypter. Vous connaissez la région où s'est déroulée la chronique et chance inimaginable : vous avez des relations culturelles sur place. Je réitère la question : oseriez-vous relever le challenge ?

Il est bien entendu que vous bénéficierez de toute ma documentation. Finalement, un forum est ce que ses membres en font. Et moi, j'aimerais tant que ce forum devienne une référence en histoire.

Lucien, je ne vous prends pas à la gorge. Réfléchissez, prenez votre temps. Si la réponse est positive, alors je préparerai le dossier sur le quatrain "en question". Je le répète, c'est un quatrain qui est à votre portée puisque votre expertise de la géographie locale est reconnue.

En attendant votre réponse; Amicalement. Angolmois.


Revenir en haut
Angolmois
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2014
Messages: 115
Localisation: Franciscanie
Masculin Vierge (24aoû-22sep)
Point(s): 148
Moyenne de points: 1,29

MessagePosté le: Mer Juil 22 2015, 15:28    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Rebonjour Lucien,

Devant votre silence obstiné, je me vois dans l'obligation de réagir par courtoisie pour le lecteur. Puisque j'ai appâté en évoquant un quatrain à votre portée... eh bien le voici :

IX.13.
Les exilez autour de la Soulongne
Conduits de nuict pour marcher en l'Auxois,
Deux de Modenne truculent de Bolongne,
Mis descouverts par feu de Burançois.


Il y a très peu de gens qui connaissent la vieille région française de l' AUXOIS. Il y a au moins deux: Lucien et Nostradamus (ses héritiers ? ).
Apparemment, Lucien, y veut pas jouer....

Amicalement. Angolmois.


Revenir en haut
TartineOMiel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Juil 23 2015, 07:07    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

Salut Angolmois,


Très intéressant le quatrain X.39 sur François II et Marie Stuart, merci ! 


En revanche, le quatrain que tu proposes ne me parle absolument pas !! 


Je viens de me renseigner sur l'Auxois, qui était anciennement le pays d'Alésia. Aurait-ce donc un rapport avec cette bataille ? Je ne pense pas, car je crois que Nostradamus écrivait les chroniques du 16ème siècle non ?


Du coup je ne sais que penser...


Revenir en haut
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Jeu Juil 23 2015, 08:39    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle. Répondre en citant

à Angolmois : Lucien est absent quelques jours il l'a mis dans un autre topic en esperons qu'il reviendra bien après Crying or Very sad

Bolongne ça a un rapport avec la ville de Bologne en Italie ?
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:14    Sujet du message: NOSTRADAMUS et les chroniques du 16ème siècle.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> La Renaissance Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com