Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le Procès de Jeanne de France

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Autres histoires -> Histoires Sad Et Célèbres -> Evènements Tragiques et Historiques -> Les Grands Procès
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TartineOMiel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun Juil 20 2015, 13:30    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France Répondre en citant

7 avril 1498. Le Roi Charles VIII meurt sans laisser d'héritier à la couronne de France. Son successeur est donc son cousin Louis d'Orléans. Dans son contrat de mariage avec Anne de Bretagne, Charles VIII avait ajouté une clause qui prévoyait que, si il mourrait le premier et sans héritier, sa veuve ne pourrait se remarier qu'avec son successeur, afin que le Duché de Bretagne reste rattaché à la France.


Louis d'Orléans, devenu le Roi Louis XII, et Anne de Bretagne, n'avaient rien contre le fait de s'unir. Seulement voilà, Louis XII était marié depuis plus de 20 ans déjà à Jeanne de France, soeur du feu Charles VIII. C'est le défunt Roi Louis XI, père de Charles VIII et de Jeanne de France, qui a décidé de cette union, alors que les deux intéressés étaient âgés de respectivement 14 et 12 ans.


Persuadé que sa petite Jeanne, née difforme, était stérile, Louis XI a donc forcé l'adolescent Louis à l'épouser, dans le but de l'extinction de la branche d'Orléans. Mais voilà, devenu Roi de France, Louis XII ne veut en aucun cas perdre la Bretagne, rêve d'un héritier que la prétendue stérile Jeanne de France ne pouvait lui donner et voit l'occasion de briser une union qu'il exècre avec une femme qu'il trouve laide, difforme et infertile.


De plus, Anne de Bretagne ne lui laisse qu'un délai d'un an pour annuler son mariage avec Jeanne de France. Aussi Louis XII ne perd-il pas de temps et obtient l'appui du Pape Alexandre VI Borgia qui lui assure la réussite en échangé du Duché du Valentinois pour son fils César.


Le 10 août 1498 s'ouvre donc un infâme procès ayant pour but l'annulation du mariage de Louis XII et de Jeanne de France. Selon Henri Pigaillem, les arguments retenus au procès sont ceux-ci :


1- Degré de parenté des époux : en effet, Louis XI et Louis XII ont un arrière-grand-père en commun, qui n'est autre que le Roi Charles V. La parenté de Louis XII et de Jeanne de France est donc au premier degré. Mais cet argument sera vite débouté, car une dispense papale du 19 février 1476 autorise cette union malgré cette parenté.


2- La parenté spirituelle, étant considérée comme incestueuse au 15ème siècle, car Louis XI, père de Jeanne de France, était le parrain de Louis XII. Cet argument est également irrecevable de par la dispense papale obtenue avant les noces.


3- La violence employée contre le duc pour l'obliger à contracter ce mariage : en effet, lui et sa mère avaient reçu des menaces de mort de la part de Louis XI si ils refusaient de se soumettre à sa volonté. Personne ne peut nier les méthodes douteuses que Louis XI a employé pour parvenir à ses fins, toutefois, le tribunal est forcé de reconnaître que, si cette union avait certes était célébrée par la force, Louis XII avait vécu une vingtaine d'années avec Jeanne de France, et n'avait pas manifesté son désir d'annuler ses noces après la mort de Louis XI, lorsque Charles VIII, bien moins méchant et moins dangereux que son père, était au pouvoir. Cet argument n'est donc pas très crédible.


4- La minorité présumée de Louis XII à l'époque de son mariage (il prétendait avoir 12 ans, alors qu'il en avait en réalité 14, et était donc majeur).


5- La consommation du mariage, point le plus débattu du procès ; à la barre défilent des dizaines de témoins pathétiques, apportant des faux témoignages grossiers et affirmant devant la pauvre Jeanne de France dans le box des accusés qu'elle était si difforme qu'elle était tout simplement incapable d'accomplir l'acte charnel, encore moins de procréer. Les défenseurs du Roi apportent une lettre de Louis XI, qui prouve qu'il était persuadé à l'époque qu'il mariait le Duc d'Orléans à sa fille qui était stérile. 


Jeanne se défend avec un courage exemplaire, s'acharne à affirmer que son mariage a été consommé, que sa difformité ne l'empêche pas de procréer.  Elle décrit des situations tellement précises pour prouver ses dires que l'assemblée se trouve plusieurs fois mal à l'aise.


Pour couper court à l'impasse dans laquelle se trouvait le procès, car l'échéance qu'Anne de Bretagne avait accordé à Louis XII se rapprochait, les juges proposèrent de soumettre Jeanne de France a un examen gynécologique qui prouvait sa virginité ou non et sa capacité à procréer.
Le refus tout à fait compréhensible de l'intéressée, invoquant l'honneur de sa personne royale, jouera en sa défaveur.


Afin de clore ce procès qui traînait en longueur et semblait ne jamais vouloir aboutir, Louis XII déclara sous serment ne pas avoir consommé son mariage, avoir été marié de force et pendant sa minorité. Parole de Roi n'étant pas contestable, l'ignominieux procès s'achève sur une fin toute aussi douteuse pour le Roi de France et sa nouvelle femme Anne de Bretagne qui ne ressortent pas glorieux de cette affaire car le Peuple aimait Jeanne qui, elle, sort auréolée du prestige de martyre et de sainte.


Dernière édition par TartineOMiel le Lun Juil 20 2015, 14:41; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun Juil 20 2015, 13:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Lun Juil 20 2015, 14:27    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France Répondre en citant

Instructif ton exposé, TatineOmiel. Je ne connaissais pas cette ''très basse'' histoire. Pas glorieux en effet. Cela m'a rappelé au livre de Murray Kendall sur Louis XI que ses contemporains appelaient ''L'universelle araigne''...

Derechef je suis allé voir un aperçu de sa vie sur Wikipédia. Je ne savais pas qu'elle a été canonisée.


Revenir en haut
TartineOMiel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun Juil 20 2015, 15:12    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France Répondre en citant

Merci Lucien !! 


A mon avis, bien que Louis XII a eu un comportement très peu glorieux dans cette affaire, le véritable méchant est Louis XI. Car Louis XII a certes été odieux avec sa femme qui lui était totalement dévouée et amoureuse, il lui a peut-être infligé un procès humiliant, mais c'est Louis XI, qui n'avait aucune tendresse pour sa fille, qui a décidé de la sacrifier à ce mariage sordide, qui a menacé le futur Louis XII et sa mère de mort, et qui avait pour but l'extinction de la branche d'Orléans. 
Bien que l'attitude de Louis XII envers Jeanne de France ait été impardonnable, il a ensuite été un bon et tolérant souverain. De plus, une fois le mariage rompu, Louis XII s'est considérablement radouci envers celle qu'il avait maltraité pendant vingt ans. Sans doute était-il honteux. Quoiqu'il en soit, il lui laissa le Duché du Berry, et, lorsqu'elle voudra fonder l'Ordre de l'Annonciade (une des raisons pour lesquelles elle a été canonisée), il accédera toujours à ses requêtes financières et autres...


A mon avis donc son attitude injuste envers Jeanne de France relève plus de l'amertume que d'une réelle méchanceté...


Revenir en haut
Joséphine
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2013
Messages: 964
Localisation: Alsace
Féminin
Point(s): 1 064
Moyenne de points: 1,10

MessagePosté le: Mar Juil 21 2015, 16:55    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France Répondre en citant

Je trouve que Louis XII a très mal agi en faisant subir tout cela à cette pauvre Jeanne, mais je suis tout à fait d'accord dans le fait qu'il s'est rattrapé en étant un bon roi. Après, tout, ne l'appelait-t-on pas le "Père du Peuple" ? Je n'aime pas non plus Louis XI, je lui préfère de loin son ennemi Charles le Téméraire, même si lui non plus n'était pas un modèle de gentillesse (je pense à la destruction de Liège...) Je suis choqué de ce qu'il a fait de sa propre fille ! Le fait d'avoir un enfant difforme ne dispense en aucun cas du devoir paternel !! Hélas, des procès malheureux et insensés sont arrivés tout au long de l'Histoire, par exemple celui qu'Henri VIII a fait à Catherine d'Aragon, qui elle non plus n'a jamais fait de tort à qui que ce soit...
_________________
Joséphine occupa sans faire rire un trône où la fille des Césars passa sans aucun titre de gloire...
[Talleyrand]


Revenir en haut
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mer Juil 22 2015, 08:23    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France Répondre en citant

merci TartineOMiel pour ce topic fort interessant j'ignorais que c'etait depuis Charles VIII que la Bretagne est une région française " Parole de Roi n'étant pas contestable" donc le roi pouvait dire tout ce qu'il voulait en gros
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
TartineOMiel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer Juil 22 2015, 08:45    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France Répondre en citant

Nous sommes d'accord Joséphine, bien qu'il ait des circonstances atténuantes, Louis XII s'est très mal comporté avec Jeanne de France pendant ses années de mariage et en lui infligeant cet ignominieux procès. Mais Louis XI, lui, n'était vraiment pas un modèle de gentillesse, n'avait pas la fibre paternelle et on pouvait le qualifier de cruel. J'avais lu qu'il avait fait mettre à mort un noble accusé de trahison (je ne me souviens plus de son nom, il en a exécuté tant...) et qu'il avait fait mettre les enfants du condamné sous l'échafaud habillés de blanc, afin qu'ils soient souillés du sang de la trahison de leur père. Ca reflète bien le personnage...


Et en effet, avec sa fille, il était cruel également. La petite fille d'environ sept ans aurait voulu l'embrasser après ne l'avoir pas vu depuis de très longs mois, il l'aurait repoussé en s'exclamant qu'il ne se souvenait pas qu'elle était si laide. Il ne lui donnait même pas de quoi assurer son rang de princesse et elle avait parfois des robes rapiécées.


Mais en effet, comme on le voit également avec Catherine d'Aragon, un Roi pouvait dissoudre son mariage si il le décidait, sans que l'épouse ait quoi que ce soit à se reprocher...



Merci Cédric !! 


En effet, c'est sous Charles VIII, mais c'est François 1er qui a récolté les mérites et qui est resté dans la postérité, car c'est sous son règne que la Bretagne a définitivement été rattaché à la France de par son mariage avec Claude de France, fille d'Anne de Bretagne, qui lui apportait le Duché en dot, et avec lequel il eu des enfants. L'héritage breton et français revenait donc à la même descendance. 


Revenir en haut
Cédric42
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2013
Messages: 7 764
Localisation: St Etienne (42)
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 7 892
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Jeu Juil 23 2015, 08:34    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France Répondre en citant

TartineOMiel a écrit:
c'est François 1er qui a récolté les mérites et qui est resté dans la postérité, car c'est sous son règne que la Bretagne a définitivement été rattaché à la France de par son mariage avec Claude de France, fille d'Anne de Bretagne, qui lui apportait le Duché en dot, et avec lequel il eu des enfants. L'héritage breton et français revenait donc à la même descendance. 


effectivement continue en tout cas sur ta lancée TartineOMiel et continue a t'investir autant au Forum
_________________
"Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous
mais ce que vous vous pouvez faire pour votre pays" John F Kennedy


Revenir en haut
TartineOMiel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Juil 23 2015, 09:21    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France Répondre en citant

Oui merci Cédric 

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:48    Sujet du message: Le Procès de Jeanne de France

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Autres histoires -> Histoires Sad Et Célèbres -> Evènements Tragiques et Historiques -> Les Grands Procès Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com