Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> XXe Siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun Aoû 17 2015, 23:57    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Le général Zia a régné sur le Pakistan de 1977 à sa mort en 1988... encore un général qui n'a pas su rendre le trône... 


Il renverse en 1977 son président Buto jugé trop socialiste. Zia est de tendance islamiste. Malgré les pressions internationales il n'hésite pas à pendre celui qui l'avait nommé chef des armées un an plus tôt... Zia était l'homme des Américains. Il s'intéresse à la bombe atomique et veut s'en doter avec l'aide des américains et malgré l'hostilité indienne et israélienne. C'est sous sa dictature que le Pakistan devient la base arrière des islamistes afghans contre l'URSS. C'est par le Pakistan que transite toute l'aide américaine aux "moujahiddin", et qui les fait ainsi triompher. Il organise le fameux ISI, les services secrets pakistanais si louches... 
Sa mort surprend. Elle survient juste après une démonstration (ratée) de tanks américains que Zia était censé acheter... Il rentre en avion (un Hercule C130 américain) en compagnie de l'ambassadeur américain. De toute évidence le pilote perd le contrôle de l'appareil au-dessus du désert et l'avion s'écrase au sol : aucun survivant. On parle d'un sabotage. Mais, par qui ? 
L'enquête sur le crash n'aboutira jamais. Le Pakistan n'autorisera pas les Américains à inspecter l'épave et à enquêter. 
Après sa mort, des élections voient la famille Buto de nouveau élue Benazir Buto) avant d'être de nouveau la cible d'un assassinat... etc etc


L'hypothèse privilégiée : sabotage du KGB pour venger Buto et l'aide pakistanaise aux islamistes afghans. Le dictateur et sa clique soutenait sans vergogne les islamistes afghans contre les progressistes et leurs alliés soviétiques. Mais les Soviétiques avaient aussi beaucoup de soutien dans la population afghane et pakistanaise (Buto était socialiste). Les services secrets soviétiques avaient organisé des milliers d'assassinats au Pakistan et étaient des maîtres du sabotage. Ils avaient la technique et le savoir-faire pour cela. Mais, si c'est un coup des soviétiques on ne peut que regretter qu'ils n'aient pas agi avant... 


Une autre hypothèse : le Mossad, les Israéliens voulaient absolument empêcher le Pakistan d'avoir la bombe de peur qu'il s'en serve contre Israël... il est vrai que la bombe atomique dans les mains d'un tyran , ce n'est pas très rassurant... cette hypothèse n'est pas bête, mais le mossad était-il opérationnel au Pakistan ? J'en doute... et surtout, aurait-il tué un ambassadeur américain avec ? Sûrement pas... même si ce n'est pas impossible, je doute fort que ce soit un coup des Israéliens, même si le coup de a bombe aurait largement justifié ce passage à l'acte à ce moment-là. 


Un coup de Buto ? Pour venger son père, Murtaza Buto (en exil) aurait fomenté cet attentat. Mais, s'il avait toutes les raisons du monde de vouloir la mort de cet affreux personnage, en avait-il les moyens ? Il est vrai qu'il avait beaucoup d'appuis dans la population, mais avait-il le savoir-faire, la force ? Je ne crois pas. Cette hypothèse est farfelue. Murtaza sera lui-même assassiné par la police avec 7 de ses compagnons alors même que sa soeur Benazir vient d'être élu Premier ministre... 


Une autre hypothèse est "l'inside job", une intrigue de cour... le général Zia aurait été isolé parmi les généraux à ce moment, et les généraux auraient eu peur d'une purge, se seraient ligués pour le renverser. Sous la dictature de Zia, les généraux, même ses amis, ne dormaient pas tranquilles... Auraient-ils peu faire ça ? Oui, nul mieux qu'eux n'auraient pu le faire. Cela expliquerait la fausse enquête, le refus d'une enquête américaine, le fait qu'aucun suspect ne sera inculpé, alors qu'il aurait été facile de mettre ça sur le dos de la famille Buto ou d'une puissance étrangère.... 
Mais s'ils l'ont tué, pourquoi aucun d'eux n'a pris le pouvoir ensuite ? Par ruse ? Cela me semble difficile. Et puis, certains auraient parlé depuis. 


Une autre hypothèse : le pilote. Le pilote était un homme de confiance de Zia. Mais peut-être le connaissait-il mal. En effet, il aurait été très islamiste et se serait plaint que Zia ait fait arrêter un chef islamiste peu auparavant... le pilote aurait déclaré vouloir se venger... Mais pourquoi l'avion n'aurait pas piqué carrément du nez contre le sol alors ? Car l'avion a été décrit comme volant de manière désordonnée, comme si le pilote avait perdu le contrôle de l'avion, et pas comme si le pilote avait précipité l'engin contre le sol... la piste de l'attentat-suicide est donc exclue. 


Enfin, il reste toujours possible que l'avion présidentiel se soit crashé de manière accidentelle ; le Hercule C130 avait déjà connu des problèmes mécaniques auparavant... pourquoi pas ? ce serait curieux, mais bon... 


Cette mort rappelle celle de la mort d'un autre général et homme politique : Sikorski. A vos livres ! 


https://fr.wikipedia.org/wiki/Muhammad_Zia-ul-Haq
https://en.wikipedia.org/wiki/Death_and_state_funeral_of_Muhammad_Zia-ul-Haq
http://www.courrierinternational.com/article/2008/07/31/qui-a-tue-le-general-zia


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun Aoû 17 2015, 23:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Mar Aoû 18 2015, 19:18    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Cet accident d'avion n'est pas sans me rappeler celui de Leclerc. Une disparition qui aurait arrangé certains.... ?? (Merci pour le lien avec Sikorski, et aussi pour tes papiers et tes avis sur le monde d'aujourd'hui. Sur Israel aussi et la Palestine.)

Une même façon de se débarrasser d'un opportun, dans ces accidents aériens ? ? Il y eut ce chef d'Etat africain qui disparut de la même manière, mais je ne sais plus son nom. (Lumbumba?) Bon, je ne vais pas chercher, mais c'est trop étonnant pour que tous ces accidents d'avions soient dû au hasard.

Une info concernant l'accident du Tupolev au Bourget - réplique du Concorde, en quelle année déjà ? bref, je passe parce que je ne peux pas rester sur Internet trop longtemps, mais mon propriétaire, qui est retraité d'Air France (une grosse pointure ! très sympathique ) m'a dit un jour que la cause du crash du Tupolev aurait (sous réserve...) été un appareil photo qui se serait coincé au niveau du plancher et du passage du manche à balai, le plancher aurait n'était pas terminé. IL y avait des photographes embarqués dans le cockpit. La brutale décision du pilote de faire piquer du nez le Tupolev aurait été dû à un appareil de la Chasse française qui volait plus haut dans le même angle d'attaque de la montée. Mais l'avion russe aurait dû pouvoir se redresser après ce piqué brutal. Et ce serait un simple appareil photo, qui fut retrouvé coincé à la liaison du manche avec le plancher, qui aurait été la véritable cause de ce crash. Mon proprio a gardé le conditionnel quand même - c'est compréhensible, et je n'en sais pas plus.


Revenir en haut
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer Aoû 19 2015, 19:47    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Dans le genre "accident d'avion" louche tu as celui du président rwandais qui a déclenché le génocide... ou encore celui du secrétaire général de l'ONU (si si vous avez bien lu !) Dag Hammarski https://fr.wikipedia.org/wiki/Dag_Hammarskjöld... qui suivait de près l'assassinat de Lumumba, mais il ya encore l'assassinat de Thomas Sankaré également etc.  Ces assassinats sont signés de la CIA à mon avis, mais officiellement on en sait rien, et à vrai dire je serais bien incapable de prouver quoi que ce soit à mon tour (!). http://www.rfi.fr/hebdo/20150410-enquete-mort-secretaire-general-onu-dag-hammarskjold-50-ans


Concernant le crash de Leclerc, j'y ai beaucoup réfléchi et je ne crois pas à un assassinat. A l'époque les accidents d'avion étaient "courants" : une tempête de sable et votre heure était venue.... comment se repérer dans une tempête de sable ? impossible ! Leclerc avait été averti des risques avant d'embarquer, c'est lui qui a insisté pour décoller malgré les réticences des pilotes (et comme un ordre est un ordre...). Pour Sikorski, l'accident est possible aussi, pour Zia aussi... mais ce qui est intéressant c'est toutes les théories du complot qui sont générées autour de ces assassinats/morts ! Pour Sikorski par exemple, on peut tout imaginer comme commanditaires : services nazis, services anglais, services soviétiques, et même services polonais ! 


Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Ven Aoû 21 2015, 09:38    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Je pense aussi qu'il est impossible de savoir s'il s'agit d'attentats pour les accidents d'avions ou d'hélico où des personnalités ont trouvé la mort. Je reste pragmatique... Pour Leclerc, je m'étais demandé en écrivant mon post, si justement ce n'était peut-être qu'un crash accidentel. Je connais mal cette période, mais aujourd'hui je dirais que je vois mal De Gaule commanditer son assassina. Je suis assez peu ''complotiste'' en général.

Pour le Tupolev, j'avais souvent entendu à l'époque qu'il devait s'agir d'un machiavélique plan de l'industrie aéronautique française ( un plan exclusivement français) avec l'Etat, qui aurait abouti au malheureux accident. Ils auraient laissé filer vers l'URSS des faux documents industriels, de faux plans x et y de parties de l'avion, donc des données techniques faussées; Cela par exaspération ( le mot est peut-être faible) face à l'espionnage industriel soviétique. Perso, j'avais du mal à y croire, mais tout est possible aussi...


Revenir en haut
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Aoû 22 2015, 21:33    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Concernant Leclerc, depuis que j'ai lu une biographie et d'autres trucs, je suis convaincu que c'est un accident. Il y a quand même des trucs louches. Deux passagers de dernière minute dont l'identité n'a jamais été révélé... à ma connaissance. Il y a l'hypothèse de services anglais...


J'ai jeté un oeil au De Gaulle de Peyrefitte. Et le général considérait Leclerc comme un de ses rares vrais amis et comme son fils spirituel, son successeur... "s'il ne s'était pas tué ou si on ne l'avait pas tué"... De Gaulle pense à un attentat communiste. En effet, le contexte de l'époque était que Leclerc avait été envoyé en Afrique du nord pour mater une rébellion communiste. Et le gouvernement Ramadier faisait face à des grèves insurrectionnelles inspirées par la CGT et le PCF. La 2° DB avait alors défilé dans Paris pour "maintenir l'ordre". 
D'où dans la tête de de Gaulle un possible attentat du KGB. Mais comme le dit le général : on ne pourra jamais le prouver ! Et l'hypothèse de l'ordre matamore de Leclerc n'est pas exclue pour le général non plus. 


De Gaulle qui voyait donc Leclerc comme son dauphin, affirme alors que c'est la mort de Leclerc qui le pousse "à reprendre du service" politique. 


Concernant le Tupolev, je connais pas. https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_du_Tupolev_144_au_Bourget_en_1973


Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Dim Aoû 23 2015, 09:57    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Je connais très mal cette période, mais cela me fait plaisir d'apprendre qu'il n'y avait pas d'opposition entre de Gaulle et Leclerc. C'étaient des hommes d'une même trempe je pense. Vu ces temps difficiles en tous points, (et mondialement) tant politiques que militaires, et vu la personnalité de Leclerc, un attentat n'est évidemment pas à exclure. Et j'y pense à l'instant, Patton n'aurait- il pas été réduit au silence lui-aussi ? j'avais vu un film sur lui où il était assassiné par un tir brutal d'un objet qu'il reçut sur la nuque. Fiction ou réalité ? Je devrais aller voir des sites sur lui, mais je n'ai pas le temps. Juste le temps de mettre un mot à Erwin et je m'en vais me balader sur la côte toute la journée ! .

Revenir en haut
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim Aoû 23 2015, 15:49    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Ah, Patton... lui aussi il y a eu de grosses rumeurs. En fait, il est mort bêtement d'un accident de la route. Il était en voiture avec d'autres personnes, il fut la seule personne à mourir, car il était grand et sa tête au moment du choc a heurté le toit de la voiture ce qui a gravement endommagé sa colonne vertébrale (nuque). L'accident est dû à un gros camion de l'armée américaine qui fonçait et a surpris la voiture de Patton.  Le chauffeur a essayé de l'éviter sans succès. 
Là encore la thèse du complot me parait fausse. On l'aurait supprimé parce qu'il avait son franc-parler qu'il prônait la guerre contre l'URSS.. Il avait des thèses très extrémistes. Mais Mac Arthur aussi plus tard voudra lancer la bombe A sur la Chine, et on ne le tuera pas pour autant, on lui retira son commandement... 
Une autre thèse voudrait que les soldats se seraient vengés de son attitude conne envers eux, en Sicile où il a giflé un soldat alité en état de stress post-traumatique. Cette attitude avait valu à Patton une mise au placard (en pleine guerre!) malgré ses victoires sur le champ de bataille. 


Revenir en haut
Lucien
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2015
Messages: 462
Localisation: Vendée
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 428
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Lun Aoû 24 2015, 11:36    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Je serai ( donc) plutôt d'avis que Patton est mort accidentellement, effectivement. J'ai du mal à croire au complot assassin contre lui quand même.
____

Dans une réponse récente de ton topic sur Zia, je te remerciais de tes papiers, et je m'aperçois que cela fait un peu ex cathedra... ! Un peu comme si je me prenais pour un administrateur ! Ce n'est évidemment pas le cas... Twisted Evil Ce sont surtout tes papiers sur le proche Orient - cette poudrière - qui m'intéressaient.

Mais comme certains sujets d'aujourd'hui, je préfère rester en retrait et ne pas entrer dans des avis personnels en fin de compte. En ce qui concerne Israêl et la Palestine, c'est un sujet trop sensible à évoquer pour moi. Ma fille adoptive s'est convertie à l'Islam en 99 en même temps qu'elle se mariait. Nous avons respecté sa liberté de vie. Je ne vois plus ma fille, je sais qu'elle a trois enfants, j'espère qu'elle est heureuse. Je m'abstiens donc au final, contrairement à il y a qqs jours où j'avais envie d'écrire. Cela aurait été dans un sens conciliant de toute façon.

La paix sur terre pour tout le monde, voilà tout ce que je souhaite.


Revenir en haut
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar Aoû 25 2015, 21:34    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

La mort de Zia, l'hypothèse la plus probable c'est le KGB, pourquoi ? parce que l'ambassadeur us est mort en même temps. Du coup ça donne du plomb dans l'aile aux hypothèses américaines (CIA) israéliennes (grand allié des USA), et même de l'ISI pakistanais (lui aussi proche des USA). Mais, on sait que la CIA est capable des coups les plus tordus, qu'Israël n'a pas hésité à attaquer un navire US (https://fr.wikipedia.org/wiki/Incident_de_l%27USS_Liberty), et que l'ISI soutiendra les talibans... et d'un autre côté comme je le disais dans mon premier post, si c'est un coup du KGB, ça peut se comprendre (pour venger l'Afghanistan), mais alors pourquoi avoir attendu tant d'années ? 
Donc, tout ça n'est pas clair. 
-------
Concernant ta vie privée, je ne peux que te souhaiter bon courage. Malheureusement, ces histoires de mariages sont assez nombreuses. 


Revenir en haut
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar Sep 15 2015, 14:19    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988 Répondre en citant

Quelques ajouts : 


-ce crash est sans doute celui où le plus grand nombre de hautes personnalités ont été tué : 8 généraux d'Etat-major, l'ambassadeur US, le général américain attaché militaire à l'ambassade, le chef des services de renseignements pakistanais (funeste ISI), et le chef d'Etat-major ! 
Rien que ça...
Vous imaginez ? Ça en fait du monde, et du beau monde SVP pour un seul crash ! 


-officiellement, c'est un accident. 
Mais, les américains ont trouvé de légères traces d'explosif utilisé dans des détonateurs. L'explication serait qu'un individu aurait placé une canette rempli de gaz incapacitants dans la cabine. Mais, les USA ne sont jamais allé plus loin que des allégations sur ce sujet. Leur thèse serait que l'attentat serait le fait des soviétiques bien entendu. 


-élément troublant : l'avion du président était suivi par un autre avion qui transportait le chef adjoint de l'Etat-major. Quand il verra le crash, il ne s'arrêtera pas et ira derechef à Karachi proclamer l'état d'urgence et le convocation de nouvelles élections. Des élections ? Quelle bonne nouvelle, mais voilà qui n'était pas dans la tradition du général Zia... et  si le chef adjoint d'Etat-major n'était qu'une des pièces du complot visant à rétablir la démocratie et remettre la dynastie Buto sur le trône ? Il est bien possible que la famille Buto ait bénéficié de l'aide des soviétiques et qu'elle ait trouvé des alliés au sein même de l'Etat-major du dictateur. En effet, ce dernier préparait une purge... Mais la famille Buto pouvait aussi compter sur le soutien de l'Inde... en effet, le général Zia lui avait fait la guerre à maintes reprises : pour le Cachemir et le Bangladesh, et il finançait également les extrémistes Sikhs qui ont assassiné Indira Ghandi... 


Il est possible que Zia ait été victime d'une vendetta multiple. 


-Autre chose : aussi fou que cela puisse paraître l'ambassadeur américain en Inde, John Gunther Dean, déclare que le Mossad a fait le coup ! Vous imaginez ? Il s'agit quand même d'un personnage important... alors pourquoi cette sortie ? L'administration noiera le poisson en le déclarant "fou" puis en le réhabilitant... 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:25    Sujet du message: L'assassinat de Zia, président du Pakistan, 17 août 1988

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> XXe Siècle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com