Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ces femmes méconnues, mais formidables.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> XXe Siècle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar Sep 29 2015, 19:33    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables. Répondre en citant

Klara Immerwar          1870 1915      Russie - Allemagne




était une femme savante, fille de chimiste, femme de chimiste, et elle-même chimiste chevronnée. Elle aidait son mari dans ses travaux. Elle était docteur en chimie, la première femme de l'histoire de son université (Breslau). L'époque étant ce qu'elle était, elle resta à la maison et s'occupa de son petit tout en traduisant les travaux de son mari en anglais notamment. 
Son mari était Fritz Haber. Un chimiste de talent, comme sa femme. Mais au contraire de sa femme c'est un horrible personnage. Bientôt Klara regrettera amèrement son mariage. 
Son mari est volage, et bientôt la plus grande guerre de l'histoire éclate : la première guerre mondiale. Le couple est du mauvais côté : ils sont allemands (bien que juifs). Et leurs talents vont servir de bien mauvais desseins. Klara est très troublée par ce dilemme : mettre la science au service de la guerre, du mal, est-ce bien, est-ce nécessaire ? Non, évidemment. Mais pour son mari, la réponse est toute autre : c'est un nationaliste fanatique ; pour lui l'Allemagne doit vaincre à tout prix. 
C'est ainsi que Fritz Haber rentrera dans l'histoire ne mettant au point le tristement célèbre "gaz moutarde" contre lesquels aucun masque à gaz n'était efficace puisqu'il pénétrait même la peau à travers les vêtements... 
Pour Klara cette collaboration est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Elle essaye de raisonner son mari, lui fait du chantage, veut à tout prix que leur science ne serve pas de si mauvaises choses. Mais rien n'y fait. Fritz est véritablement un monstre froid, un savant fou comme on en voit que dans les bds... il est même pire que certains "vilains" : au lieu d'écouter sa femme, de se remettre en question, il va non seulement ignorer les avis de sa femme mais il va faire l'impensable : la dénoncer aux autorités comme défaitiste, une accusation punie de la peine de mort ! 
Klara est abasourdie... elle s'aperçoit de la vanité de son combat, s'aperçoit de la réalité affreuse de son mari, constate que son mariage est une catastrophe... plus rien ne la retient à la vie. Elle se tire une balle dans le coeur dans le jardin... c'est du moins ce que la version officielle retient, car bien vite la rumeur fait tenir le pistolet à l'affreux Dr Haber lui-même ! Leur fils de 13 ans est dans la maison et accourt pleurer sa mère étendue dans l'herbe... 
30 ans plus tard, lui-même en finira avec la vie en se suicidant à son tour. 
Entre-temps l'affreux Dr Haber aura continué son horrible chemin parsemé de morts et de chaos : la mort de sa femme ne le gêna pas une seconde, le lendemain même il entreprenait un voyage prévu de longue date pour vérifier les effets de nouveaux gaz sur le front des Dardanelles... 
Fritz aurait mieux fait d'écouter sa femme... le nationaliste forcené qu'il était ne pouvait effacer ses origines juives... or, en 1933, le gentil toutou du Kaiser se retrouvera bien vite écarté par Hitler... et dut fuir l'Allemagne, ce pays qu'il avait tant servi... il mourut en 1934, bien avant que les nazis ne se servent d'un dérivé du "gaz moutarde" pour liquider les Juifs d'Europe le zyklon B.


Cette femme devrait être célèbre et célébrée partout dans le monde comme un exemple de par sa vie et par sa mort (suicidée ou assassinée). Un tel courage, une telle vertu, réunis dans un seul être voilà qui est rare. 





Frances Kelsey 1914 2015, Canada - USA




Sans doute la majorité des gens n'ont jamais entendu parler d'elle... et pourtant elle a sauvé des milliers de vies puisqu'elle a tout simplement refusé l'entrée sur le marché américain d'un médicament nocif (le thalidomide) qui a entraîné partout ailleurs de terribles malformations congénitales sur les bébés. Ce médicament était censé calmer les nausées des femmes enceintes. Aucune étude préalable n'avait été réalisé concernant la possible nocivité du produit. C'est pourquoi Frances l'a refusé, bien qu'il était déjà autorisé dans de nombreux pays développés comme la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Japon, la Belgique etc. seule la France fut également épargnée, grâce à la lenteur administrative qui fait que l'administration fut au courant des scandales avant sa possible mise sur le marché. 


Frances Kelsey était une femme surdouée : elle sort du lycée à 15 ans seulement, entre à l'université la plus prestigieuse du Canada (McGill) en sort diplômée à 20 ans seulement... elle rentre alors à l'université de Chicago pour sa thèse sur les malformations congénitales, et enseigne ensuite à l'université du Dakota du Sud. Elle est ensuite en 1960 embauchée à plein temps par la FDA (Food and Drugs Administration) pour contrôler la mise sur le marché des médicaments aux Etats-Unis. Elle est une des seuls 7 personnes employées à plein temps par l'institut. Dès le premier mois elle se signale en empêchant la diffusion du thalidomide. Son action a ainsi sauvé des milliers de familles américaines. Elle reçut de nombreuses récompenses pour cela, notamment de la part du président américain d'alors : JFK qui lui remit le 7 août 1962 la President's Award for Distinguished Federal Civilian Service.
Les scandales se sont multipliés en Allemagne, en Angleterre et ailleurs à partir de 1961. Au moins 4.000 bébés ont été atteint en Europe. 
Elle continua à travailler pour la FDA jusqu'à ses 90 ans en 2005, elle est morte à l'âge de 101 ans en 2015.  





Marina Raskova "la sorcière de la nuit" 1912-1943 Russie - URSS





Marina Raskova n'était décidément pas une femme comme les autres... née dans une famille de musiciens, elle se voyait chanteuse d'opéra comme son père qu'elle adulait, mais à la mort brutale (renversé par une moto) de ce dernier (en 1919) elle s'oriente vers des études de chimie, qui lui font découvrir son mari avec qui elle a une fille en 1930. Nommée ingénieure dans le complexe aéronautique de son mari, c'est là qu'elle fait la rencontre de sa vie : pas son mari   mais les avions ! Elle a la chance de vivre dans un pays où les femmes ont beaucoup plus de droits qu'ailleurs et elle n'a pas de mal à s'inscrire dans des aéroclubs et à passer les diplômes de navigatrice (1924) puis de pilote (1925). Elle enseigne l'aviation et devient pilote d'essais (1936). C'est une pilote très brillante et déjà chevronnée. L'institution soviétique mets en avant les femmes comme elle qui n'hésite à se mêler de domaine exclusivement masculin. Elle le rend bien au régime en s'engageant au parti communiste et en intégrant même le NKVD de 1937 à 1939. En 1938, elle rentre dans l'histoire en établissant un nouveau record du monde de la distance parcourue par une femme à bord d'un avion : 5.900 km d'un trait de Moscou à Komsomolsk (près de Vladivostok). Mais ce n'est pas le seul côté extraordinaire de ce vol : en effet, l'avion s'écrase avant d'arriver à destination, elle est obligée de s'éjecter et atterrit en parachute au milieu de la foret sibérienne... nous sommes fin octobre et là-bas c'est déjà l'hiver ! Un hiver terrible... Les secours mettent 8 jours à retrouver l'épave... Ils y retrouvent les deux autres membres d'équipage (femmes elles aussi), mais pas Marina ! Où est-elle passé ? Personne ne sait... tout ce que l'on sait c'est qu'elle n'a pas eu le temps d'emporter de sac de survie avec elle... Au bout de 10 jours, il n'y a aucune chance à peu près de la retrouver vivante (et même de la retrouver tout court!) et voilà qu'elle réapparaît ! Elle a mis 10 jours à retrouver l'épave de l'avion... elle n'avait sur elle que deux barres chocolatées, et elle a survécu... La nouvelle fait le tour du monde... Marina devient une star intersidérale, elle reçoit e titre de Héros de l'Union Soviétique, est décorée de l'Ordre de Lénine et reçoit l'Etoile d'Or ! Elle et ses collègues sont les premières femmes de l'historie de l'URSS à recevoir de telles décorations. Mais, ce n'est pas fini ! Ce n'est que le début d'un destin extraordinaire qui va la mener jusqu'au bord de la Volga. Remarquée par Staline, elle en devient l'intime, et quand en 1941 la guerre éclate avec l'Allemagne de Hitler il lui demande de créer des escadrilles uniquement composées de femmes pilotes, une première dans l'histoire ! Elle accepte, évidemment et va installer son école à Engels où elle forme 400 femmes. Elle y fonde le 586° régiment de chasseurs, le 587° régiments de bombardiers et le 588° régiment bombardiers. Ce dernier va être le plus décoré de toute l'aviation soviétique (tout sexe confondu), tout simplement. Il s'illustrera principalement durant la bataille de Stalingrad (novembre 42-février 43). Il formera ce que les Allemands appelleront "les sorcières de la nuit", ces femmes pilotes qui les harcelaient la nuit durant dans les ruines, les empêchant de fermer l'oeil et de se reposer, larguant leurs bombes depuis des biplans minables (Polikarpov 2) datant des années 20 qui ne pouvaient transporter plus de 300 kg de bombes, qui étaient faits de toile et de bois, qui n'avançait qu'à 150km/h... des cercueils volants (!). Débordantes de malice, leurs pilotes n'abandonneront pas le combat et surmonteront toutes les difficultés. Le 586° régiment de chasseurs va également s'illustrer grâce à deux héroines : Lidya Litvyak surnommée "la rose blanche de Stalingrad" et Yekaterina Budanova (12 et 11 victoires officiellement). 
Malheureusement, Marina ne vit pas la fin de la bataille, le 4 janvier elle s'écrasa, prise dans une tempête de neige, près de Saratov, elle convoyait de nouveaux avions sur le front de Stalingrad. Peu après Lidya disparaîtra aussi en mars de la même année, puis Yekaterina en juin... 

Gertrude Bell 1868 - 1926  Grande-Bretagne - morte à Bagdad





un mélange d'Indiana Jones, de James Bond et de Lawrence d'Arabie au féminin ! 


Gertrude était une fille de la très haute société anglaise. Elle n'a jamais eu besoin de travailler, et sa famille a subvenu à tous ses besoins. C'est la richesse de cette famille aristocratique qui lui a permis de voyager et de financer tous ses récits. La richesse de la famille ne déclinera qu'après la Première guerre mondiale et avec la crise de 29. Mais, à cette époque Gertrude était déjà morte (la pauvre!).
Gertrude a grandement contribué à l'étude et l'archéologie de l'orient à cette époque. On ne doit pas rougir de la comparer à un certain Flinders Petrie, qui lui a connu également une énorme popularité. Mais comme c'est une femme, on a volontiers oublié son nom et sa contribution. 
Gertrude était non seulement éduquée mais elle avait aussi une très forte personnalité. Son époque est celle des suffragettes en Angleterre qui réclament le droit de vote de femmes entre autres. Paradoxalement Gertrude s'opposera toujours à elles, jugeant déraisonnable de contester aux hommes leurs champs d'action. Je trouve que c'est à son honneur. Elle prouve qu'on peut être une grande femme intelligente et pas forcément crier à l'égalitarisme sans frein...


Gertrude était donc issu d'une très bonne famille de Middlesborough : née en 1868, sa mère meurt en couches alors qu'elle n'a que 3 ans... Son père est maire de Middlesborough, et son grand-père faisait partie du gouvernement de Benjamin Disraeli. Sa belle-mère, Florence Bell, est une femme savante qui publie des pièces de théâtre et des contes pour enfants et promeut l'éducation des filles. Son influence a sans doute été positive pour la jeune Gertrude. Gertrude est envoyée au Queen's College de Londres pour son éducation, et à 17 ans elle fait des études d'histoire à Oxford. Elle était très intéressé par l'orient. Son oncle était ambassadeur à Téhéran. En 1892 elle va lui rendre visite et en fait un livre : Persian Pictures en 1894. Elle est passionnée par les voyages et l'alpinisme, et la photographie. Elle voyage en Suisse et ailleurs en Europe. Elle devient la première femme à vaincre de nombreux sommets. Une montagne porte son nom dans les Alpes bernoises : le Gertrudspitz (2632m). En 1902 toutefois une ascension faillit lui coûter la vie (comme c'était fréquent à l'époque), ce qui la poussa à se diriger davantage vers les voyages en Orient. En 1909  elle visite la Mésopotamie où elle cartographie les ruines de Al Hukaidir
Elle parlait anglais, allemand, français, perse et arabe. De 1899 à 1912 elle voyagea 6 fois en orient : Jérusalem, Damas, l'Arabie, la Palestine, la Syrie... 
Le grand projet de Gertrude c'est de traverser le désert d'Arabie comme l'avait fait une autre Lady avant elle : Lady Anne Blunt. Mais Anne Blunt avait fait le voyage uniquement par passion pour les chevaux ; c'est elle qui sauva la race des chevaux arabes grâce à son voyage. Mais Gertrude elle veut prendre des photos, des renseignements. Tous les ans pratiquement elle prépare ce voyage, mais chaque année c'est le même refrain : la région est trop instable, vous risquerez votre vie Gertrude... jusqu'en 1913 où ses informateurs lui indiquent que cela fait longtemps que la région n'a pas été aussi calme... Gertrude se lance donc en 1913. son but est de partir de Damas pour aller jusqu'à Hail, en plein désert d'Arabie. 
Hail est une forteresse en plein désert qui est le bastion de la famille régnante du coin les Rachid https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mirat_de_Ha%C3%AFl. Mais, quand sa caravane arrive à destination le prince régnant n'est pas là, elle est enfermée. Elle y fait la connaissance d'une esclave avec qui elle communique car les femmes ne peuvent pas parler aux hommes. Cette esclave arrive à obtenir sa libération ; en effet, les troupes des Saoud approchent, et il serait malvenu que le clan de Hail se mettent à dos les Anglais en plus si l'anglaise venait à mourir... Gertrude est finalement libérée et regagne Damas. Elle l'a échappé belle. Au cours de son voyage, sa caravane a été pillé à de nombreuses occasions par les nombreux brigands qui peuplent le désert. Mais elle revient quand même avec ses papiers et ses photos, elle l'a échappé belle. 


En 1914 la guerre éclate et les renseignement britanniques s'adjoignent les services de cette experte en matières orientales. Elle devient la seule femme officier chargée d'affaires politiques de l'armée avec le titre "d'officier de liaison" correspondant avec le "Bureau arabe" du Caire. L'armée britannique a en effet besoin de sa connaissance du terrain pour dresser des cartes topologiques. Elle formera notamment Sir John Philby qui sera le prochain grand orientaliste anglais ; père de l'agent-double Kim Philby (!). En 1917 les Anglais prennent Bagdad. Elle est alors surnommée "la Dame de Bagdad". Comme on surnommera bientôt Laurence d'Arabie de "roi sans couronne d'Arabie", on surnomme également Gertrude "reine sans couronne d'Irak". C'est sur ses conseils que les Britanniques donnent l'Irak aux Hachémites, privilégiant les Sunnites qui passaient pour moins religieux et plus éduqués et ouverts que les Chiites d'alors. Elle conseille le premier roi Fayçal, qui connait mal son peuple. Elle meurt en 1926 à Bagdad d'une overdose de somnifères.  
De toute sa vie Gertrude n'aura jamais été marié, elle n'a pas eu d'enfants. Elle aimait un homme marié qui est mort à la guerre en 1915. Elle en a été très affecté. Son amant lui avait proposé de vivre ensemble, de faire des enfants, mais elle avait refusé. Elle regrettera ce choix quand elle apprit son appel au front et sa mort. 
Sa belle-mère Florence lui survécut et publia bon nombre de ses écrits et de ses photos après sa mort. 
En 2015, un film est sorti sur sa vie. Elle est incarnée par Nicole KidmanQueen of the desert
Il y a un livre ne français qui lui est consacré : Gertrude Bell- Archéologue, Aventurière, Agent secret Par Christel Mouchard.


 http://www.atlantico.fr/decryptage/gertrude-arabie-mere-irak-ingouvernable-david-rigoulet-roze-1625780.html#2zAwEuBatF4dbZCm.99
https://en.wikipedia.org/wiki/Gertrude_Bell



A suivre...


Dernière édition par Salut le Mar Nov 24 2015, 18:45; édité 13 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar Sep 29 2015, 19:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer Sep 30 2015, 20:53    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables. Répondre en citant

Merci Salut pour ce topic, des femmes intelligentes et courageuses mariées à des bourreaux ,je ne connaissais pas l'histoire de ses femmes remarquables. Wink
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Oct 3 2015, 17:59    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables. Répondre en citant

Frances Kelsey ajoutée ^^ 

Revenir en haut
Siorac
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3 940
Localisation: Annemasse
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 馬 Cheval
Point(s): 4 014
Rang: Animateur/trice
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Dim Oct 4 2015, 11:59    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables. Répondre en citant

Moi non plus je ne connaissais pas, merci pour cet article instructif!

Revenir en haut
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Oct 29 2015, 01:58    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables. Répondre en citant

Marina Raskova ajoutée 
photos ajoutées 


Revenir en haut
La Völva
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2015
Messages: 19
Localisation: Besançon
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s): 26
Moyenne de points: 1,37

MessagePosté le: Mer Nov 18 2015, 11:11    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables. Répondre en citant

Vraiment instructif. Nous connaissons certaines femmes célèbres mais il en reste tant à découvrir.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer Nov 18 2015, 21:42    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables. Répondre en citant

Bonsoir tout à fait La Volva  Smile ...n'hésite pas à nous faire découvrir d'autres femmes méconnues mais formidables. Smile
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Nov 19 2015, 16:51    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables. Répondre en citant

Merci ^^


Gertrude Bell ajoutée ! 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:35    Sujet du message: Ces femmes méconnues, mais formidables.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> XXe Siècle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com