Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

LOUIS XVI, trop bon, trop *** ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> Siècles des lumières
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DavidIer
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2016
Messages: 1
Féminin
Point(s): 3
Moyenne de points: 3,00

MessagePosté le: Sam Jan 30 2016, 18:53    Sujet du message: LOUIS XVI, trop bon, trop *** ? Répondre en citant

Louis XVI, trop bon, trop *** ? 
   
 
Descendant à la fois de Charles Quint et de Louis XIV, le roi Louis XVI n’a malheureusement pas hérité de la force de caractère de ses aïeuls. Louis qui n’était pas destiné à régner, a
doublement souffert de la mort de son frère aîné, d’une part, il a subit la perte d’un être cher mais il a aussi hérité de ce fait de la couronne la plus prestigieuse du monde.
En effet, il devient en 1774, à seulement 20 ans le roi de France et de Navarre, il est à la tête du pays le plus peuplé d’Europe avec ses 25 millions d’habitants, un pays qui a vu émerger des idées nouvelles qui émanent des célèbres philosophes que nous connaissons tous et qui ont perturbé les esprits de certaines élites durant le règne de son grand père le roi Louis XV.
 Ces idées qui ont imprégné les hommes du XVIIIe siècle sont le fondement des évènements qui conduiront à l’exécution du souverain il y a 223 ans maintenant, le 21 janvier 1993.
 
Ce dénouement dramatique aurait-il pu être évité ? Quelle est la part de  responsabilité du monarque dans cette fin tragique ?
 
 
Louis XVI a eu à maintes reprises l’opportunité d’éradiquer la révolution dans l’œuf, en effet, il aurait pu employer la force avant qu’il ne soit trop tard et que la révolution ne s’emballe et ne redouble de violence. Pourquoi ne l’a-t-il pas fait puisqu’il s’agissait de défendre son trône et plus globalement la vie de milliers de français qui périront sous la lame de la guillotine durant les années révolutionnaires.
Si la monarchie s’était défendue par les armes, elle aurait certes causé la mort de centaines de personnes mais une fois la révolution matée, le calme serait revenu et la violence aurait pu cesser.
 
Alors certes, tirer sur son propre peuple n’a rien de glorieux mais parfois lorsqu’on est à la tête d’un Etat, la raison doit l’emporter sur la sensibilité. Après tout le roi Louis XIV ne l’aurait il pas fait ? Et ne l’a-t-il pas fait pour des raisons moins urgentes, comme lorsqu’il a sacrifié la vie de centaines d’ouvriers afin de construire le château de Versailles, ce palais magnifique qui nous est envié par le monde entier ? Napoléon n’a-t-il pas fait tirer sur la foule alors qu’il était général ? Bien sur que si mais peu de gens s’en souviennent.
 
Je pense que Louis XVI est en bonne partie responsable de son sort, de celui de sa famille mais aussi de celui de la France. Certes son règne coïncide avec l’une des périodes les plus sombres de l’histoire de notre pays mais son indécision et sa bonté sans limite l’ont conduit à l’échafaud.
 
 N’aurait il pas du écouter les conseil de la reine et de ses frères qui étaient favorables à une politique plus répressive ? C’est mon avis et également celui de Napoléon Ier qui lorsqu’on lui parlait de Louis XVI disait avec  une certaine condescendance : «  Mais quel couillon ».
 
Et vous qu’en pensez vous ?
 
PS : Le titre n’est en aucun cas une insulte en vers Louis XVI, c’est une réflexion que je me suis faite et le titre m’est venu instantanément mais si le modérateur désire que je le change, je peux le faire.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam Jan 30 2016, 18:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MARCO57
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 8 766
Localisation: Thionville/Moselle
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Point(s): 8 827
Rang: Animateur/Dino
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Jan 31 2016, 10:50    Sujet du message: LOUIS XVI, trop bon, trop *** ? Répondre en citant

oui moi aussi je pense qu'il était trop mou

Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 181
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 320
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Dim Jan 31 2016, 21:21    Sujet du message: LOUIS XVI, trop bon, trop *** ? Répondre en citant

Louis XV1 était un homme bon avant toute chose ayant vu le comportement de Louis XV qui était un homme à femmes avant tout...les richesses étaient ce qui comptait pour les rois avant Louis XV1 le prestige de Versailles.
Louis XV1 était aussi un homme commun, un homme comme un autre, il ne demandait pas la gloire, il désirait fabriquer des serrures et était fasciné par la maritime.
Il s'est marié avec Marie-Antoinette, frivole, joyeuse et pleine de vie, ce qui n'était pas.
Renfermer, froid, timide tout le contraire de son épouse tout ça a aussi joué ce qui s'est passé après le mariage.
Et ne pas oublier l'hiver froid un froid qui a bien causé des dégâts pour l'agriculture et le peuple Français s'est retrouvé sans pain.
Alors tout accumuler ensemble, les dépenses de Marie-Antoinette même si à la fin elle avait réalisé ses erreurs il était trop tard, le mal était déjà fait
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tashunka
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2015
Messages: 89
Localisation: Franche Comté
Masculin
Point(s): 97
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Lun Fév 1 2016, 12:37    Sujet du message: LOUIS XVI, trop bon, trop *** ? Répondre en citant

Parmis tous les Rois qui ont la France, je pense que Louis XVI aurait pu être le meilleur.
Il y des tas de facteurs qui ont amenés à la révolution, notamment la trop couteuse guerre d'Amérique qui à achevé de vider les caisses.
Il est un peu facile de résumer Louis XVI à un gros tout mou, mais il faut admettre qu'il aurait du s'imposer.
Car son vrai problème était sa cour, plus royaliste que le Roi. Louis XVI avait engagé son règne sur la bonne voie grâce à Turgot et son programme de réforme qui n'a pas été spécialement efficace à court terme  mais qui selon moi aurait porté ses fruits sur la durée et aurait permis de redresser la France.
Seulement la cour n'était pas de cet avis, car le programme de Turgot rognait sur les acquis. En ces temps difficiles, la noblesse aurait du montrer l'exemple.
La peur qu'a engendré la réforme de Turgot sur la libéralisation du commerce des grains ( les grains étant la ressource alimentaire la plus précieuse de l'époque) avec l'épisode de la guerre des farines, a finie sonner la disgrâce pour ce ministre.
Il fallait bien trouver un bouc émissaire aux malheurs du peuple, Marie Antoinette l'autrichienne était tout désignée, une Habsbourg ! Elle a été calomniée et trainée dans la boue de manière honteuse. Malgré ses dépenses, Marie Antoinette n'a pas ruiné la France.
Et pendant ce temps, Louis XVI est tiraillé entre les modérés et les ultras (on ne parlait pas encore d'ultra à l'époque mais c'est plus pratique pour les désigner).
Puis vient la révolution et ses horreurs,  la fuite à Montmédy aurait pu réussir et permettre au roi de reprendre les choses en main mais le manque de prudence de Louis et le retard accumulé à tout fait foirer.
Il eu une seconde à Varennes lors de son arrestation, c'est pour moi à cet instant précis que c'est joué le destin de France :
Louis XVI et sa famille dans l'auberge, d'un coté quelque révolutionnaires venant ramener le Roi à Paris, de l'autre une troupe de Dragons prêt à faire feu et à emmener la famille royale en lieu sur, lui permettant de rejoindre les troupes stationnées à la frontière et reprendre le contrôle de la capitale. Les Dragons n'attendent qu'un seul mot du Roi. Un mot qui ne vient pas. Louis se refuse de faire couler le sang des français. Le destin du Roi martyr est scellé, la famille royale rentre à paris sous les crachats. Puis la tour du temple, puis la séparation, puis l’assassinat de famille royale...

Louis XVI était un homme profondément bon, qui aimait sa famille et qui aimait son peuple et ne voulant pas reproduire les erreurs de ses prédécesseurs, il à couru à sa perte sans s'en rendre compte (?).  Il aurait du s'imposer en tant que Roi. Si certains personnages de la cour n'étaient pas d'accord, il fallait les disgracier.  Peut être aurait-il mieux valu une seconde fronde qu'un révolution...
_________________
Le Roi est mort, vive le Roi !


Revenir en haut
Oswald
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer Fév 3 2016, 00:37    Sujet du message: LOUIS XVI, trop bon, trop *** ? Répondre en citant

14 juillet 1790 : je prête serment.

20 juin 1791 : je tente de fuir la France, pourtant relativement calme.

Haute Trahison !

1792 : j'entretiens des relations avec l'ennemi autrichien.

Un triste sire manipulé; sans envergure; borné dans sa foi !!!

Il a ouvert la porte du Désastre qui aboutira par ricochet à 1939-1945.


Revenir en haut
Salut
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer Fév 3 2016, 01:11    Sujet du message: LOUIS XVI, trop bon, trop *** ? Répondre en citant

Le bon roi Louis a été dépassé par les événements. Il n'a pas eu de Mazarin ou de Richelieu pour le servir ! 
La  France n'avait plus de grands seigneurs à l'époque, castrés par Versailles et la vie de cour... Qui aurait pu sauver Louis ? Pas grand monde... 


Dès le début il aurait du se livrer à des purges staliniennes pour espérer rester au pouvoir et s'imposer. Malheureusement, c'est un tout autre destin qu'il s'est choisi. 
Restaient les requins de la finance internationale qui s'agitaient en coulisse en attendant leur heure. Ces requins n'ont que faire que le pays sombre,. Ou plutôt ils s'en frottent les mains. 


Revenir en haut
tashunka
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2015
Messages: 89
Localisation: Franche Comté
Masculin
Point(s): 97
Moyenne de points: 1,09

MessagePosté le: Mer Fév 3 2016, 09:23    Sujet du message: LOUIS XVI, trop bon, trop *** ? Répondre en citant

1791 : la France relativement calme... si on veut, il y avait quand même déjà eu quelques têtes qui avaient fait le tour de Paris sur des piques. Et la famille royale n'était déjà plus libre de ses mouvements. Il à refusé plusieurs projet de fuite pour justement ne pas être considéré comme un traitre, seulement à un moment donné quand tu as en face des gens stupides et dangereux, il n'y a pas d'autre choix que de rallier ses troupes pour reprendre la situation en main, mais ça aurait du être fait bien avant... De Gaulle aussi était considéré comme un traitre sous Vichy mais personne aujourd'hui ne le considère comme un traitre pour avoir lutter contre un pouvoir qu'il considérait comme illégitime.

1792 : les relations avec l'ennemi autrichien restent à prouver et qui a désigné l'Autriche comme ennemi ?  Les révolutionnaires ? 

Il a ouvert la porte de que dalle !  il gênait les mouvement des révolutionnaires, donc ils l'ont zigouillé avec toute sa famille et point barre. Si il faut chercher des ricochets qui  ont mené à 39-45, c'est pas Louis XVI qui a jeté la pierre , c'est les républicains.  Le nationalisme exacerbé et enragé, ce n'est pas les rois qui l'ont créé.
_________________
Le Roi est mort, vive le Roi !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:37    Sujet du message: LOUIS XVI, trop bon, trop *** ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> Siècles des lumières Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com