Au coeur de l'Histoire Index du Forum
Au coeur de l'Histoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'Empire de Trébizonde, une enclave grecque et chrétienne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> Le Moyen âge
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eusebes
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 12
Localisation: Provence
Masculin
Point(s): 21
Moyenne de points: 1,75

MessagePosté le: Sam Aoû 20 2016, 12:03    Sujet du message: L'Empire de Trébizonde, une enclave grecque et chrétienne Répondre en citant

Salut à tous ! Désolé pour cette (très) longue absence ! Pour me pardonner je contribue à la résurrection du forum en postant quelques-uns de mes articles historiques sur un autre forum ^^


J'ai toujours été fasciné par les grands empires historiques à vocation universelle et par les raisons de leur chute. De manière générale j'aime bien mettre en lumière les points méconnus et oubliés de leur histoire. Je m'intéresse en ce moment à l'Empire byzantin, et j'aimerais aujourd'hui revenir sur une page particulièrement curieuse et pourtant méconnue de l'histoire de Byzance: l'Empire grec de Trébizonde.






 
 
 
L'Empire de Trébizonde à son apogée sous Alexis II Grand Comnène (1297-1330)


Tout commence avec l'un de ces innombrables coups d'Etat dont Constantinople est coutumière. En 1185, Andronic Ier Komnenos (Comnène en version francisée), dernier représentant de la glorieuse dynastie qui avait largement redressé l'Empire en un siècle de règne, est renversé et massacré par son cousin Isaac II Angelos (ironiquement Andronic était lui-même venu au pouvoir en assassinant son prédécesseur deux ans plus tôt). Comme souvent dans ce cas de figure, la famille du souverain déchu subit son sort tragique... mais deux petit-fils d'Andronic, Alexis et Davis Komnenos, sont sauvés du massacre et envoyés loin à l'Est, dans le royaume de Géorgie où ils bénéficient de la protection de leur tante, la grande reine Thamar. Près de vingt ans s'écoulent, et la désastreuse dynastie des Angelos pousse rapidement l'Empire vers l'abîme. En 1204, poussés par les Vénitiens, les Francs de la Quatrième Croisade et la mettent à sac, réduisant à néant un Empire vieux de plusieurs siècles. Sur les ruines de Byzance, de multiples principautés poussent, certaines fondées par les Latins victorieux, d'autres par des princes grecs avides de revanche. En Orient, Alexis et David, désormais adolescents, prennent pieds dans la riche ville marchande de Trébizonde sur la Mer Noire. Ils bénéficient de la popularité de leur famille, originaire de la région, du soutien de Thamar de Géorgie et du désir d'autonomie des habitants, lassés de subir la tutelle lointaine de Constantinople. Les deux jeunes hommes se proclament désormais Basileus, successeurs des empereurs de Byzance, sous le nom de Megas Komnenos (Grands Comnènes), afin de se distinguer des multiples ambitieux qui reprennent le nom de l'illustre dynastie. C'est ainsi que naît l'Empire de Trébizonde, qui allait durer plus de 250 ans.


Les Grands Comnènes abandonnent rapidement leurs ambitions à représenter l'ensemble de l'Empire byzantin: ils se heurtent rapidement aux autres Etats successeurs et surtout à l'Empire de Nicée des Lascaris et des Paléologues. David Ier pousse les frontières de Trébizonde vers l'Ouest, mais échoue à reconquérir Constantinople et y trouve la mort, laissant son frère Alexis Ier comme seul empereur. En 1282, le descendant de ce dernier, Jean II Grand Comnène, se rend à Constantinple et négocie avec Andronic II Paléologue, dont le père a reconquis la ville et restauré l'Empire byzantine vingt ans plus tôt: il abandonne le titre universel de "Basileus et autocrate des Romains" au profit de celui de "Basileus et autocrate de tout l'Orient". L'Empire de Trébizonde allait ainsi s'affranchir partiellement de l'héritage de Byzance pour devenir une entité originale et un cas unique dans l'Histoire.


De la chute de Constantinople en 1204 à la prise de Trébizonde par le sultan ottoman Mehemet II en 1261, l'Empire des Grands Comnènes allait resplendir sur l'Orient et incarner l'ultime bastion de la culture grecque. Comment expliquer une telle longévité ? Tout d'abord Trébizonde avait beaucoup d'atouts pour elle: située dans la région du Pont, au Sud-Est de la Mer Noire, elle est un carrefour stratégique sur la Route de la Soie (les routes du Sud, passant par les montagnes de l'Anatolie, sont plus difficiles et plus dangereuses à emprunter). Les marchandises précieuses entraient et sortaient chaque jour de la ville, et les Grands Comnènes prélevaient de juteuses taxes sur les marchands (d'autant plus juteuses que, contrairement à leurs contemporains de Constantinople, ils éviteront le plus longtemps possible de confier les activités marchandes aux Vénitiens et aux Génois). Cette position de carrefour se traduit aussi dans l'art et la culture locale, mêlant l'héritage grec (comme en témoignent les titres de la cour, copiés sur ceux de la cour de Byzance) et les multiples influences de l'Orient, qui se retrouvent dans l'architecture et la littérature. Plusieurs grands noms de la culture grecque, tels l'humaniste Bessarion (futur cardinal à Rome) sortent des académies de Trébizonde.


Trébizonde joue aussi à merveille de sa position enclavée au sein des grands empires de l'Orient: entre la Géorgie chrétienne, l'Empire ottoman musulman et les Etats mongols, les Grands Comnène multiplient les pactes commerciaux et les promesses de vassalité, le tout assorti de forts tributs en or, réussissant à se rendre indispensable à tout le monde. Passant pour les plus belles femmes de l'Orient voir du Monde, les princesses de Trébizonde sont mariées aux sultans musulmans et aux khans paiens, entretenant en Occident le mythe de la belle princesse sans défense à protéger face aux infidèles (certains auteurs situent l'origine de la légende de Saint George à Trébizonde). Plusieurs d'entre elles finissent par devenir souveraines de plein droit à Trébizonde: Theodora (1284-1285), Irène Paléologue (1340-1341) et Anne (1341-1342). Ces alliances avec les souverains voisins sont d'autant plus indispensables que la vie politique est en effet très agitée dans la cité politique: entre usurpations, coup d'Etats et assassinats, Trébizonde n'a rien à envier à son aînée, Byzance (je pense que les durées de règne des souveraines évoquées précédemment parlent d'elle-mêmes ^^).






 
 
 
L'Empire de Trébizonde à l'époque de son déclin, sous les derniers Grands Comnènes, ici sous Manuel III (1390-1412)


Mais avec l'essor de l'Empire ottoman en Anatolie, l'étau se resserre sur Trébizonde et sa cousine Constantinople. Le territoire des deux empires se réduit comme peau de chagrin, et l'Occident, empêtré dans ses propres luttes, reste sourd à leurs appels de détresse. Il faut dire que les grecs ont largement contribués à leur propre chute: les querelles dynastiques incessantes, les privilèges commerciaux concédés à Venise et Gênes, les luttes stériles face aux voisins ont sapé la puissance des empires. Constantinople tombe en 1453 (j'ai dans l'idée d'ouvrir un topic pour présenter cette bataille historique d'ailleurs), et le sultan Mehemet II tourne son attention vers Trébizonde, où beaucoup de grecs sont réfugiés. Comprenant que la lutte est vaine, le Basileus David II Grand Comnène négocie une reddition pacifique: c'est la fin de Trébizonde. David II et les siens obtiennent un sauf-conduit du sultan et s'installent en Thrace avec leurs possessions, mais mal leur en prend: en 1463, Mehemet II saisit le prétexte d'un vague complot pour emprisonner et faire exécuter le basileus déchu, ses trois fils et son neveu, supprimant de façon définitive la menace des Grands Comnènes. Parce qu'ils ont refusés de se convertir à l'Islam pour avoir la vie sauve, David II et sa famille ont récemment été canonisés par l'Eglise orthodoxe.


Après la chute de leur Empire, les grecs de Trébizonde obtiennent le statut de dhimmi, comme tous les sujets non-musulmans de l'Etat ottoman. Le Pont restera longtemps une enclave chrétienne en Asie mineure, jusqu'à ce qu'au cours de la Première Guerre Mondiale, le gouvernement ultra-nationaliste Jeune-Turc décide de régler le problème des Grecs "comme a été réglé celui des Arméniens". Après avoir été vidée de ses habitants Arméniens, Trébizonde est vidée de ses habitants grecs: 350 000 d'entre eux sont massacrés, et les survivants se réfugient dans la Russie impériale ou en Grèce. Aujourd'hui encore une controverse entoure la notion de génocide des Grecs pontiques: reconnus comme tel par la Grèce et par quelques Etats américains comme le New Jersey, il est farouchement nié par la Turquie et la communauté internationale.


Ce sort tragique des Grecs du Pont a largement contribué à ce que Trébizonde disparaisse des mémoires: aujourd'hui, on n'évoque plus guère Trabzon, bourgade portuaire endormie sur les rives de la Mer Noire, que pour son équipe de football qui se distingue aux championnats nationaux de Turquie. Parce que comme le disait un philosophe chinois une image vaut mille mots, voici une galerie d'image afin de vous donner un aperçu de la splendeur de Trébizonde, évanouie dans les brumes du Temps:








L'empereur Alexis III Grand Comnène et son épouse Theodora Cantacuzène, d'après un manuscrit conservé au monastère de Dionysiou





Le monastère orthodoxe de Sumela dans les environs de Trabzon, construit à flanc de montagne.





Une pièce de monnaie d'argent représentant Manuel Ier Grand Comnène





L'aigle monocéphale, emblème des Empereurs de Trébizonde (l'aigle bicéphale étant celui des Empereurs de Constantinople)





David II, dernier Grand Comnène de Trébizonde, et sa famille, sur une icône martyrologue moderne








L'Eglise Sainte-Sophie de Trébizonde, considérée comme une merveille de l'art byzantin tardif (une polémique entoure actuellement l'édifice, des islamistes turcs voulant la transformer en mosquée)





Theodora Grand Comnène, nièce de David II et mariée au Khan Usun Hasan, figure clée du mythe de la princesse de Trébizonde
 
 
 
Voilà, c'est très synthétique mais j'espère que ça aura suffi pour éveiller votre curiosité envers cet empire disparu Smile
Les membres suivants remercient Eusebes pour ce message :
Nessie (20/08/16)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam Aoû 20 2016, 12:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam Aoû 20 2016, 16:52    Sujet du message: L'Empire de Trébizonde, une enclave grecque et chrétienne Répondre en citant

Bonjour , merci de contribuer à la résurrection du forum, c'est sympa surtout que c'est simple de parler de l'histoire, je commence à croire que ça n'intéresse plus personne.

Et je sais que quand on n'a pas l'habitude d'un forum on ne sens pas obligé de participer ( mais vous pouvez participer ou bon vous semble et le forum à diverses sections )c'est aux habitués de faire en sorte de s'occuper des membres.

Ton article est très intéressant bien présenté Very Happy , je ne connais pas trop mais je suis certaine que ceux et celles qui liront ton article seront attentifs.

De plus je t'invite à lire ce sujet à propos de l'intérêt du forum et sa résurrection

http://souvenirsdutemps.vraiforum.com/t5028-Distribution-rang-Lord-et-Ladie.htm#p115634
_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php
Les membres suivants remercient Nessie pour ce message :
Eusebes (20/08/16)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Eusebes
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2011
Messages: 12
Localisation: Provence
Masculin
Point(s): 21
Moyenne de points: 1,75

MessagePosté le: Sam Aoû 20 2016, 17:16    Sujet du message: L'Empire de Trébizonde, une enclave grecque et chrétienne Répondre en citant

Lol mais qui connait Trébizonde ^^ ? C'est bien pour ça que j'en parle !

Revenir en haut
Nessie
Reine
Reine

Hors ligne

Inscrit le: 16 Avr 2008
Messages: 20 179
Localisation: Lyon
Féminin
Point(s): 21 318
Rang: Fondatrice Du Forum
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam Aoû 20 2016, 17:24    Sujet du message: L'Empire de Trébizonde, une enclave grecque et chrétienne Répondre en citant

Tout à fait, ça pourra peut-être déclenché un intérêt ?  Wink  beaucoup de visiteurs mais pas de participation le forum est une bibliothèque.


Sous ton Spoiler, c'est très jolie!  Very Happy


David II, dernier Grand Comnène de Trébizonde, et sa famille, sur une icône martyrologue moderne



_________________

Au Cœur De L'Histoire


Mon autre forum
Passion Napoléon
http://passionnapoleon.xooit.com/index.php


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MARCO57
First Lord
First Lord

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 8 766
Localisation: Thionville/Moselle
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Point(s): 8 828
Rang: Animateur/Dino
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Sam Aoû 20 2016, 20:09    Sujet du message: L'Empire de Trébizonde, une enclave grecque et chrétienne Répondre en citant

merci je connaissait pas

Revenir en haut
MéméCiredutemps
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2013
Messages: 27
Localisation: Centre
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 29
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Sam Aoû 27 2016, 14:03    Sujet du message: L'Empire de Trébizonde, une enclave grecque et chrétienne Répondre en citant

Merci pour cet article, je ne connaissais pas non plus. 
C'est fou comme certains épisodes de l'Histoire peuvent être oublié des mémoires, c'est bien dommage.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:47    Sujet du message: L'Empire de Trébizonde, une enclave grecque et chrétienne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au coeur de l'Histoire Index du Forum -> Les Epoques de l'Histoire -> Le Moyen âge Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com